Archives par mot-clé : communion

Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?-24/09/2017

Réjouissons-nous de la merveilleuse bonté de notre Père, poussés par l’Esprit Saint qui manifeste le règne de l’amour gratuit dans le monde.” RC

Lectures : 25ième dimanche temps ordinaire : Is 55, 6-9/Ph 1, 20c-24.27a/Mt 20, 1-16

« Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ? » (Mt 20, 1-16)

« Les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers »

Bien aimés de Dieu, la parabole des ouvriers de la dernière heure de ce 25è Dimanche du Temps Ordinaire A est très célèbre. A force de l’employer, il arrive parfois qu’on la critique, en la jugeant uniquement au plan humain de la justice sociale ou de l’économie. Continuer la lecture de Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ?-24/09/2017

_

Je ne te dis pas de pardonner jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois-17/09/2017

“Pour pardonner notre frère «du fond de son cœur», accueillons sans réserve le pardon de Dieu devant qui nous sommes des débiteurs insolvables”

Lectures : « Je ne te dis pas de pardonner jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois » (Si 27, 30 – 28, 7/Rm 14, 7-9/Mt 18, 21-35

« Je ne te dis pas de pardonner jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois » (Mt 18, 21-35)

Dans le passage de l’évangile  de ce dimanche, à la question de Pierre qui demande à Jésus : « Lorsque  mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ?  Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répond : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois mais jusqu’ à soixante dix fois sept fois », c’est-à-dire sans mesure, «  du fond du cœur ». Continuer la lecture de Je ne te dis pas de pardonner jusqu’à sept fois, mais jusqu’à 70 fois sept fois-17/09/2017

_

Homélie Père Yvon Fillebeen-10/09/2017

“Nous avons besoin d’un frère afin de délier ce qui empêche notre joie. Nous devons également nous soucier du bien spirituel des autres.”

Lectures : « S’il t’écoute, tu as gagné ton frère » Ez 33, 7-9/Rm 13, 8-10/Mt 18, 15-20

« S’il t’écoute, tu as gagné ton frère » (Mt 18, 15-20)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. S’il ne t’écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l’affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S’il refuse de les écouter, dis-le à l’assemblée de l’Église ; s’il refuse encore d’écouter l’Église, considère-le comme un païen et un publicain. Continuer la lecture de Homélie Père Yvon Fillebeen-10/09/2017

_