Archives par mot-clé : naissance

Allez aux croisées des chemins

“L’Église ne baissera pas les bras, elle continuera à faire l’œuvre du Roi en allant aux croisées des chemins rassembler tous les invités pour qu’ils prennent part au banquet du Royaume”

Lectures : 28ème dimanche du Temps Ordinaire

Les textes bibliques de ce 28ème dimanche du Temps Ordinaire nous adressent un appel à l’espérance. Cette espérance qui ne déçoit jamais ne peut être que Dieu seul. Elle nous ancre dans l’éternité, en nous donnant ce que seuls nous ne pouvons atteindre. Cette vertu théologale est donc à chercher auprès de Dieu. Tout au long des textes de ce jour, Dieu rejoint l’homme dans sa souffrance. Son message cherche à le raffermir dans la foi, c’est pourquoi, le prophète annonce l’intervention de Dieu qui opèrera un renversement radical non seulement du sort d’Israël mais aussi de tous les peuples (1ère lecture). IL instaurera un monde nouveau qui est en train de naître, un monde où rien n’est perdu de ce qui est beau et bon, un monde où le mal est exclu. Dieu sera lui-même celui qui prépare et invite au festin. IL invitera non pas un peuple en particulier mais l’humanité entière pour célébrer les noces de son Fils Jésus, envoyé pour épouser notre humanité par son incarnation. Le Père veut absolument que tous en bénéficient et s’en réjouissent. C’est donc toute l’humanité que Dieu veut rassembler auprès de lui. Les paroles de Jésus sont très claires : “Allez donc aux croisées des chemins ; tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce.” Avec Jésus (l’époux), personne n’est laissé pour compte. Nous sommes tous intégrés dans le mystère de l’incarnation du Christ.
La mission de l’Église, notre mission à tous, c’est d’être les messagers de cette invitation. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes envoyés dans le monde pour témoigner de cette bonne nouvelle et de l’espérance qui nous anime. C’est en vue de cette mission que Jésus nous envoie son Esprit Saint. Nous ne pouvons pas être disciples du Christ sans être missionnaires. C’est toute notre vie qui doit contribuer à l’annonce de Jésus. Voilà donc cette invitation à la fête. Même si la réaction de certains montre l’obstination de ceux qui se sont éloignés de la bonne nouvelle, nous ne devons pas être surpris ou même choqué devant l’attitude désinvolte des invités. Cependant, l’Église ne baissera pas les bras, elle continuera à faire l’œuvre du Roi en allant aux croisées des chemins et en essayant de rassembler tous les invités pour qu’ils prennent part au banquet du Royaume.

Père Pierre.

 

Les autres homélies du Père Pierre Dibi

[gview file=”https://www.sjsc.fr/wp-content/uploads/2020/11/fip_11_octobre_20.pdf”]

Ascension : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre

“Dieu ne nous a pas abandonné , il n’a pas déserté  notre terre, Il est vivant au plus profond de notre vie, de notre cœur.”

Lectures : Messe de la Solennité de l’Ascension

« Comme les apôtres fixaient le ciel où Jésus s ‘en allait, voici que devant eux se tenaient deux hommes en vêtement blanc qui leur dire : Galiléens , pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? ». 

L’Ascension, c’est la fête de la confiance, une immense confiance fondée sur cette triple promesse de Jésus :- promesse  de la présence de Jésus à ses disciples à chaque instant : « Et Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »;- promesse de son retour glorieux à la fin des temps, notre monde a un sens et la vérité ultime sur notre vie appartient à Dieu : « Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous avez vu s ‘en aller vers le ciel » –  promesse imminente du don de l’Esprit célébré à la Pentecôte : l’Esprit souffle, énergie, force, vigueur du Christ ressuscité ; or le Christ, ressuscité,  est aussi un Christ ressuscitant, un Christ qui nous relève, son Esprit est à l’œuvre. Dieu vient toujours nous surprendre, Il nous donne la force de surmonter les échecs et les malheurs et toutes ces morts que nous traversons et nous savons d’expérience, aujourd’hui, combien elles sont nombreuses et de toutes sortes. Continuer la lecture de Ascension : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre

Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur

“Cette vision ne se fait plus avec les yeux mais avec le cœur et dans la Foi. Cette présence se manifeste dans l’amour que nous recevons de Dieu et dans l’amour que nous nous témoignons les uns les  autres.”

Lectures : Sixième dimanche de Pâques

Vivre de et dans l’Esprit de Jésus

La semaine dernière Jésus nous disait qu’il était le chemin, la vérité et la vie. La semaine précédente nous disait en parabole qu’il était le bon pasteur et la porte du salut. Pour un chrétien, Jésus Christ est au cœur de tout, il conduit au Père, il nous ouvre les portes du Royaume et du salut, il est visage du Dieu invisible et lumière sur notre chemin, il est la Vie et la Vérité, il est pardon… Mais, pour nous en 2020, Jésus est-il vraiment le vivant ressuscité ou bien un événement du passé ?
La résurrection, c’est aujourd’hui.
Continuer la lecture de Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur