Archives par mot-clé : Pape

4IEME DIMANCHE DE CARÊME 2021 : venir à la lumière

“Ce ne sont pas les yeux de notre corps qui ne voient pas mais les yeux de notre cœur.”

Lectures du jour : 

Au cours de leur marche dans le désert  vers la Terre Promise qu’ils trouvent trop dure, les hébreux sont remplis d’amertume, tentés de préférer l’esclavage de l’Égypte à la liberté promise par le Dieu de Moïse. Tous étaient tombés dans l’amertume , le manque de confiance en Dieu, et en eux c’était comme si des serpents les mordaient et les faisaient mourir. En élevant les yeux vers le serpent de bronze dressé par Moïse, ils retrouvaient confiance : le Seigneur les protégeait de la mort et  ils pouvaient continuer la route vers la Terre Promise. Jean fait le rapprochement avec la croix du Christ : la Croix nous rappelle nos refus, nos fragilités face au péché, à la maladie, à la mort; mais plus encore la Croix est symbole de vie : carJésus donnant sa vie sur la croix témoigne de l’amour infini du Père pour nous. Continuer la lecture de 4IEME DIMANCHE DE CARÊME 2021 : venir à la lumière

Sacrement des malades : la force de Dieu se déploie dans notre faiblesse

“Dieu est venu me chercher dans ma faiblesse, et il m’a relevé”?

Lectures du jour : 

Que de propos nous entendons dans des discours officiels  propos parfois peu respectueux des membres fragiles de notre société, hélas d’un grande pauvreté humaine dans leur contenu (histoire des vieux à confiner. Euthanasie et Pandémie). Or comme nous rappelle le pape François à l’occasion de  La Journée Mondiale du Malade   « Une société est d’autant plus humaine qu’elle prend soin de ses membres fragiles et souffrants et qu’elle sait le faire avec une efficacité animée d’un amour fraternel »

Depuis longtemps, j’ai retenu cette histoire vraie qui m’ a beaucoup  marqué et je vous la partage: celle de ce lépreux qui, chaque soir, allait au pied du haut mur d’enceinte de la léproserie  où il était enfermé et levait les yeux. La religieuse, responsable de cette léproserie, intriguée, se mit à l’observer et découvrit là-haut le visage d’une femme. «  Mais qui est-ce ? » dit-elle à l’homme lépreux. « Eh bien, c’est ma femme, elle vient tous les soirs depuis quinze ans, elle grimpe sur une échelle et elle me regarde. Et moi, je sais par elle que je suis vivant ! ». Continuer la lecture de Sacrement des malades : la force de Dieu se déploie dans notre faiblesse

Un rayon de lumière et un signe d’espérance…

“Plus il y a de désespérance autour de nous, plus il nous faut offrir”

Lectures de ce dimanche :

Dans un climat de morosité ambiante causée par la covid, d’inquiétudes multiples, de terrorisme barbare, dans une société rendue incapable de penser la transcendance et la destinée ultime de l’homme, proposant même parfois des moments de plaisir au triste parfum de désespérance, du genre de cette publicité affichée sur les bus et dans le métro : « Découvrez le meilleur site de rencontres extra-conjugales » !! , la fête de la Toussaint est un rayon de lumière et un beau signe d’espérance !

Nous fêtons la foule innombrable de ceux qui ont suivi l’Agneau immolé. Ils ont cru à l’amour dont le Père les a comblés et ils sont allés jusqu’au bout de l’amour, pauvrement, humblement, comme nous, tombant et se relevant, à travers les épreuves de la vie ; mais ils ont gardé la foi et la confiance en Dieu, sûrs, comme nous le rappelle saint Jean dans la deuxième lecture, « qu’enfants de Dieu, nous le sommes ».
Ils ont entendu pour eux-mêmes ce que nous rappelle le pape François dans son exhortation à la sainteté : « N’aie pas peur de viser plus haut, de te laisser aimer et libérer par Dieu. N’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit saint. Continuer la lecture de Un rayon de lumière et un signe d’espérance…