Archives par mot-clé : carême

Programme des conférences de Carême 2023

Conférences de Carême

à St Jacques – St Christophe de la Villette

Du dimanche 26 février au dimanche 26 mars 2023

Avec le Pape Benoît XVI

à l’école des saints français

Le récent décès du Pape Benoît XVI nous oblige. Entrer dans le contenu de quelques unes de ses catéchèses consacrées en 2009 aux saints, sera pour notre communauté paroissiale une occasion de replonger dans son héritage.

 

Dimanche 26 février 2023

Le rôle des saints dans la vie chrétienne selon le pape Benoît XVI 

par le Père Stanislas

Dimanche 5 mars 2023

Saint Bernard de Clairvaux selon le pape Benoît XVI

par Marie Thiébaut

Dimanche 12 mars 2023

Sainte Jeanne d’Arc selon le pape Benoît XVI

par Clément Boyer

Dimanche 19 mars 2023

Saint François de Sales selon le pape Benoît XVI

par Evelyne Duvaleix

Dimanche 26 mars 2023

Sainte Thérèse de Lisieux selon le pape Benoît XVI

par Karine Guillaume

Au menu de chaque dimanche

17h00: Conférence

17h30: Vêpres

Liturgie du jour et messes de la semaine

 


HORAIRES DES MESSES EN SEMAINE

Lundi: 9h00
Du mardi au vendredi : 12h15
Samedi : 18h30 (messe anticipée du dimanche)
Dimanche : 10h30

 

LAUDES  MATINALES

Du lundi au vendredi : à 8h00
Samedi : à 8h30

 

ADORATION DU SAINT SACREMENT

Tous les vendredis après la messe: de 12h45 à 13h15

 

ACCUEIL DES PRÊTRES ET CONFESSIONS

Mardi, jeudi et vendredi : de 17h00 à 19h00
Samedi : de 17h30 à 18h30

 

ACCUEIL PAR UN LAÏC DANS L’ÉGLISE

Tous les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 10h à 12h

 

SECRÉTARIAT

(3, Place de Joinville)
Tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis : de 9h à 11h et de 13h30 à 18h00

Eglise ouverte du lundi au vendredi : de 8h à 19h
Samedi : de 8h30 à 19h30
Dimanche : de 9h à 19h


Pour en savoir plus sur les couleurs liturgiques :
https://www.sjsc.fr/les-couleurs-liturgiques/

La liturgie d’aujourd’hui est :

  • Première lecture : « Ta lumière jaillira comme l’aurore » (Is 58, 7-10)

    Lecture du livre du prophète Isaïe Ainsi parle le Seigneur :     Partage ton pain avec celui qui a faim, accueille chez toi les pauvres sans abri, couvre celui que tu verras sans vêtement, ne te dérobe pas à ton semblable.     Alors ta lumière jaillira comme l’aurore, et tes forces reviendront vite. Devant toi marchera ta justice, et la gloire du Seigneur fermera la marche.     Alors, si tu appelles, le Seigneur répondra ; si tu cries, il dira : « Me voici. » Si tu fais disparaître de chez toi le joug, le geste accusateur, la parole malfaisante,     si tu donnes à celui qui a faim ce que toi, tu désires, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera lumière de midi.     – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 111 (112),.4-5, 6-7, 8a.9)

    Refrain psalmique : (cf. Ps 111, 4) Lumière des cœurs droits, le juste s’est levé dans les ténèbres.ou : Alléluia ! Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres, homme de justice, de tendresse et de pitié. L’homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture. Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste. Il ne craint pas l’annonce d’un malheur : le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur. Son cœur est confiant, il ne craint pas. À pleines mains, il donne au pauvre ; à jamais se maintiendra sa justice, sa puissance grandira, et sa gloire !

  • Deuxième lecture : « Je suis venu vous annoncer le mystère du Christ crucifié » (1 Co 2, 1-5)

    Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens     Frères, quand je suis venu chez vous, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige du langage ou de la sagesse.     Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre que Jésus Christ, ce Messie crucifié.     Et c’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant, que je me suis présenté à vous.     Mon langage, ma proclamation de l’Évangile, n’avaient rien d’un langage de sagesse qui veut convaincre ; mais c’est l’Esprit et sa puissance qui se manifestaient,     pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.     – Parole du Seigneur.

  • Évangile : « Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5, 13-16)

    Acclamation : (cf. Jn 8, 12) Alléluia. Alléluia. Moi, je suis la lumière du monde, dit le Seigneur. Celui qui me suit aura la lumière de la vie.Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :     « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.     Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée.     Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.     De même, que votre lumière brille devant les hommes : alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »     – Acclamons la Parole de Dieu.

Source : www.aelf.org

Va, et désormais ne pèche plus

“« Dieu déteste le péché, mais il aime le pécheur ».”

Lectures du jour :

5e dimanche de Carême – Jn 8, 1-11

L’épisode de la femme adultère a marqué les consciences depuis plus de deux mille ans. Selon la loi juive, cette femme devait être punie. Or, au lieu de cela, Jésus va proposer une autre voie, celle de la miséricorde.

Il ne veut pas dire par là que l’adultère n’est pas un péché ou qu’il ne s’agit pas de quelque chose de grave. Ce n’est pas du laxisme! En effet, il dit bien à la femme « ne pèche plus ». Tout n’est pas permis. Le péché reste condamné. Dieu déteste le péché, mais il aime le pécheur. Voilà pourquoi Jésus condamne le péché, et sauve la pécheresse. Continuer la lecture de Va, et désormais ne pèche plus