Archives par mot-clé : main

Heureux ceux qui croient sans avoir vu

2ème dimanche de Pâques ou de la divine Miséricorde – Année C

La Paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.

Lectures de ce dimanche

En ce dimanche de la divine miséricorde, unis à nos frères pallottins qui la célèbrent, à Osny, la fête de la miséricorde, nous sommes encore tout à la joie de Pâques, mais ce dimanche est aussi le dimanche de Thomas, surnommé le « jumeau » si souvent présenté comme l’incrédule. Ne sommes-nous pas, parfois, aussi, son jumeau dans le doute et la foi ? Lequel d’entre nous n’a-t-il pas un jour ou l’autre pensé ou exprimé : moi, je croirais bien s’il n’y avait pas toutes ces guerres, ces cruautés, ces injustices ou j’aurais moins de mal à croire si je pouvais palper, saisir la bonté de Dieu et pas tout le temps son silence devant la souffrance de tant d’êtres humains.

Après la mort de Jésus, les disciples apeurés sont enfermés dans le cénacle et voici que le Crucifié-Ressuscité les rejoint : Il leur apporte sa paix. Il leur donne l’Esprit Saint. Il offre à tous le pardon des péchés. Continuer la lecture de Heureux ceux qui croient sans avoir vu

Sainte Marie

Deux paroles illuminent, pour nous les chrétiens, le seuil de chaque année: Marie, Mère de Dieu et la Paix.

Pourquoi Marie? Parce que par son « oui » à la volonté de Dieu, elle nous montre le chemin de confiance et de disponibilité face à la nouvelle année qui commence. En effet, nous ne savons pas ce que cette nouvelle année nous apportera, mais Marie nous invite à regarder tout dans la confiance, car nous sommes dans les mains de Dieu.

Pourquoi la Paix ? Parce que Celui qui nous est donné comme cadeau à Noël : « Emmanuel », Dieu avec nous, est le Prince de la Paix. Depuis 55 ans l’Eglise prie en ce jour pour la Paix. C’est le Pape Paul VI qui instituât la Journée Mondiale de la Paix. Dans son Message pour l’année 2022, le Pape François parle des trois outils pour construire une paix durable: le dialogue entre générations, éducation et travail.

« Je voudrais proposer trois voies pour construire une paix durable – écrit le Pape. Tout d’abord, le dialogue entre les générations comme base pour la réalisation de projets communs. Deuxièmement, l’éducation en tant que facteur de liberté, de responsabilité et de développement. Enfin, le travail pour une pleine réalisation de la dignité humaine. Ces trois éléments sont essentiels pour l’élaboration d’un pacte social, sans lequel tout projet de paix est inconsistant ». Continuer la lecture de Sainte Marie

5ème Journée mondiale des pauvres

33ème dimanche du temps ordinaire : Année B

Le partage engendre la fraternité. L’aumône est occasionnelle ; tandis que le partage est durable.

Lectures du jour : 

Ce discours concerne la manifestation de Jésus à la fin des temps. Marc utilise pour cela le langage apocalyptique de son époque afin de fortifier l’espérance au milieu des épreuves. Il est donc clair que Marc n’entend pas nous donner ici une description de la fin du monde, mais il annonce une intervention décisive du Seigneur accomplissant les derniers temps au cours de son ultime manifestation.

Les bouleversements du monde ne sont pas seulement les signes lointains d’une fin des temps. Nous constatons tous les jours les catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique, à la pandémie, et les dangers d’une planète livrée à la voracité des humains, les migrants, à travers le monde, abandonnés à la mort. Nous constatons aussi cette mortifère indifférence où l’homme n’est considéré que comme un objet et non plus dans sa dignité, cette terrible violence qui abime et détruit tant d’hommes et de femmes dans notre monde. Et « Dans notre église, hélas, aussi, qui, loin de porter la vie et d’ouvrir à la liberté spirituelle, a pu laisser se développer un système qui a abimé et bafoué trop d’êtres humains », comme le rappelait le président des évêques de France à Lourdes. Continuer la lecture de 5ème Journée mondiale des pauvres