Archives par mot-clé : Loi

Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

«Dieu veut qu’aujourd’hui, et chaque jour, des hommes et des femmes se convertissent à l’amitié véritable, à la vie plus forte que la maladie et la mort.»

 Lectures : Cinquième dimanche de Carême

Un Évangile de l’amitié.

Chers amis paroissiens,

Jésus avait l’habitude de visiter, à Béthanie, tout proche de Jérusalem, ses amis, Lazare, Marthe et Marie qui étaient frères et sœurs. Jésus avait des amis.

Nous en faisons parfois ou souvent l’expérience, quand je deviens l’ami de quelqu’un, je peux devenir l’ami de ses frères et sœurs, de sa famille, je peux devenir l’ami de ses amis. L’amitié est une grâce extraordinaire dans la vie. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un ami ou une véritable amie. Même dans un couple, « l’amour d’attirance » n’y suffit pas, il faut grandir dans « l’amour d’amitié » qui fait que des conjoints peuvent s’accueillir en leur âme profonde, il faut grandir aussi dans « l’amour de charité » que Dieu seul peut allumer en nos cœurs. C’est l’amour à la manière de Jésus. C’est l’amour dans la liberté et la force de l’Esprit-Saint. « Restez chez vous » ! Restez à Béthanie, avec votre conjoint, avec vos enfants. Le slogan sanitaire à respecter est bien « restez chez vous ». L’Évangile aime : « demeurez », demeurez en vous, demeurez avec les autres, faites de la création votre maison commune, demeurez avec le Seigneur, le Maitre de la création ; goûtons l’amitié, en ce temps d’épidémie, comme anti-coronavirus de l’âme. « Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis ». Que nos maisons soient des Béthanie. Continuer la lecture de Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

_

Aimez vos ennemis

Le Christ nous rappelle que la foi chrétienne n’engage pas à nous désolidariser du monde présent, elle nous appelle à nous y engager, à nous y investir.

Lectures : Septième Dimanche du temps ordinaire : dimanche de la parole

Dans le livre des Lévites (1ère lecture), nous trouvons deux commandements : « Soyez saints, car moi, le Seigneur, je suis saint » et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Nous n’en sommes pas encore à l’Évangile. Ces étonnantes paroles se trouvent déjà dans l’Ancien Testament. Le livre des Lévites est particulièrement sensible à la sainteté de Dieu. Cette révélation implique des exigences. Et parmi ces exigences, il y a l’amour fraternel : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Dès l’ancienne loi, on découvre que cet amour fraternel vaut mieux que tous les rites : c’était le signe de la présence de Dieu parmi les hommes. Cet appel du Lévitique n’était qu’une étape. Il se limitait aux liens du sang, de la race, de la famille, de la nation. Continuer la lecture de Aimez vos ennemis

_

Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis

«La parole de Dieu agit, illumine l’humanité entière et sauve tout homme ; Une parole qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit.»

 Lectures : Sixième dimanche du temps ordinaire

Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’, ‘non’, si c’est ‘non’.
Ce qui est en plus vient du Mauvais.

 Aujourd’hui tant l’évangile que saint Paul donnent à Jésus notre Seigneur un titre qu’il est le seul à pouvoir porter parfaitement, mais c’est un titre que nous aimerions tous mériter. Il est dit de lui qu’il est un homme de parole :  le Christ Jésus en effet, n’a jamais été à la fois oui et non. Il n’a jamais été que oui ! Alors, qu’y a-t-il de plus beau dans la vie que d’être un homme de parole ? Quelqu’un qui n’a qu’une parole, quelqu’un qui donne sa parole et qui tient parole !

Chers frères et sœurs, Dieu, dans la Bible, se révèle à nous par sa parole. Il est un Dieu qui parle. Il dit, et ce qu’il dit se réalise pour le bonheur de ses enfants que nous sommes. C’est cette parole qui, en Jésus, s’est incarnée et s’est faite homme. Dieu n’a donc qu’une seule parole et il nous l’a donné gratuitement. Jn 16, 3 « Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son fils Unique (sa Parole Unique) afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle ». La vie de Jésus, ses enseignements, ses miracles sont par conséquent l’expression fondamentale de cette unique parole du Père. Une parole qui agit, qui illumine l’humanité entière et qui sauve tout homme ; Une parole qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit. Continuer la lecture de Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis

_