Archives par mot-clé : saint

Voeux de notre Curé

LES VŒUX DE NOTRE CURÉ!

En ce premier jour de l’année où nous nous souhaitons beaucoup de choses, j’ai décidé d’essayer de ne pas user des formules passe-partout. Voilà pourquoi je vous souhaite: « Bonne et heureuse année passée »! Je m’explique.

Certains maîtres spirituels disent que la vie est composée en 10% de ce qui nous arrive, et en 90% de ce que nous faisons avec ce qui nous arrive. Voilà pourquoi le saint cardinal anglais – John Henry Newman – canonisé il y a trois ans (en octobre 2019), a déclaré dans une homélie faite le jour de nouvel an ce qui suit: « Nous nous souhaitons beaucoup de bonnes choses pour la nouvelle année, mais nous laissons l’année qui passe s’écouler. Pourquoi? Le passé est-il vraiment mort? Non! Il est vivant! Il vit en Dieu comme présent et futur, et il nous attend le jour où le livre de nos vies sera ouvert ». Et dans ce contexte, le cardinal Newman souhaite à ses auditeurs: « Bonne et heureuse année passée »!

Conscients donc que la santé, la sainteté, le bonheur, la paix et la sérénité de l’année 2022 dépendront en 90% de ce que nous ferons de ce qui nous est arrivé en 2021, je vous souhaite « bonne et heureuse année passée »!

Père Stanislas

Nativité du Seigneur

“Une foi qui ne nous bouleverse pas, est une foi qui a besoin d’être bouleversée ! Dieu qui nous a fait sans nous, ne peut pas nous sauver sans nous. Il respecte notre liberté. Il réclame notre concours, notre coopération.”

Lectures de ce jour :

Nativité du Seigneur Noël – Jn 1, 1-18

En cette fête de Noël nous sommes habituellement remplis de joie, et à juste titre! Comme l’affirme Saint Léon le Grand: « La tristesse n’est pas de mise en ce jour où naît la vie ».

On peut dire qu’avec la fête de Noël, Jésus vient nous révéler le style de Dieu. Et le style de notre Dieu, Dieu des chrétiens, ne consiste pas à venir nous aider en résolvant nos problèmes par la magie, en l’occurrence la magie de Noël. Il fait un choix complètement différent. Il commence par se faire un enfant, c’est-à-dire faible et vulnérable. Dans les célébrations de Noël, nous sommes donc tout d’abord invités à reconnaître Dieu présent dans toutes les situations où nous pensons qu’il est absent.

Permettez-moi de réfléchir avec vous et pour vous sur deux grandes leçons qui viennent de cette fête. La première: Noël – est la fête de la Foi. La seconde – Noël nous rappelle que Dieu ne cesse d’être avec nous. Continuer la lecture de Nativité du Seigneur

Fête du Christ Roi de l’univers

Lectures du jour : 

Christ Roi – Jn 18, 33-37

« Je suis né, je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » (Jn 18,37).

 

C’est la première fois que Jésus exprime aussi clairement l’objet de sa vocation et de sa mission: « Je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité ».

Devant une telle confidence Pilate se lance dans une question philosophique: « Qu’est-ce la vérité »? Il ne sait pas que la vérité n’est pas un objet à posséder. Il ne sait pas que la vérité est une personne. « Je suis le chemin, la vérité, la vie » – nous rassure Jésus.

Chers frères et sœurs, chacun d’entre nous a le pouvoir de juger, d’acquitter ou de condamner, car nos actions ne sont jamais que les nôtres; nos paroles ne sont jamais sans effet. La manière dont nous gérons ce pouvoir dit quelque chose de nous. Elle nous révèle. Comme Pilate, nous sommes constamment confrontés à l’urgence de décider ce que nous voulons faire de la vie d’un autre. Pilate, lui, il veut livrer Jésus au jugement des autres parce qu’il cherche à se libérer de la peur de se tromper. C’est un homme qui ne va pas jusqu’au bout. Son pouvoir a besoin d’être approuvé par la foule. Il s’appuie sur la logique du sondage pré-électoral. Son image l’obsède! Continuer la lecture de Fête du Christ Roi de l’univers