Archives par mot-clé : maître

5IEME DIMANCHE DE CAREME 2021 : Porter du fruit

C’est quand il meurt qu’il porte beaucoup de fruits”

Lecture du jour :

Bien-aimés de Dieu, nous commençons avec cette eucharistie la 5è semaine qui nous conduit au dimanche des Rameaux. Voici donc cinq semaines que nous avons entrepris de vivre avec le Christ ce temps de désert afin de mieux le connaitre pour mieux l’aimer. Ce cinquième dimanche, nous révèle deux attitudes fondamentales de Jésus qui nous donne à voir de plus près sa nature humaine et sa divinité. 

En effet, l’évangile que nous venons d’écouter nous montre Jésus en profonde intimité, en profonde confiance en son Père en qui il est glorifié. Le dialogue est profond et nous voyons à quel point Jésus entretient une relation privilégiée avec son Père, une relation qui répond à sa filiation et à sa fidélité. Il se fait obéissant, c’est-à-dire, il se met à l’écoute de son père, celui qui l’a envoyé dans ce monde accomplir et manifester son dessein d’amour pour tout homme. Continuer la lecture de 5IEME DIMANCHE DE CAREME 2021 : Porter du fruit

Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

«Dieu veut qu’aujourd’hui, et chaque jour, des hommes et des femmes se convertissent à l’amitié véritable, à la vie plus forte que la maladie et la mort.»

 Lectures : Cinquième dimanche de Carême

Un Évangile de l’amitié.

Chers amis paroissiens,

Jésus avait l’habitude de visiter, à Béthanie, tout proche de Jérusalem, ses amis, Lazare, Marthe et Marie qui étaient frères et sœurs. Jésus avait des amis.

Nous en faisons parfois ou souvent l’expérience, quand je deviens l’ami de quelqu’un, je peux devenir l’ami de ses frères et sœurs, de sa famille, je peux devenir l’ami de ses amis. L’amitié est une grâce extraordinaire dans la vie. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un ami ou une véritable amie. Même dans un couple, « l’amour d’attirance » n’y suffit pas, il faut grandir dans « l’amour d’amitié » qui fait que des conjoints peuvent s’accueillir en leur âme profonde, il faut grandir aussi dans « l’amour de charité » que Dieu seul peut allumer en nos cœurs. C’est l’amour à la manière de Jésus. C’est l’amour dans la liberté et la force de l’Esprit-Saint. « Restez chez vous » ! Restez à Béthanie, avec votre conjoint, avec vos enfants. Le slogan sanitaire à respecter est bien « restez chez vous ». L’Évangile aime : « demeurez », demeurez en vous, demeurez avec les autres, faites de la création votre maison commune, demeurez avec le Seigneur, le Maitre de la création ; goûtons l’amitié, en ce temps d’épidémie, comme anti-coronavirus de l’âme. « Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis ». Que nos maisons soient des Béthanie. Continuer la lecture de Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

Demandez, on vous donnera

“Osons dire « Père », en mettant dans ce nom plus de confiance, plus d’assurance et plus de tendresse.”

Lectures : Dix-septième dimanche temps ordinaire

Bien aimés de Dieu, en voyant Jésus leur maitre en prière les disciples ont eu eux même un grand désir de prier. Alors l’un d’eux s’approche du Christ et lui demande : “Seigneur Apprends-nous à prier“. Jésus lui répond : « quand vous priez dite : “Père, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel …  ” ». Cette prière que Jésus enseigne à ses disciples aujourd’hui est avant tout l’expression d’une attitude spirituelle du chrétien. Combien de fois, nous nous découvrons très faible dans la prière ou même incapable de prier ou encore impossible de dire une prière qui plaise à Dieu et qu’il puisse exaucer ? N’est-ce pas en ces moments que nous demandons à des proches de prier avec nous et pour nous ? Continuer la lecture de Demandez, on vous donnera