Archives par mot-clé : Chabi

Qu’ils soient un, comme nous-mêmes

“Prions Dieu qu’il nous donne la grâce de l’unité qui fera de nous des disciples missionnaires dans le monde.”

Lectures : 7ième dimanche de Pâques : Ac1,15-17.20a.c-26/1Jn4,11-16/Jn17,11b-19

« Qu’ils soient un, comme nous-mêmes » (Jn 17, 11b-19)

« PERE SAINT,
GARDE MES DISCIPLES UNIS DANS TON NOM »
Bien aimés de Dieu, entre la solennité de l’Ascension et la Pentecôte, les textes liturgiques de ce dimanche nous parlent de la prière. Dans l’Évangile il est question de la prière de Jésus. En effet, comme celui du dimanche dernier, l’évangile de ce jour nous renvoie aux dernières heures du Christ. Et nous pouvons constater qu’en ces derniers instants où Jésus veut quitter physiquement le monde, sa plus grande préoccupation, c’est l’unité de ses apôtres, l’unité de ces hommes choisi et envoyé là où il devrait lui même aller. Les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes ; pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. ». Priant ainsi pour l’unité de ses apôtres afin que le monde croie, Jésus fait de l’unité ce qui évangélise. La Bonne Nouvelle du Salut à transmettre au monde passe dès lors par notre unité dans la foi en Jésus, le Maître et par l’unité entre nous les messagers de la Bonne Nouvelle.
Cette grande mission des disciples du Christ, qui est la nôtre aujourd’hui, comprenons bien, c’est d’être les témoins authentiques de Dieu parmi les hommes. Et le moyen le plus sûr pour être unis les uns les autres dans l’accomplissement de notre mission, comme le souhait Jésus, c’est la Prière. C’est une nécessité vitale qui élève notre âme vers Dieu pour nous unir à Lui et pour nous unir les uns les autres. Avec les apôtres et la Vierge Marie au Cénacle, dans l’attente de l’Esprit Saint, c’est l’Eglise qui prie avec ferveur. Prions donc le Seigneur pour qu’il nous donne cette grâce de l’unité qui fera de nous tous des disciples missionnaires dans le monde où Il nous envoie.
Bon Dimanche à tous !

Homélie Père Rodrigue :

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

Oeuvres de Jean-Sébastien Bach

– Entrée: “Partita “Ah que dois-je faire Ô moi pêcheur” Partita 1
– Offertoire: Partita 8
– Communion: Partita 2 &3
– Sortie: La grande Fugue en Sol Majeur

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Rodrigue Chabi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 497KB)

_

Groupe Jeunes Couples

Ce groupe est chaque jour en devenir :

“Comment ne pas les relier au texte d’Ephésiens 5, 25-33 : « Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Église : il s’est livré pour elle…les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. » Et saint Paul de nouer l’analogie dans le cœur de la vie ecclésiale : « ce mystère est de grande portée ; je veux dire qu’il s’applique au Christ et à l’Église. » Les relations dans l’Église doivent alors relever de cet imaginaire conjugal qui s’exprime dans le don de soi à l’autre ; loin du schéma administratif ou organisationnel récusé si souvent par le cardinal Ratzinger, saint Paul faisait déjà du Christ le modèle des rapports à l’autre dans le fait de s’engager pour son salut et la beauté du corps de l’épouse, « resplendissant sans taches ni rides ». L’amour de l’autre est l’amour de soi, dit-il encore pour le mari. Ainsi selon ces textes la relation du couple familial devient la référence de la communion ecclésiale.”

Continuer la lecture de Groupe Jeunes Couples

_

Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour

“Jérusalem peut aussi être notre cœur. A nous d’être les témoins de l’amour de Dieu et d’apporter notre joie ici”

Lectures : 3ième dimanche de Pâques :Ap3,13-15,17/1Jn2,1-5a/lc24,35-48

« Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour » (Lc 24, 35-48)

« Le Christ lui-même fût présent au milieu d’eux et leur dit : … A vous d’en être témoins. »

Bien-aimés de Dieu, l’Évangile de ce troisième dimanche de Pâques nous rapporte comment les disciples d’Emmaüs qui ont reconnu le Christ ressuscité à la fraction du pain repartent aussitôt à Jérusalem pour annoncer la bonne nouvelle aux disciples. Ils doivent en effet témoigner de tout ce qu’ils ont vu et entendu. Pour cela le Christ ouvre leur esprit à l’intelligence des écritures, c’est-à-dire non pas une connaissance de texte inerte, mais  à une actualisation et  à une compréhension de la Parole vivante de Dieu afin d’ en être témoins. Continuer la lecture de Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour

_