Archives par mot-clé : Chabi

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

“Les Mages sont l’exemple d’une recherche inlassable pour découvrir la vérité qui éclaire tout homme et toute vie.”

Lectures : Epiphanie du Seigneur : Is60,1-6/Ep3,2-3a.5-6/Mtt2,1-12

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi (Mt 2, 1-12)

Nous avons vu son étoile à l’orient, et nous sommes venus adorer le Seigneur. Bien aimés de Dieu, après la solennité de Noël et celle de la Sainte famille de Jésus, Marie et Joseph, nous célébrons en ce jour la manifestation de Dieu à toutes les nations de la terre. Dieu en effet, a choisi une femme, une famille, un village, un pays, un peuple pour se faire un de nous, mais sa manifestation est pour la terre toute entière. La Joie, la paix et la lumière du Ciel qu’il apporte est pour toute l’humanité entière ; c’est pour les hommes de toutes races peuples et nations qu’il se manifeste. C’est pourquoi les Rois mages qui viennent l’adorer aujourd’hui nous révèlent en particulier la signification et la destination universelle de sa divinité et du salut. Dieu, à travers Jésus fait homme attire à lui tous les hommes. La démarche des rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar est celle de tout croyant qui veut rencontrer le Christ. Et l’évangile que nous venons d’entendre suggère quelques conditions ; je dirai même quelques dispositions utiles pour trouver le Christ et l’adorer en lui offrant tout ce que nous avons de meilleur. Continuer la lecture de Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

_

L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse

“Soyons des témoins joyeux de la présence du Seigneur, proche de nous dans le monde où il nous envoie. Soyons dans la Joie !”

Lectures : Sainte Famille : Ge15,1-6 ;21,1-3/He11,8.11-12.17-19/Lc2,22-40

« L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse » (Lc 2, 22-40)

Bien aimés de Dieu, Il y a quelques jours, nous avons célébré la solennité de la Nativité, la fête de Noël. A la messe de la nuit tout comme à celle du jour, la Parole de Dieu nous a révélé le mystère de l’incarnation. Et ce mystère le voici : le Fils de Dieu est venu un jour et pour toujours dans l’histoire de notre monde. Il n’est pas tombé du ciel comme un fruit, il n’est pas apparu miraculeusement quelque part comme un fantôme. Il est né d’une femme et a vécu dans une famille humaine. En ce premier dimanche après Noël, nous célébrons avec l’Eglise Universelle la fête de cette famille dans laquelle le Fils de Dieu est né, la famille qui l’a accueilli et dans laquelle il a vécu. C’est une famille composée de trois personnes à l’image de la sainte Trinité. Continuer la lecture de L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse

_

Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas

“Soyons des témoins joyeux de la présence du Seigneur, proche de nous dans le monde où il nous envoie. Soyons dans la Joie !”

Lectures : 3ème Dimanche de l’Avent : Is61,1-2a.10-11/1Th5,16-24/Jn1,6-8.19-28

« Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas » (Jn 1, 6-8.19-28)

Bien-aimés de Dieu, nous sommes à mi-parcours de notre marche vers Noël ; et la liturgie de ce 3ème dimanche de l’Avent nous invite à être dans la joie. « Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie, le Seigneur est proche », nous lance Saint Paul dans l’antienne d’ouverture. Cet appel à la joie résonne fortement dans la première lecture quand Isaïe, bien avant l’arrivée du Messie,  annonce déjà la bonne nouvelle du salut : la libération des captifs, la guérison des cœurs brisés et l’inauguration d’un temps de grâce. En effet, le Messie annoncé par les prophètes a été envoyé pour proclamer et inaugurer une année de grâce de la part de Dieu.

Continuer la lecture de Au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas

_