Archives par mot-clé : mission

À mes brebis, je donne la vie éternelle

“Nous avons reçu le don de la vie éternelle et l’assurance que l’œuvre de Dieu se poursuivra en nous.”

Lectures : Quatrième dimanche de Pâques

« À mes brebis, je donne la vie éternelle » (Jean chapitre 10)

Jésus s’est présenté lui-même comme le Bon Pasteur, le berger de ses brebis, et a confié à Pierre la même mission. Il n’a pas employé un langage sacerdotal pour se qualifier, mais plutôt un langage pastoral et prophétique. Les prêtres de son temps avaient comme mission première le service du culte dans le temple et l’offrande à Dieu des sacrifices. L’auteur de l’épître aux Hébreux note : « Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même ». (Hé 7, 24-27)

Continuer la lecture de À mes brebis, je donne la vie éternelle

_

Sacrement des malades : venez à ma suite

“Le Seigneur nous accepte tels que nous sommes, faibles et fragiles et nous guide dans un geste de foi et de confiance insensé”

Lectures : 5ieme dimanche du temps ordinaire

« Laissant tout, ils le suivirent » (Luc chapitre 5)

Onction des Malades

Trois fils conducteurs traversent les textes proposés ce dimanche : au don de Dieu est attendue la réponse de l’homme :

Dieu se manifeste, chez Isaïe, Dieu apparaît comme un Souverain puissant, comme le Dieu trois fois saint, le Seigneur de l’univers, et chez Luc, c’est Jésus qui est monté simplement dans la barque de Pierre et qui va se manifester comme le Maître du monde dans la pêche miraculeuse

La sainteté de Dieu dévoile l’impureté humaine, le péché de l’homme, la misère de l’Homme. Isaïe comme Pierre sont saisis d’effroi devant la mission confiée et se reconnaissent pécheurs : Isaïe crie : « malheur à moi, je suis un prophète aux lèvres impures, et Pierre demande à Jésus de s’éloigner de lui : je suis un homme pécheur ».

Continuer la lecture de Sacrement des malades : venez à ma suite

_https://vimeo.com/228503835

Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

“La rencontre de Dieu est source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer.”

Lectures : 4ieme dimanche de l’Avent : Mi5,1-4a/He10,5-10/Lc1,39-45

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-45)

Nous sommes à quelques heures de la célébration d’un grand mystère de la foi chrétienne, le grand mystère de foi est celui où Dieu se fait présent parmi nous.
Pendant ces quatre dimanches de l’Avent, les Evangiles proposés, nous ont permis de remonter jusqu’à la source du Salut : le Christ, notre Seigneur. Car « C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël, pour qu’il nous trouve, quand il viendra, vigilants dans la prière et remplis d’allégresse » (préface). C’est cette grande joie qui est déjà exprimée par Elisabeth à la rencontre de sa sœur Marie. La rencontre de Dieu avec l’humanité (Humain) et source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer. Tout comme nous, durant les quatre semaines, notre préparation devrait nous permettre de rencontrer Dieu dans une joie immense. Continuer la lecture de Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

_