Archives par mot-clé : jours

Carême : Jésus jeûne quarante jours, puis est tenté

“Carême : le but de ces quarante jours c’est de nous débarrasser de tout ce qui nous encombre, à l’extérieur comme à l’intérieur de nous.”

Lectures : Carême : Jésus jeûne quarante jours, puis est tenté

Chers Frères, chaque année, le temps de Carême marque le début de la pénitence, du jeûne et du partage. Pour les plus anciens, cette période évoque le temps de privations. Ils gardent le souvenir des liturgies quelques peu austères et d’une nourriture composée de pain et d’eau. Pour les générations actuelles, le Carême évoque l’action de solidarité. Il est donc heureux que notre paroisse s’engage dans cette voie de solidarité. Bien sûr, tout cela fait partie du Carême, mais ce ne sont que des propositions. Le but du Carême est à chercher ailleurs. Le but de ces quarante jours c’est de nous débarrasser de tout ce qui nous encombre, à l’extérieur comme à l’intérieur de nous. Nous nous en libérons pour n’avoir dans le cœur que l’essentiel : Jésus mort et ressuscité.

Ce 1er Dimanche de Carême nous invite à réfléchir sur les éléments clés de notre existence. Le récit de la Genèse nous apprend que l’homme a été créé pour le bonheur, la paix et la joie. Dans ce projet, Dieu veut notre bien et celui du monde. Mais les tentations et les convoitises de ce monde cherchent à nous détourner de notre idéal : Dieu. Ces éléments : la possession, le paraitre et le pouvoir ont été vaincu par Jésus au désert. En réalité, ce tentateur appelé diable par la Bible, cherche toujours à faire chuter l’homme. Il est présent dans toutes les luttes de notre vie et il n’en démord pas. Nous devons donc lui résister avec les armes que nous proposent l’Église. En nous référant aux tentations de Jésus et comment il a vaincu le tentateur, nous comprenons l’importance de la PAROLE dans notre vie de chaque jour. L’Écriture nous ouvre le cœur de Dieu. Sa méditation et sa mise en pratique auprès de nos frères, nous rapprochent de Dieu. C’est avec lui que nous trouvons force et courage pour lutter contre le mal. Avec Christ, nous apprenons à rejeter toutes les publicités mensongères qui courent à travers le monde et qui nous détournent de l’Évangile. Alors frères et sœurs, la lumière de la Parole de Dieu nous est offerte en ce dimanche pour éclairer notre vie. Comme le psalmiste disons : « crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit. Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint. » (Ps. 50)

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée :
– Offertoire :
– Communion :
– Sortie :

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Pierre Dibi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 307KB)

_

Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

“La confiance éclaire notre regard, elle nous permet de voir, non avec les yeux de chair, mais avec le cœur. “

Lectures : Dimanche de la Divine Miséricorde : Ap4,32-35/1Jn5,1-6/Jn20,19,31

« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)

« Heureux ! »
L’Évangile d’aujourd’hui interpelle notre foi. Le nom de Thomas signifie « jumeau » et nous sommes tous, pour une part les jumeaux de Thomas. Thomas a besoin de voir pour croire. Son attitude nous délivre un message important. Thomas est un homme qui se qui ne se laisse pas prendre par des belles paroles ; il n’entend pas suivre n’importe quel gourou ; il a besoin de faire fonctionner son intelligence ; il a besoin de comprendre. Il a raison. Dieu ne nous demande pas d’abandonner notre intelligence pour suivre le Christ. Continuer la lecture de Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

_https://vimeo.com/228503835

Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai

“la pratique du jeûne qui réveille et qui rend plus attentifs à Dieu et au prochain ; le jeûne qui réveille en nous la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim”

Lectures : 3ieme dimanche carême : Ex20,1-17/1P1,22-25/Jn2,13-25

« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai » (Jn 2, 13-25)

Le meilleur Jeûne pour le Carême
Dans le message du Pape François pour le carême 2018, intitulé « A cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » Cf. Mt 24, 12, le Pape François nous invite à la pratique du jeûne qui réveille et qui rend plus attentifs à Dieu et au prochain ; le jeûne qui réveille en nous la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim. Ainsi, nous pouvons par exemple : Continuer la lecture de Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai

_