Archives par mot-clé : mystère

Sainte-Trinité : J’ai encore beaucoup de choses à vous dire

Jésus prend la condition de l’homme et Fils pour révéler aux hommes l’amour et le visage du Père”

Lectures : Sainte Trinité

Fête de la Très Sainte Trinité

Bien aimés de Dieu, nous célébrons aujourd’hui la fête de la Sainte Trinité. C’est le mystère d’un seul Dieu en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint Esprit. Un Dieu qui est trine dans les personnes et Un dans l’essence ; un Dieu plein d’amour. C’est de cet amour infini de Dieu que nous nous souvenons chaque fois que nous faisons le signe de la croix et quand nous employons une doxologie : « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit ». Nos mots sont bien incapables de cerner ce mystère de Dieu car il nous dépasse infiniment. Pour introduire cette fête de la Trinité, pensons à une radieuse lumière qui éclaire et qui éblouit à la fois. La Trinité est un peu comme une radieuse lumière, capable d’illuminer et d’éblouir à la fois. La lumière, en effet, fait exister les choses en les arrachant à l’obscurité. Celui qui vit dans la clarté du jour baigne dans un milieu naturel et familier qui lui permet de se mouvoir; mais lorsqu’il lève son regard vers le soleil pour le fixer, il en est aussitôt ébloui. Ainsi en va-t-il de la Trinité: sans elle, la foi chrétienne s’évanouit; et lorsque nous essayons de la comtempler en elle même, nous en sommes aveuglés. Et pourtant toute notre vie chrétienne se déroule sous le signe de la Sainte Trinité: c’est en elle et par elle que nous sommes créés et sauvés; c’est en elle que nous sommes baptisés et c’est encore vers elle que nous sommes en marche. Continuer la lecture de Sainte-Trinité : J’ai encore beaucoup de choses à vous dire

_

Messe de Noël : un sauveur nous est né

“A Noël, nous avons le plaisir d’aller vers la fraîcheur de Dieu, de se retrouver ensemble autour d’elle et de pouvoir y puiser cette eau qui, seule, peut nous faire vivre.”

Lectures : Messes de la Veillée de Noël

« Aujourd’hui vous est né un Sauveur » (Luc 2, 1-14)

Bien aimés de Dieu, chers sœurs et frères, chers fils et filles de Dieu, le petit enfant dont nous célébrons la naissance, serait-il capable de nous mobiliser, de nous intéresser au point de nous rassembler nombreux, ici, en cette nuit… ?

 Mon questionnement, étonné, vient aussi du fait que nous sommes, très souvent jaloux de notre temps! On le sait bien : nous répétons tout le temps de ne pas avoir le temps pour telle ou telle autre chose… Pourquoi sommes-nous ici alors ? Continuer la lecture de Messe de Noël : un sauveur nous est né

_

Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

“La rencontre de Dieu est source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer.”

Lectures : 4ieme dimanche de l’Avent : Mi5,1-4a/He10,5-10/Lc1,39-45

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-45)

Nous sommes à quelques heures de la célébration d’un grand mystère de la foi chrétienne, le grand mystère de foi est celui où Dieu se fait présent parmi nous.
Pendant ces quatre dimanches de l’Avent, les Evangiles proposés, nous ont permis de remonter jusqu’à la source du Salut : le Christ, notre Seigneur. Car « C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël, pour qu’il nous trouve, quand il viendra, vigilants dans la prière et remplis d’allégresse » (préface). C’est cette grande joie qui est déjà exprimée par Elisabeth à la rencontre de sa sœur Marie. La rencontre de Dieu avec l’humanité (Humain) et source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer. Tout comme nous, durant les quatre semaines, notre préparation devrait nous permettre de rencontrer Dieu dans une joie immense. Continuer la lecture de Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

_