Archives par mot-clé : liturgie

liturgie du jour et messes de la semaine

Aujourd’hui nous sommes le : 29/09/2022

datejjour liturgiqueférieCouleurLecturesSacr.
jeu.29/09/2022 Saint Michel, Saint Gabriel et Saint Raphaël, ArchangesFêteBlanchttps://www.aelf.org/2022-09-29/romain/messe

Horaires d’été

Du lundi 4 juillet au lundi 29 août 2022 (inclus)

Ouverture de l’église

  • Eglise fermée le lundi
  • Du mardi au dimanche de 9h00 à 19h00

Messes dominicales

  • Samedi à 18h30 (Messe anticipée)
  • Dimanche à 10h30

Messes en semaine

  • Pas de messe le lundi
  • Du mardi au vendredi à 12h15

Lundi 15 Aout messe de l’Assomption : 10h30

Permanences d’accueil par un prêtre

  • En juillet : les mardis et les jeudis de 17h à 19h

(sauf jeudi 14 juillet, férié)

  • En août: seulement les mardis de 17h à 19h, sinon prenez contact avec un prêtre avant ou après la messe.

Pas d’accueil par les laïcs pendant les vacances

Le secrétariat de la paroisse

sera fermé du 27 juillet au 21 aout

Dimanche prochain :

datejjour liturgiqueférieCouleurLecturesSacr.
dim.02/10/2022 dimanche, 27ème Semaine du Temps OrdinaireLa messeVerthttps://www.aelf.org/2022-10-02/romain/messe

Pour en savoir plus sur les couleurs liturgiques :
https://www.sjsc.fr/les-couleurs-liturgiques/

La liturgie d’aujourd’hui est :

  • Première lecture : « Des millions d’êtres le servaient » (Dn 7, 9-10.13-14)

    Lecture du livre du prophète Daniel La nuit, au cours d’une vision,     moi, Daniel, je regardais : des trônes furent disposés, et un Vieillard prit place ; son habit était blanc comme la neige, et les cheveux de sa tête, comme de la laine immaculée ; son trône était fait de flammes de feu, avec des roues de feu ardent.     Un fleuve de feu coulait, qui jaillissait devant lui. Des milliers de milliers le servaient, des myriades de myriades se tenaient devant lui. Le tribunal prit place et l’on ouvrit des livres.     Je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui.     Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite.      – Parole du Seigneur.   OU BIEN

  • Première lecture : « Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon » (Ap 12, 7-12a)

    Lecture de l'Apocalypse de saint Jean Il y eut un combat dans le ciel : Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges,     mais il ne fut pas le plus fort ; pour eux désormais, nulle place dans le ciel.     Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, le Serpent des origines, celui qu’on nomme Diable et Satan, le séducteur du monde entier. Il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui.     Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères, lui qui les accusait, jour et nuit,     devant notre Dieu.     Eux-mêmes l’ont vaincu par le sang de l’Agneau, par la parole dont ils furent les témoins ; détachés de leur propre vie, ils sont allés jusqu’à mourir.     Cieux, soyez donc dans la joie, et vous qui avez aux cieux votre demeure ! »     – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 137 (138), 1-2a, 2bc-3, 4-5)

    Refrain psalmique : (cf. 137, 1c) Je te chante, Seigneur, en présence des anges. De tout mon cœur, Seigneur, je te rends grâce : tu as entendu les paroles de ma bouche. Je te chante en présence des anges, vers ton temple sacré, je me prosterne. Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité, car tu élèves, au-dessus de tout, ton nom et ta parole. Le jour où tu répondis à mon appel, tu fis grandir en mon âme la force. Tous les rois de la terre te rendent grâce quand ils entendent les paroles de ta bouche. Ils chantent les chemins du Seigneur : « Qu'elle est grande, la gloire du Seigneur ! »

  • Évangile : « Vous verrez les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme » (Jn 1, 47-51)

    Acclamation : (Dn 3, 58) Alléluia. Alléluia. Tous les anges du Seigneur, bénissez le Seigneur : à lui, haute gloire, louange éternelle !Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Jean En ce temps-là,     lorsque Jésus vit Nathanaël venir à lui, il déclara à son sujet : « Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui. »     Nathanaël lui demande : « D’où me connais-tu ? » Jésus lui répond : « Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. »     Nathanaël lui dit : « Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël ! »     Jésus reprend : « Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »     Et il ajoute : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert,et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme. »      – Acclamons la Parole de Dieu.

Source : www.aelf.org

Pâques 2022 : un tombeau vide

Pâques 2022 – Jn 20 1-9

Comme vous le savez, les évangiles ne décrivent pas l’événement de la résurrection elle-même, car personne n’a vu la pierre rouler! Les disciples ont vu le tombeau vide, et donc la pierre déjà roulée! Par contre, les évangiles nous parlent des nombreuses rencontres avec le Christ ressuscité.

Mais ce qui est intéressant, c’est que le Christ ressuscité n’apparaît pas à ceux qui étaient en apparence – bons et honorables à cette époque, à savoir: Pilate, Hérode, les grands prêtres ou les scribes.

La toute première personne à qui le Ressuscité est apparu est une femme, Marie de Magdala. Selon les normes de l’époque, une personne à qui on ne pouvait pas faire confiance! Continuer la lecture de Pâques 2022 : un tombeau vide

Baptême du Seigneur

Le baptême de Jésus dans le Jourdain n’était pas un passage obligé, mais un choix

Lectures :

Le baptême de Jésus – Lc 3, 15-16, 21-22

Les textes liturgiques de cette fête sont très riches en enseignement. On peut y repérer plusieurs leçons. J’en souligne trois seulement.

D’abord une question. Pourquoi Jésus plonge dans les flots du Jourdain ? Pourquoi se fait-il baptiser, là où les hommes avaient déjà coutume de se purifier de leurs fautes, alors qu’il était, Lui, sans péché ?

Telle était aussi la question de Jean Baptiste. C’est l’évangéliste Mathieu qui nous l’apporte. « C’est moi qui ai besoin de me faire baptiser par toi, et c’est toi qui viens à moi ? – s’étonne Jean le Baptiste.

Eh bien, pour Jésus le baptême n’est pas une nécessité. Il est en complète harmonie avec l’amour de Dieu. Il est sans péché. Mais, en descendant dans l’eau remplit des péchés des hommes, il se solidarise tout simplement avec les pécheurs que nous sommes. Continuer la lecture de Baptême du Seigneur