Archives par mot-clé : demeure

Saint Sacrement : Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés

“L’Eucharistie est un geste toujours nouveau de notre relation avec le Seigneur et c’est pourquoi elle doit être toujours pour nous une fête. “

Lectures : Dimanche du Saint Sacrement

La fête du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ, la Fête-Dieu, que nous célébrons aujourd’hui vient raviver notre foi en cette grande vérité de Jésus-Christ réellement présent dans le sacrement de l’Eucharistie :”…ma chair est la vraie nourriture et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi je demeure en lui”, nous dit notre Seigneur Jésus -Christ dans l’Evangile.

La multiplication des pains préfigure, annonce le sacrement de l’Eucharistie institué par le Seigneur lors de la dernière Cène: à la veille de sa passion, Jésus a remercié et loué Dieu et, ce faisant, par la puissance de son amour a transformé le sens de la mort vers laquelle il allait. Le fait que ce sacrement ait pris le nom “Eucharistie” – “action de grâce” – exprime justement cela: que le changement de la substance du pain et du vin en Corps et Sang du Christ est le fruit du don que le Christ a fait de lui-même; don d’un Amour plus fort que la mort. C’est pourquoi l’Eucharistie est nourriture de vie éternelle, Pain de la Vie. Continuer la lecture de Saint Sacrement : Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés

_

Profession de foi : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole

“Le départ de Jésus n’est pas une absence car il n’y a pas de distance entre Dieu et nous. Dieu est présent au plus profond de notre cœur.”

Lectures : Sixième dimanche de Pâques

« L’Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit » (Jean chapitre 14)

Nous avons besoin de présence pour voir, sentir, toucher, étreindre. L’absence est toujours un déchirement. La déclaration de Jésus est donc pour le moins inquiétante et mystérieuse : « Je m’en vais et je reviens vers vous.» Le départ de Jésus n’est pas une absence car il n’y a pas de distance entre Dieu et nous, mais son départ fait partie du processus de l’acquisition de l’autonomie. Jésus parle aussi d’une autre présence de Dieu, celle de l’Esprit.

Très tôt, les parents, nous développons chez les enfants une force intérieure solide. Les parents réalisent rapidement qu’ils ne peuvent tout contrôler et mettre a l’abri leurs enfants de toutes les menaces, ou les prendre continuellement par la main en route vers leur futur. Les liens parentaux en particulier avec la mère (c’est bien leur fête aujourd’hui), sont si forts qu’il en demeure toujours quelque chose d’important malgré le temps, la distance ou même l’absence. N’est-ce pas le même discours que tient Jésus à ses disciples? L’absence ne tue l’amour que s’il est malade au départ. Continuer la lecture de Profession de foi : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole

_

Nul n’est prophète en son pays

“La parole de Dieu pénètre dans notre chair. Nous pouvons à l’appel du Seigneur dire oui en témoignant de notre charité, de notre espérance et de foi en sa parole.”

Lectures : Jésus n’est pas envoyé aux seuls Juifs

Jésus, comme Élie et Élisée, n’est pas envoyé aux seuls Juifs (Lc 4, 21-30)

Bien aimés de Dieu la liturgie de la Parole de Dieu de ce 4ième dimanche du temps ordinaire nous interpelle sur la qualité de notre relation vis-à-vis du message que les Prophètes nous annoncent de la part de Dieu. Elle parle plus précisément du type de réponse que nous donnons à Dieu. En fait, la parole de Dieu s’adresse à nous régulièrement comme une lumière pour éclairer nos vies. Mais, cette bonne nouvelle, est-elle toujours bien accueillie ? Continuer la lecture de Nul n’est prophète en son pays

_