Archives par mot-clé : joie

Bach en sept paroles, la consolation – concert vocal

La Philarmonique de Paris, a été conduite à changer l’adresse d’un concert vocal, initialement prévu à la Cité de la Musique. Décision fût prise, avec l’accord du Père Christophe, que celui se tienne dans notre église. Un concert vocal, sur la Consolation, du projet « Bach en sept paroles » avec les cantates BWV21 et 82 du compositeur.

Notre église a eu la joie, le court temps d’une soirée, d’être un écrin, pour un bijou musical et vocal. Merci à la Philarmonique de Paris, d’avoir permis à la Paroisse Saint-Jacques Saint-Christophe d’être ce lieu de la Consolation. Continuer la lecture de Bach en sept paroles, la consolation – concert vocal

_

Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis

“Jésus parle du bon pasteur et du vrai berger pour nous montrer combien nous sommes tous importants à ses yeux.”

Lectures : 4ième dimanche de Pâques : Ap4,8-12/1Jn3,1-2/Jn10,11-17

« Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis » (Jn 10, 11-18)

Jésus Christ notre bon berger »
Bien-aimés de Dieu ! Soeurs et Frères très chers ! Le Christ est ressuscité Alléluia !
Nous sommes toujours dans la joie de la résurrection. Christ est vivant c’est notre joie. Nous avons chanté Alléluia, Hosanna. Nous avons savouré des délices culinaires, rendu visite à nos proches, profité d’un long week end. Il est bien d’être dans la joie et l’allégresse, mais prenons à notre compte ce vieux proverbe : « l’excès de joie avait brisé le pied de l’âne ». Ainsi, il ne faudrait pas que la joie que nous procurent les fêtes de pâques nous détourne de l’essentiel. Continuer la lecture de Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis

_

Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

“La confiance éclaire notre regard, elle nous permet de voir, non avec les yeux de chair, mais avec le cœur. “

Lectures : Dimanche de la Divine Miséricorde : Ap4,32-35/1Jn5,1-6/Jn20,19,31

« Huit jours plus tard, Jésus vient » (Jn 20, 19-31)

« Heureux ! »
L’Évangile d’aujourd’hui interpelle notre foi. Le nom de Thomas signifie « jumeau » et nous sommes tous, pour une part les jumeaux de Thomas. Thomas a besoin de voir pour croire. Son attitude nous délivre un message important. Thomas est un homme qui se qui ne se laisse pas prendre par des belles paroles ; il n’entend pas suivre n’importe quel gourou ; il a besoin de faire fonctionner son intelligence ; il a besoin de comprendre. Il a raison. Dieu ne nous demande pas d’abandonner notre intelligence pour suivre le Christ. Continuer la lecture de Heureux : Huit jours plus tard, Jésus vient

_