Archives par mot-clé : orgue

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas

“Jésus prône l’idéal d’un amour parfait : il ne s’agit pas d’observer la loi mais de savoir si on a aimé..”

Lectures : 27ième dimanche temps ordinaire : Gn2,18-24/He2,9-11/Mc10,2-16

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10,  2-12)

Cette page d’évangile n’est pas facile. Qu’est-ce qui vous a marqué, dans ce passage d’évangile ? Qu’en diriez-vous à vos voisins ? Que retenons-nous de ce qui est le plus important pour nous ? Personnellement, je retiens : « celui qui n’accueille pas le Royaume de Dieu comme un enfant, n’y rentrera pas ».

Oui, la page de l’évangile selon saint Marc que nous venons d’entendre met en vis-à -vis deux attitudes à l’égard du Christ. L’attitude des enfants, dont on suppose, puisque Jésus les donne en exemple pour l’accueil du Royaume, qu’ils sont sans détours, et qu’ils se donnent généreusement à celui qui vient à eux. Et l’attitude des Pharisiens qui cherchent à mettre Jésus à l’épreuve en lui opposant la loi de Moïse, car c’est bien autour de la loi que Jésus est mis à l’épreuve. Continuer la lecture de Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas

_https://vimeo.com/228503835

XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

XXième congrès de la Miséricorde Divine

Lectures : 27 dimanche temps ordinaire : Gn2,18-24/He2,9-11/Mc10,2-16

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10,  2-12)

Frères et sœurs, alors que pendant 24 heures on médite sur la Miséricorde Divine, on prie le Seigneur, on invoque Sainte Faustine. Et bien, demandons-nous comment les écritures nous parlent de la Miséricorde. Et plus spécifiquement posons-nous cette question : “dans la vie de Jésus, dans la vie de Jésus, dans son ministère, quelles ont été les personnes qui ont, en premier, bénéficié de son ministère, qui ont fait l’objet de toute sa sollicitude, de toute son attention ?” Il faut aller voir l’évangile. C’est intéressant de lire un évangile à la suite. Alors les catégories de personnes vraiment qui ont eu droit, je dirais, à être les “chouchous” du seigneur Jésus. Ce sont les paralytiques, les épileptiques, les lépreux, les fiévreux, l’hémorroïsse, des infirmes, des mourants des aveugles, des atrophiés, des boiteux, des estropiés, … Voyez les malades, les personnes avec un handicap tous ceux qui souffrent dans leur chair, et bien, le Seigneur s’est dirigé vers eux en tout premier. Mais on peut ajouter aussi un grand nombre de possédés, un grand nombre de pêcheurs publics Aussi des personnes en situation d’adultère, de prostitution et des situations aussi de détresse : être veuf, avoir perdu son enfant. Au fond, qu’est-ce que le Seigneur recherche ? Continuer la lecture de XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

_

Celui qui n’est pas contre nous est pour nous

“Il faut se réjouir que l’Esprit soit donné aussi largement pour répandre sa grâce afin de faire des hommes un peuple saint”

Lectures : 26 dimanche temps ordinaire : Nb11,25-29/Jc5,1-6/Mc9,38-43.45.47-48

« Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la » (Mc 9, 38-43.45.47-48)

“Celui qui n’est pas contre nous est pour nous”
Josué l’assistant de Moïse et les Apôtres autour de Jésus sont scandalisés que des personnes ne respectant pas les consignes données par Dieu soient remplies de l’Esprit Saint. Les réponses de Moïse et celle de Jésus sont similaires, ils demandent de laisser faire, en montrant qu’il s’agit de l’œuvre de Dieu et qu’il n’y a pas de raisons d’être jaloux de l’action de Dieu, mais qu’au contraire il faut se réjouir que l’Esprit soit donné aussi largement pour répandre sa grâce afin de faire des hommes un peuple saint. C’est ce même Esprit qui souffle encore sur nos engagements d’aujourd’hui. Dimanche dernier nous avons vécu tous ensemble la fête de la rentrée Pastorale Paroissiale; voici quelques échos:
« La journée de rentrée paroissiale a débuté autour d’un chaleureux café, poursuivie par une messe avec la présentation et la participation des trente associations qui contribuent au rayonnement de notre paroisse.
Les paroissiens étaient ravis de se retrouver autour d’un déjeuner partagé. Cela a permis aux uns et aux autres de mieux se connaitre dans une joyeuse ambiance. Ce fut un moment exceptionnel d’enrichissement et d’échanges, une journée fraternelle et festive. Nous avons eu beaucoup de mal à nous quitter. » Arlette
« Dimanche dernier, nous avons tous vécu des moments de partages très chaleureux et quelle belle messe de rentrée pastorale 2018/2019 ! Chacun a pu se rendre compte du dynamisme de notre paroisse, dans sa diversité si fraternelle ! Il ne faut évidemment pas s’arrêter en si bon chemin. Que notre communauté continue à s’enrichir de ces moments de grâce, afin qu’elle soit la vivante image de l’Amour et de la Miséricorde du Christ. » Éric
« Très favorablement impressionné par le nombre de groupe (30),
bien organisé par la présentation. Même s’il n’y a pas eu de recru dans l’équipe des Laudes, ce qui m’a touché c’est l’image que c’est 30 groupes représentent. Leur diversité m’édifie personnellement et change mon regard sur la paroisse. Je souhaite qu’on conforte les différents groupes de prières par des rencontres. » Jean-Claude

Père Rodrigue Chabi

 

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée: Improvisation sur le thème “Au coeur du monde”
– Méditation :Improvisation
– Offertoire: “Fugue” de Bach (Sol Majeur)
– Communion: Improvisation sur le choral fugué
– Sortie: “Prélude et Fugue” de Bach (Sol mineur)

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Rodrigue Chabi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 585KB)

_