Archives par mot-clé : miséricorde

XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

XXième congrès de la Miséricorde Divine

Lectures : 27 dimanche temps ordinaire : Gn2,18-24/He2,9-11/Mc10,2-16

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10,  2-12)

Frères et sœurs, alors que pendant 24 heures on médite sur la Miséricorde Divine, on prie le Seigneur, on invoque Sainte Faustine. Et bien, demandons-nous comment les écritures nous parlent de la Miséricorde. Et plus spécifiquement posons-nous cette question : “dans la vie de Jésus, dans la vie de Jésus, dans son ministère, quelles ont été les personnes qui ont, en premier, bénéficié de son ministère, qui ont fait l’objet de toute sa sollicitude, de toute son attention ?” Il faut aller voir l’évangile. C’est intéressant de lire un évangile à la suite. Alors les catégories de personnes vraiment qui ont eu droit, je dirais, à être les “chouchous” du seigneur Jésus. Ce sont les paralytiques, les épileptiques, les lépreux, les fiévreux, l’hémorroïsse, des infirmes, des mourants des aveugles, des atrophiés, des boiteux, des estropiés, … Voyez les malades, les personnes avec un handicap tous ceux qui souffrent dans leur chair, et bien, le Seigneur s’est dirigé vers eux en tout premier. Mais on peut ajouter aussi un grand nombre de possédés, un grand nombre de pêcheurs publics Aussi des personnes en situation d’adultère, de prostitution et des situations aussi de détresse : être veuf, avoir perdu son enfant. Au fond, qu’est-ce que le Seigneur recherche ? Continuer la lecture de XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

_

Celui qui n’est pas contre nous est pour nous

“Il faut se réjouir que l’Esprit soit donné aussi largement pour répandre sa grâce afin de faire des hommes un peuple saint”

Lectures : 26 dimanche temps ordinaire : Nb11,25-29/Jc5,1-6/Mc9,38-43.45.47-48

« Celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la » (Mc 9, 38-43.45.47-48)

“Celui qui n’est pas contre nous est pour nous”
Josué l’assistant de Moïse et les Apôtres autour de Jésus sont scandalisés que des personnes ne respectant pas les consignes données par Dieu soient remplies de l’Esprit Saint. Les réponses de Moïse et celle de Jésus sont similaires, ils demandent de laisser faire, en montrant qu’il s’agit de l’œuvre de Dieu et qu’il n’y a pas de raisons d’être jaloux de l’action de Dieu, mais qu’au contraire il faut se réjouir que l’Esprit soit donné aussi largement pour répandre sa grâce afin de faire des hommes un peuple saint. C’est ce même Esprit qui souffle encore sur nos engagements d’aujourd’hui. Dimanche dernier nous avons vécu tous ensemble la fête de la rentrée Pastorale Paroissiale; voici quelques échos: Continuer la lecture de Celui qui n’est pas contre nous est pour nous

_

Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel

“Dieu nous invite  à ouvrir les yeux, à regarder autour de nous et à découvrir l’amour qu’Il nous porte.”

Lectures : 19ième dimanche du temps ordinaire : 1 R 19, 4-8/Ep 4, 30 – 5, 2Jn 6, 41-51/

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel » (Jn 6, 41-51)

Bien aimés de Dieu, chers frères & sœurs, dimanche dernier le Seigneur nous adressait une invitation à venir à lui pour ne pas avoir faim et à croire en lui pour ne plus avoir soif. Mais les températures de ce temps d’été exige qu’il faut plutôt boire de temps en temps de l’eau ou de la boisson bien fraîche pour ne pas subir des conséquences de la chaleur ou de la canicule. De même que nous prenons soin de notre corps pour ne pas mourir de faim et de soif, aller vers le Seigneur, mettre notre foi en sa parole et communier à sa personne est aussi une véritable source de salut pour nous. C’est ainsi qu’aujourd’hui le Seigneur se révèle encore à nous dans le textes bibliques comme celui qui se soucie de notre bien être non seulement humain mais surtout spirituel. C’est à dire de notre salut ici sur terre et dans le ciel.  Continuer la lecture de Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel

_