Archives par mot-clé : miséricorde

Épiphanie : nous sommes venus d’Orient adorer le Roi

“L’étoile de la Miséricorde nous permet de reconnaître en Jésus le Sauveur, elle vient faire briller en chacun de nos cœurs, cette espérance que Dieu compte sur nous, pour être ses témoins.”

Lectures : Dimanche de l’Epiphanie

Voilà, frères et sœurs, qu’aujourd’hui, comme chaque année, nous sommes présentés les visages de ces mages venus d’Orient. Nous les avons baptisés, par la tradition populaire catholique, et nous les présentons dans nos crèches, portant les marques de cultures différentes, et souvent de couleurs de peau différentes. Qu’en était-il vraiment ? Bien malin qui peut le dire avec précision, mais peu importe d’ailleurs. Ce qui est important, c’est que ce sont des mages. Qu’est-ce qu’un mage ? Un mage, à l’époque de l’évangile, c’est un homme qui observe les signes, les signes qui bouleversent ce monde, depuis la création, pour essayer d’en comprendre l’origine. C’est une sorte de savant. On dirait aujourd’hui, en français moderne, un scientifique. Quelqu’un qui ne se contente pas de ce qu’il sait. Mais qui cherche à en savoir davantage. Et qui pour parvenir à en savoir davantage n’hésite pas à étudier avec précision les signes qui sont autour de lui pour comprendre, comprendre ce que l’homme vient faire sur cette terre, comprendre ce que c’est que cette terre. Comment elle fonctionne, comment elle tourne. Essayer d’en savoir plus. Alors, comme lieu d’études et de contemplation, ce que nos yeux nous donnent de regarder quand nous nous tournons vers le ciel , il y a ce ciel qui nous enveloppe, et particulièrement la nuit, des astres qui brillent, des étoiles. Continuer la lecture de Épiphanie : nous sommes venus d’Orient adorer le Roi

_

Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume

“Nous participons à la construction du Royaume de Dieu à travers des gestes concrets d’accueil, un sourire, un regard respectueux et aimant, des gestes de réconciliation et de paix.”

Lectures : Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers

Nous contemplons aujourd’hui le Christ, roi de l’univers. La fête du Christ Roi de l’univers a été instituée le 11 Décembre 1925 par le Pape Pie XI (Encyclique « Quas Primas »). C’était en vue de ramener et de consolider la paix par le Règne du Christ, dans une société alors en mal d’être.

Quel est ce royaume du Christ ? De quelle royauté s’agit-il ? Jésus nous l’explique en répondant à Pilate et sa réponse est sans sans ambiguïté : « Je ne suis pas le roi de ce monde »… « Ma royauté ne vient pas d’ici ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livrés aux Juifs ».

Et quelques heures plus tard, au moment de sa Passion, Jésus est sera revêtu d’un manteau de pourpre ; il sera couronné d’épines et assis sur une estrade. La croix est le lieu de l’élévation où le Seigneur “attire tous les hommes à lui” (Jean 12, 32). Continuer la lecture de Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume

_

Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

“Il nous importe de rester en contact avec nos défunts pour implorer la grâce de Dieu afin que leurs âmes trouvent miséricorde et paix.”

Lectures : Trente et unième dimanche du temps ordinaire.

Le mois de Novembre est généralement un mois consacré à la prière pour nos fidèles défunts. Car ils ont vécu avec nous, ils ont partagé nos joies et peines et ils font partie de notre histoire. Maintenant ils sont inscrits dans le passé mais nous ne perdons pas leur souvenir. Notre célébration de ce jour est un acte de foi dans l’amour sans limites de Dieu, dans le Christ ressuscité des morts et dans l’Esprit Saint « qui donne la vie », tels sont les mots qui nous appellent à regarder Dieu comme le Père Tout-puissant et plein de miséricorde. Les textes de ce jour nous invitent à tourner notre regard vers l’infinie miséricorde de Dieu envers les pécheurs que nous sommes. Il veut nous aider à sortir de cette situation de péché dans laquelle nous nous enfonçons. Nous sommes tous appelés à nous convertir. Cette bonne nouvelle est pour nous le point de départ d’une grande espérance. Continuer la lecture de Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu

_