Archives par mot-clé : pascal

Spectacle “Samedi de Lumière” Karlheinz Stockhausen

La Philharmonie de Paris a donné, vendredi 28 et samedi 29 juin 2019, l’opéra de Karlheinz Stockhausen “Samstag aus Licht” (“Samedi de Lumière”,  dont la première partie avait lieu à la Cité de la Musique, et la deuxième partie (scène 4) avait lieu en l’église Saint-Jacques Saint-Christophe de la Villette.

Maxime Pascal en a assuré la direction musicale et la conception du spectacle.

Le livret de cette dernière scène provient du livre “Salutations de vertus” de Saint-François d’Assise.

Lodi delle virtù [Salutation des vertus], saint François d’Assise

Salut, reine Sagesse, que le Seigneur te garde, avec ta sœur, sainte et pure Simplicité.

Dame sainte Pauvreté, que le Seigneur te garde, avec ta sœur, sainte Humilité.

Dame sainte Charité, que le Seigneur te garde, avec ta soeur, sainte Obéissance.

Vous toutes, saintes Vertus, que le Seigneur vous garde, lui de qui vous procédez et venez.

Nul homme en ce monde, si d’abord il ne meurt, ne peut posséder une seule entre vous.

Qui possède l’une et ne blesse pas les autres, il les possède toutes, et qui blesse l’une, n’en possède aucune et les blesse toutes, et chacune d’elles met en déroute les vices et les péchés.

La sainte Sagesse confond Satan et toutes ses malices.

La pure et sainte Simplicité confond toute sagesse en ce monde et toute sagesse de la chair.

La sainte Pauvreté confond toute cupidité et l’avarice et les soucis matériels de ce monde.

La sainte Humilité confond l’orgueil et tous les vaniteux de ce monde et toutes les prétentions de ce monde.

La sainte Charité confond toutes les tentations, qu’elles viennent du diable ou de la chair et toutes les craintes égoïstes.

La sainte Obéissance confond tout charnel attachement et tient le corps mortifié pour qu’il obéisse à l’esprit et pour qu’il obéisse à son frère ;

C’est elle qui rend l’homme docile et soumis à n’importe quel homme de ce monde, et non seulement aux hommes, mais aux bêtes et aux fauves eux-mêmes, afin qu’ils puissent vivre en liberté, autant que leur permet le Seigneur.

************************************

La libération de la corneille, sur le parvis de l’église :

Critiques du spectacle :

www.olyrix.com/articles/production/3240/samstag-aus-licht-karlheinz-stockhausen-le-balcon-philharmonie-de-paris-avis-critique-chronique-article-compte-rendu-damien-pass-alphonse-cemin-maxime-pascal-damien-bigourdan

www.diapasonmag.fr/critiques/samstag-aus-licht-de-stockhausen-une-journee-de-lumiere-a-la-villette-29193

Pour plus de renseignements :

philharmoniedeparis.fr/fr/activite/opera/19112-samstag-aus-licht-stockhausen

_

Aimez-vous les uns les autres

“Christ nous a aimés et il continue encore de nous aimer. Il nous demande de nous aimer les uns les autres, comme ses disciples.”

Lectures : Cinquième dimanche de Pâques .

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jean Chapitre 13).

« Aimez-vous les uns les autres » telle sont les paroles du Christ. Ainsi l’amour devient une notion fondamentale de la vie des chrétiens. Cependant cet amour nous parait une « utopie » dans ce monde au regard des réalités qui nous entourent. Mais bien au-delà des réalités, l’Église, en la personne du Christ, nous présente un amour autre que celui de « amour philia » qui lui, est l’attachement lié à un sentiment d’amitié, associé à des valeurs, des centres d’intérêt et des objectifs communs. De ce fait, Christ nous invite à vivre un «amour agapé » qui est un amour fraternel, universel, altruiste, spirituel. Continuer la lecture de Aimez-vous les uns les autres

_

Homélie Père Christophe HERMANOWICZ-30/04/2017

Lectures : 3ème dimanche de Pâques-Ap2,,14.22b-33/1P1,17-21/Lc24,13-35

La localité d’Emmaüs n’a pas été identifiée avec certitude. Il y a différentes hypothèses, et ceci n’est pas dépourvu de signification, parce que cela nous fait penser qu’Emmaüs représente en réalité chaque lieu : le chemin qui y conduit est le chemin de chaque chrétien, bien plus encore, de chaque homme. Continuer la lecture de Homélie Père Christophe HERMANOWICZ-30/04/2017

_