Archives par mot-clé : chair

Pentecôte : tous furent remplis d’Esprit Saint

“L’Esprit ne vient pas dans notre force, mais dans notre faiblesse, lorsque nous sommes capables de dire : Viens Esprit Saint.”

Pentecôte – Jean 15,26-16,12-15

Je ne sais pas si vous vous êtes déjà rendu compte qu’aucun récit évangélique ne parle directement de la Pentecôte chrétienne. Seul saint Luc, comme pour la fête de l’Ascension, dans le livre des Actes des Apôtres, nous raconte ce qui s’est passé ce jour là. D’après son récit, il a fallu 50 jours pour que les disciples de Jésus comprennent la signification de la Pâques et se laissent libérer de toutes sortes d’enfermements. Notez le bien: il a fallu 50 jours d’une thérapie très intense donnée par Jésus lui-même pour libérer ses disciples de la peur! Continuer la lecture de Pentecôte : tous furent remplis d’Esprit Saint

Que tous soient un

7ème dimanche de Pâques – Année C

Père, que l’amour, l’Esprit d’amour, dont tu m’as aimé soit en eux et moi en eux.

Lectures de ce dimanche

Jésus, dans sa prière, qui nous est proposée aujourd’hui, nous offre deux messages importants qu’II adresse à son Père et à nous.

Premier message : Jésus « veut » nous faire partager son merveilleux destin de Fils bien aimé du Père.: « Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, (celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde) ». Jésus demande que là où Il est, nous y soyons aussi. Nous sentons à travers cette insistance un immense amour pour les disciples et pour tous les hommes. Il ne veut pas nous quitter. Il est devenu chair de de notre chair. Il a partagé notre humanité. Il a partagé nos détresses, nos joies, nos peines. Il est tellement devenu l’un d’entre nous, solidaire, qu’Il ne peut désormais concevoir son bonheur en dehors de nous, séparé de nous. Et que nous contemplions sa gloire, sa plénitude de vie, avec toute son humanité retournée auprès du Père. Continuer la lecture de Que tous soient un

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Telle est notre tâche de disciple : Aller porter de cette surabondance de la générosité de Dieu qui donne sans mesure.”

Lectures de ce dimanche :

Jean, dans son évangile, ne nous parle pas de miracles mais de signes. Devant un miracle, nous nous nous posons la question : comment cela a-t-il pu se passer ?  Un signe, lui nous provoque à le déchiffrer. Mais qu’est-ce que cela peut bien signifier ?

Or le premier signe de Jésus : l’eau changée en vin aux noces de Cana est un signe de fête, d’abondance, de joie, de noces. L’eau changée en vin, c’est la puissance de Dieu capable de transformer l’ordinaire de nos existences, en une beauté et une richesse divine porteuses de vie éternelle, avec l’éternel. Continuer la lecture de Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit