Archives par mot-clé : MONDE

Que tous soient un

7ème dimanche de Pâques – Année C

Père, que l’amour, l’Esprit d’amour, dont tu m’as aimé soit en eux et moi en eux.

Lectures de ce dimanche

Jésus, dans sa prière, qui nous est proposée aujourd’hui, nous offre deux messages importants qu’II adresse à son Père et à nous.

Premier message : Jésus « veut » nous faire partager son merveilleux destin de Fils bien aimé du Père.: « Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, (celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde) ». Jésus demande que là où Il est, nous y soyons aussi. Nous sentons à travers cette insistance un immense amour pour les disciples et pour tous les hommes. Il ne veut pas nous quitter. Il est devenu chair de de notre chair. Il a partagé notre humanité. Il a partagé nos détresses, nos joies, nos peines. Il est tellement devenu l’un d’entre nous, solidaire, qu’Il ne peut désormais concevoir son bonheur en dehors de nous, séparé de nous. Et que nous contemplions sa gloire, sa plénitude de vie, avec toute son humanité retournée auprès du Père. Continuer la lecture de Que tous soient un

Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

Solennité de l’Ascension – Lc 24, 46-53

Je voudrais souligner brièvement, avec vous et pour vous, deux aspects de la solennité de l’Ascension du Seigneur que nous célébrons en ce jour : l’expérience de la séparation qui est une expérience du manque; et le passage de la lamentation au temps de la louange.

 D’abord, l’expérience de la séparation. En ce jour, nous sommes invités par le psalmiste (le psaume responsorial) à acclamer le Seigneur qui monte au ciel: « Dieu s’élève parmi les ovations » – nous venons de chanter.  Mais que veut dire exactement que « Dieu s’élève » ?

Eh bien, dans le contexte de notre fête, s’élever signifie « se séparer », sans pour autant « abandonner » ou « oublier ». C’est une séparation nécessaire qui fait naître un besoin, un manque, afin que nous puissions avancer et grandir plus librement. En effet, seul le manque est générateur. Seule l’imperfection est génératrice. Laissez-moi vous expliquer de quoi il s’agit ! Continuer la lecture de Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

Heureux ceux qui croient sans avoir vu

2ème dimanche de Pâques ou de la divine Miséricorde – Année C

La Paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.

Lectures de ce dimanche

En ce dimanche de la divine miséricorde, unis à nos frères pallottins qui la célèbrent, à Osny, la fête de la miséricorde, nous sommes encore tout à la joie de Pâques, mais ce dimanche est aussi le dimanche de Thomas, surnommé le « jumeau » si souvent présenté comme l’incrédule. Ne sommes-nous pas, parfois, aussi, son jumeau dans le doute et la foi ? Lequel d’entre nous n’a-t-il pas un jour ou l’autre pensé ou exprimé : moi, je croirais bien s’il n’y avait pas toutes ces guerres, ces cruautés, ces injustices ou j’aurais moins de mal à croire si je pouvais palper, saisir la bonté de Dieu et pas tout le temps son silence devant la souffrance de tant d’êtres humains.

Après la mort de Jésus, les disciples apeurés sont enfermés dans le cénacle et voici que le Crucifié-Ressuscité les rejoint : Il leur apporte sa paix. Il leur donne l’Esprit Saint. Il offre à tous le pardon des péchés. Continuer la lecture de Heureux ceux qui croient sans avoir vu