Archives par mot-clé : arche

Résister à la tentation

1er Dimanche du Carême – C

“Le mal n’a plus de prise sur celui qui écoute la Parole de Dieu”

Lectures de ce dimanche

L’Eglise nous invite, ce dimanche, à reprendre conscience que marcher vers le Dieu d’amour exige de surmonter bien des obstacles. Jésus est conduit par l’Esprit, au désert pour rencontrer ces séductions diaboliques présentes dans l’humanité. Au désert : 40 jours marqués par la tentation : ce chiffre symbolique 40, vie moyenne d’une personne à l’âge de Jésus. Jésus a vécu toute sa vie ce combat spirituel. Il nous rappelle que toute vie humaine et un combat difficile pour que le bien l’emporte sur le mal. C’est toute notre vie qu’il nous faudra lutter contre le mal : celui qui nous habite et celui qui défigure le monde. Il nous faut toute une vie pour construire peu à peu l’accord de notre cœur à la volonté de Dieu. Mais nous ne sommes pas seuls devant la tentation puisque Jésus marche à côté de nous et que nous sommes conduits, soutenus par l’Esprit Saint, pour mieux discerner, à condition de lui ouvrir notre cœur, bien sûr ! Et… si nous trébuchons sur la route, la tendresse du Dieu fidèle et miséricordieux sera là pour nous relever.

Jésus a su résister à la tentation, nous montrant le chemin pour choisir la vie, la vraie vie, selon la volonté du Père. Il fera confiance à son Père, et restera fidèle à sa mission en respectant la transcendance de Dieu, la liberté de l’homme, en s’adressant à la conscience et à la vie spirituelle des humains sans jamais s’imposer.  Oui, comme tout être humain, Jésus a été tenté. Continuer la lecture de Résister à la tentation

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Telle est notre tâche de disciple : Aller porter de cette surabondance de la générosité de Dieu qui donne sans mesure.”

Lectures de ce dimanche :

Jean, dans son évangile, ne nous parle pas de miracles mais de signes. Devant un miracle, nous nous nous posons la question : comment cela a-t-il pu se passer ?  Un signe, lui nous provoque à le déchiffrer. Mais qu’est-ce que cela peut bien signifier ?

Or le premier signe de Jésus : l’eau changée en vin aux noces de Cana est un signe de fête, d’abondance, de joie, de noces. L’eau changée en vin, c’est la puissance de Dieu capable de transformer l’ordinaire de nos existences, en une beauté et une richesse divine porteuses de vie éternelle, avec l’éternel. Continuer la lecture de Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?

“Ce salut apporté par Jésus est source de joie et de confiance à accorder à sa personne. C’est un cadeau formidable qui réjouit et comble le cœur de l’homme.”

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-45)

Lectures de ce dimanche

HOMÉLIE DU DIMANCHE 19 DÉCEMBRE 2021

Aujourd’hui 4ème dimanche du Temps de l’Avent, toujours dans cette attente de la venue du sauveur. Cette attente stressante et angoisse se réalisera dans très peu de temps. Ce Fils Sauveur que le monde attend, viendra pour révéler l’amour infini du Père pour l’humanité. C’est donc cette ambiance qui règne dans la 1ère Lecture de ce jour. Michée le prophète rassure le peuple meurtri et humilié, qu’un sauveur sortira de son sein « du clan de Juda ». Cette parole du prophète montre à quel point les projets de Dieu sont insondables. Dieu fait sortir du « petit reste : Juda » un sauveur pour l’ensemble du peuple. Avec Dieu, c’est une autre dimension de la vie qui s’ouvre. Il rend à l’existence, l’impossible. C’est qui est humilié et faible est, l’ouvrage principal par lequel Dieu se sert pour révéler sa puissance. Cette approche de Dieu nous dit qu’aujourd’hui rien n’est impossible à celui qui met sa foi en Lui. Car ce Jésus que nous attendons et qui révèlera l’amour infini du Père est celui qui, autrefois s’était incarné dans ce monde. Cet évènement du passé qui s’actualise dans notre aujourd’hui à la lumière des réalités du vécu, nous dit à quel point Dieu est encore solidaire de l’humanité. Continuer la lecture de D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?