Archives par mot-clé : pharisiens

Va, et désormais ne pèche plus

“« Dieu déteste le péché, mais il aime le pécheur ».”

Lectures du jour :

5e dimanche de Carême – Jn 8, 1-11

L’épisode de la femme adultère a marqué les consciences depuis plus de deux mille ans. Selon la loi juive, cette femme devait être punie. Or, au lieu de cela, Jésus va proposer une autre voie, celle de la miséricorde.

Il ne veut pas dire par là que l’adultère n’est pas un péché ou qu’il ne s’agit pas de quelque chose de grave. Ce n’est pas du laxisme! En effet, il dit bien à la femme « ne pèche plus ». Tout n’est pas permis. Le péché reste condamné. Dieu déteste le péché, mais il aime le pécheur. Voilà pourquoi Jésus condamne le péché, et sauve la pécheresse. Continuer la lecture de Va, et désormais ne pèche plus

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !

Lectures du jour : 

« CE QUE DIEU A UNI, QUE L’HOMME NE LE SEPARE PAS ! »

Les textes liturgiques de ce dimanche nous renvoient à la communauté naturelle qu’est la famille. Ces textes en référence au mariage (1ère lecture et Évangile) traduisent l’union sacrée entre l’homme et la femme. Cette union est voulue par Dieu depuis le commencement (1ère lecture) du monde. Car Dieu y voyait la nécessité de faire une « aide » à l’homme. Cette complémentarité entre l’homme et la femme est le reflet du témoignage d’amour qui se vit au sein du mystère de la Sainte Trinité. Par cet amour, ces personnes divines témoignent de leur attachement les unes aux autres.

Continuer la lecture de Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !

Agir selon la Parole de Dieu

Mettez la Parole de Dieu en application, ne vous contentez pas de l’écouter.

Lectures du jour : 

Les textes de ce jour nous parlent de notre rapport à la Parole de Dieu. Le texte du Deutéronome est un éloge de cette Parole qui est source de vie. La lettre de saint Jacques nous demande de ne pas nous contenter d’écouter cette Parole, mais de la mettre en application. Et l’évangile de Marc nous invite à nous attacher à la vérité de cette Parole plutôt que de la surcharger de nos interprétations humaines, plutôt que d’oublier la loi d’amour au profit de pratique de façades qui conduisent à tous ces extrémismes qui abîment, souillent, violent, meurtrissent tout être humain dans son humanité et finissent par en oublier que Dieu est Amour. Continuer la lecture de Agir selon la Parole de Dieu