Archives par mot-clé : disciple

Solennité Saint Vincent Pallotti

Jésus ne nous envoie pas comme des loups au milieu des brebis ;  comme des loups parmi les loups ; ou encore, comme des loups déguisés en peau de brebis ! Mais bel et bien « comme des brebis au milieu des loups ».

Solennité de Saint Vincent Pallotti – Lc 10, 1-9

Luc Besson, cinéaste français bien connu qui a notamment réalisé le film sur sainte Jeanne d’Arc, disait au moment de la réalisation de ce film, qu’on ne peut pas saisir un saint/une sainte. On peut seulement s’approcher de lui/d’elle.

C’est juste et vrai ! Un saint reste toujours un peu inaccessible comme Dieu lui-même. Cependant nous pouvons et devons l’approcher. La fête de saint Vincent Pallotti est une excellente occasion pour le faire. Et puisqu’en ce Troisième Dimanche du temps ordinaire nous célébrons le « Dimanche de la Parole de Dieu » – étant invités à mieux comprendre l’inépuisable richesse qui provient de ce dialogue constant de Dieu avec son peuple – permettez que nous allions nous rapprocher de saint Vincent Pallotti à partir de la Parole de Dieu, c’est-à-dire à partir du passage évangélique sur lequel l’Église nous fait réfléchir à l’occasion de sa fête. Nous allons nous concentrer sur deux petits points. Continuer la lecture de Solennité Saint Vincent Pallotti

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Telle est notre tâche de disciple : Aller porter de cette surabondance de la générosité de Dieu qui donne sans mesure.”

Lectures de ce dimanche :

Jean, dans son évangile, ne nous parle pas de miracles mais de signes. Devant un miracle, nous nous nous posons la question : comment cela a-t-il pu se passer ?  Un signe, lui nous provoque à le déchiffrer. Mais qu’est-ce que cela peut bien signifier ?

Or le premier signe de Jésus : l’eau changée en vin aux noces de Cana est un signe de fête, d’abondance, de joie, de noces. L’eau changée en vin, c’est la puissance de Dieu capable de transformer l’ordinaire de nos existences, en une beauté et une richesse divine porteuses de vie éternelle, avec l’éternel. Continuer la lecture de Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Dimanche des missions

30ème dimanche du temps ordinaire : Année B

Confiance, lève-toi ; Il t’appelle

Lectures du jour : 

Ce récit de l’aveugle Bartimée proposé ce dimanche de la Mission, nous touche et interroge notre vie de chrétiens.

Ils sont nombreux ces mendiants dans nos rues, sans domicile dont nous accueillerons quelques-uns à Hiver Solidaire, bien souvent au-delà d’un peu d’argent et de nourriture ils demandent à être reconnus. Ici, dans l’Evangile, l’aveugle Bartimée crie, il mendie un amour infini que Dieu seul peut donner : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ». Nous aussi, nous avons le droit de crier vers Dieu quand ça va mal, de lui dire notre détresse de nous révolter parfois. Nous confions-nous à Dieu dans la certitude que notre cri touche son cœur ?

Bartimée n’a pas accès à Jésus. Il a devant lui des gens qui veulent le faire taire, qui lui font barrage. L’Eglise et nous-mêmes, n’empêchons-nous pas parfois ceux qui cherchent Dieu d’approcher de Jésus-Christ ? Dans la crise de l’Eglise aujourd’hui, douloureusement le rapport Sauvé sur la pédocriminalité nous le rappelle. Mais nous aussi personnellement, pécheurs, il peut nous arriver, hélas, de donner un contre témoignage. Continuer la lecture de Dimanche des missions