Archives par mot-clé : communauté

Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki

Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki par Mgr Thibault Verny, dimanche 19 septembre 2021.

Un curé, à quoi ça sert ? Les rites de la messe de son installation dans une paroisse cherchent à mettre en évidence la mission qui est la sienne. Il est essentiellement au service de la communauté paroissiale. Voilà pourquoi la paroisse qui l’accueille est symboliquement présentée au nouveau curé tout au début de la célébration.

Ensuite, avant la proclamation de l’Évangile, I évêque bénit le curé qui va lire le passage évangélique du jour. C’est ainsi que l’évêque Iui confie une mission d’enseignement . Cette mission s’appuie sur la foi de l’Église catholique que le curé va professer seul au moment du credo avant d’inviter l’assemblée à le faire à son tour.
Lors de l’offertoire, c’est la mission de sanctification confiée aux prêtres qui est mise en valeur : en présidant l’Eucharistie, ceux-ci sont les instruments de la sanctification du Peuple chrétien. Et c’est dans l’Eucharistie que convergent tous les sacrements.
Enfin, au moment de la communion et du geste de paix, un rite vient souligner la mission de curé, qui participe à la charge de son évêque à qui le Christ confie son propre troupeau. Il reçoit une mission de rassemblement et de communion dans la paix et l’unité. Dans cette mission, le prêtre tient toute son autorité de l’attitude de serviteur qui l’habite.

Continuer la lecture de Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki

Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup

“Je n’oublie pas que le mot « curé » vient de l’expression latine « cura animarum », et signifie « prendre soin des âmes »

Lectures du jour : 

XXIV Dimanche – Mc 8,27-35

L’Evangile de ce dimanche met essentiellement en scène deux personnages: Pierre et Jésus. L’un interroge; l’autre cherche à répondre. L’un donne son consentement au chemin de la Passion; l’autre se révolte quand il entrevoit ce chemin. Deux figures contrastées, mais dont la confiance mutuelle et le dialogue – permettent aussi bien une belle confession de la foi que les vifs reproches.

Mes frères et sœurs, c’est grâce à ce dialogue, grâce à cette relation authentique sans faux-semblants de la part de Pierre, que Jésus formera en lui la capacité de vouloir ce que Dieu veut. En effet, en disant à Pierre « passe derrière moi, Satan » – Jésus précise: car « tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes ».

Mais comment savoir que telles pensées viennent de Dieu et d’autres des hommes ? Continuer la lecture de Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup

Effata : Il fait entendre les sourds et parler les muets

N’oublions pas que tout geste, toute caresse d’un mot de tendresse – sont aussi une manière de communication; un mode d’évangélisation.

Lectures du jour : 

Homélie – XXIII dimanche – Mc 7, 31-37

L’Evangile de ce 23ème dimanche du temps ordinaire, nous rapporte une guérison d’un homme sourd et muet. Je ne sais pas si vous vous êtes déjà rendu compte que l’Évangéliste Marc est le seul parmi les quatre évangélistes à relater cet épisode?

C’est un texte éminemment charnel, puisqu’on y trouve oreilles, langue, doigts, salive… En effet, face à cet homme sourd et muet, Jésus accomplit un geste qui aura probablement étonné ceux qui l’ont amené à lui: il ose mettre ses doigts dans ses oreilles et lui toucher la langue avec sa propre salive.

N’aurait-il pas pu simplement poser la main sur lui? C’est d’ailleurs ce que lui demandent ceux qui ont amené cet homme. Eh bien, non! Tel un bon médecin, Jésus n’hésite pas à toucher la personne. Continuer la lecture de Effata : Il fait entendre les sourds et parler les muets