Archives par mot-clé : catéchuménat

Catéchuménat : appel décisif

Monseigneur, Michel Aupetit,  archevêque de Paris, présidait la célébration de l’Appel Décisif à Saint-Sulpice en ce samedi 29 Février.
Il a rappelé aux catéchumènes qu’ils ont été  appelés chacun individuellement par le Christ.
Il les a encouragés pour le chemin qui leur reste à parcourir jusqu’à la Vigile pascale, date à laquelle ils recevront les trois sacrements de l’Initiation chrétienne : Baptême, Eucharistie et Confirmation.

Il les a également encouragés à prendre leur place dans leur communauté  paroissiale et à s’y engager en fonction de leurs possibilités .
Saint-Jacques-Saint-Christophe était bien représenté par cinq catéchumènes : Jimmy, Jules, Sylvie, Christophe et Rémi que cette célébration a émus .

Portons les dans nos prières jusqu’à Pâques,

_

Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

“Chrétiens, nous avons tous besoin de la foi des uns et des autres pour rendre notre charité plus attractive, plus inventive, plus rayonnante de l’amour miséricordieux de notre Dieu.”

Lectures : Deuxième dimanche du temps ordinaire

Dans un article de la Vie, je lisais le témoignage d’un bénévole de SOS Chrétiens à l’écoute : une nuit, étant de permanence, je reçois un appel d’un jeune homme qui me dit : «  j’ai 23 ans, je me prostitue depuis l’âge de 17ans. Cette nuit, j’ai trouvé un bouquin sur une poubelle ; il parle d’un Dieu qui est Père et Amour ; ça me fait trop mal, moi mon père m’a battu et violé et l’amour, c’est cent balles ! Alors de deux choses l’une : ou bien ce livre raconte des bobards, et vous les chrétiens vous êtes des enfoirés de vouloir nous le faire croire ! Ou bien c’est vrai, et vous êtes encore plus des enfoirés car personne n’est venu me le dire ». Ce coup de fil m’a bouleversé et je me suis dit : « Moi, je crois que c’est vrai, alors je vais essayer d’aller le dire à ceux qui en ont le plus besoin dans la rue ». Continuer la lecture de Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

_

Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent

“Jésus nous invite à dépasser le superficiel, les apparences, pour que nos pensées et nos comportements soient tournés vers l’essentiel de l’amour !”

Lectures : Vingt-cinquième dimanche du temps ordinaire

L’Evangile de ce dimanche nous rappelle que la venue du Royaume de Dieu ne s’inscrit pas forcement dans une passivité bienheureuse mais il n’advient pas non plus par nos seules et uniques forces. La venue du Royaume est d’abord accueil, et notamment accueil de ces dons et talents en nous que nous avons toujours à découvrir et à faire fructifier mais selon la sagesse de l’Évangile. En les faisant fructifier selon la sagesse de l’Evangile, nous nous faisons des amis dans les demeures éternelles. Oui, nous sommes tous appelés à être les fils de lumière, c’est à dire des citoyens du Royaume de Dieu, car personne n’est prédestiné à n’être que fils de ce monde. En tant que fils de Lumière nous avons donc à faire preuve de quelques dynamismes inventifs pour participer déjà au dynamisme de la vie Trinitaire, au dynamisme de ce Royaume qui est déjà parmi nous. Et ce dynamisme, cet élan ne saurait être vécu qu’avec un cœur simple et sage, pas avec un cœur double, pas avec un cœur partagé ou divisé. Jésus le rappelle, personne ne peut servir deux maîtres ! Un choix s’imposera alors : Mammon ou Jésus. Mammon, un mot qui veut dire tout simplement richesse en araméen mais que Jésus personnifie comme une idole asservissant le monde. Jésus dont le nom signifie Sauveur, Jésus le ressuscité nous appelle par seul amour à quitter nos tombeaux et autres servitudes pour entrer déjà et activement, dans la vie éternelle déjà là. « Je te propose, est-il écrit dans le Livre du Deutéronome, la vie ou la mort. Choisis donc la vie ! » Continuer la lecture de Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent

_