Archives par mot-clé : justice

Ascension : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre

“Dieu ne nous a pas abandonné , il n’a pas déserté  notre terre, Il est vivant au plus profond de notre vie, de notre cœur.”

Lectures : Messe de la Solennité de l’Ascension

« Comme les apôtres fixaient le ciel où Jésus s ‘en allait, voici que devant eux se tenaient deux hommes en vêtement blanc qui leur dire : Galiléens , pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? ». 

L’Ascension, c’est la fête de la confiance, une immense confiance fondée sur cette triple promesse de Jésus :- promesse  de la présence de Jésus à ses disciples à chaque instant : « Et Moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde »;- promesse de son retour glorieux à la fin des temps, notre monde a un sens et la vérité ultime sur notre vie appartient à Dieu : « Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous avez vu s ‘en aller vers le ciel » –  promesse imminente du don de l’Esprit célébré à la Pentecôte : l’Esprit souffle, énergie, force, vigueur du Christ ressuscité ; or le Christ, ressuscité,  est aussi un Christ ressuscitant, un Christ qui nous relève, son Esprit est à l’œuvre. Dieu vient toujours nous surprendre, Il nous donne la force de surmonter les échecs et les malheurs et toutes ces morts que nous traversons et nous savons d’expérience, aujourd’hui, combien elles sont nombreuses et de toutes sortes. Continuer la lecture de Ascension : Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre

_

Aimez vos ennemis

Le Christ nous rappelle que la foi chrétienne n’engage pas à nous désolidariser du monde présent, elle nous appelle à nous y engager, à nous y investir.

Lectures : Septième Dimanche du temps ordinaire : dimanche de la parole

Dans le livre des Lévites (1ère lecture), nous trouvons deux commandements : « Soyez saints, car moi, le Seigneur, je suis saint » et « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » Nous n’en sommes pas encore à l’Évangile. Ces étonnantes paroles se trouvent déjà dans l’Ancien Testament. Le livre des Lévites est particulièrement sensible à la sainteté de Dieu. Cette révélation implique des exigences. Et parmi ces exigences, il y a l’amour fraternel : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Dès l’ancienne loi, on découvre que cet amour fraternel vaut mieux que tous les rites : c’était le signe de la présence de Dieu parmi les hommes. Cet appel du Lévitique n’était qu’une étape. Il se limitait aux liens du sang, de la race, de la famille, de la nation. Continuer la lecture de Aimez vos ennemis

_

Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche

“La venue du Seigneur dans notre monde : La Nativité n’exige aucun autre préalable que l’amour totalement gratuit de Dieu pour notre humanité.”

Lectures : Deuxième dimanche temps de l’Avent

En ces jours-là, paraît Jean Baptiste : «  Convertissez-vous car le royaume des Cieux est tout proche ». Souvent ,nous disons : je ne peux pas changer, je n’y peux rien, c’est mon caractère, je suis comme ça et puis, cela ne sert à rien de me confesser puisque je dis toujours les mêmes choses…nous n’allons quand même pas tuer quelqu’un pour avoir quelque chose de nouveau à dire !!

Cette invitation de Jean Baptiste proclamée aux foules sur les bords du Jourdain, nous est faite encore, à nous, avec force aujourd’hui . Oui, attendre la venue du Seigneur suppose toujours un double mouvement : celui du Seigneur qui vient et celui du baptisé qui se prépare à la venue de son Seigneur. Demandons au Seigneur d’accorder à ceux qu’Il appelle d’être au fond du cœur, vraiment libres pour l’aimer. Continuer la lecture de Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche

_