Archives par mot-clé : justice

Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche

“La venue du Seigneur dans notre monde : La Nativité n’exige aucun autre préalable que l’amour totalement gratuit de Dieu pour notre humanité.”

Lectures : Deuxième dimanche temps de l’Avent

En ces jours-là, paraît Jean Baptiste : «  Convertissez-vous car le royaume des Cieux est tout proche ». Souvent ,nous disons : je ne peux pas changer, je n’y peux rien, c’est mon caractère, je suis comme ça et puis, cela ne sert à rien de me confesser puisque je dis toujours les mêmes choses…nous n’allons quand même pas tuer quelqu’un pour avoir quelque chose de nouveau à dire !!

Cette invitation de Jean Baptiste proclamée aux foules sur les bords du Jourdain, nous est faite encore, à nous, avec force aujourd’hui . Oui, attendre la venue du Seigneur suppose toujours un double mouvement : celui du Seigneur qui vient et celui du baptisé qui se prépare à la venue de son Seigneur. Demandons au Seigneur d’accorder à ceux qu’Il appelle d’être au fond du cœur, vraiment libres pour l’aimer. Continuer la lecture de Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche

_

Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume

“Nous participons à la construction du Royaume de Dieu à travers des gestes concrets d’accueil, un sourire, un regard respectueux et aimant, des gestes de réconciliation et de paix.”

Lectures : Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers

Nous contemplons aujourd’hui le Christ, roi de l’univers. La fête du Christ Roi de l’univers a été instituée le 11 Décembre 1925 par le Pape Pie XI (Encyclique « Quas Primas »). C’était en vue de ramener et de consolider la paix par le Règne du Christ, dans une société alors en mal d’être.

Quel est ce royaume du Christ ? De quelle royauté s’agit-il ? Jésus nous l’explique en répondant à Pilate et sa réponse est sans sans ambiguïté : « Je ne suis pas le roi de ce monde »… « Ma royauté ne vient pas d’ici ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livrés aux Juifs ».

Et quelques heures plus tard, au moment de sa Passion, Jésus est sera revêtu d’un manteau de pourpre ; il sera couronné d’épines et assis sur une estrade. La croix est le lieu de l’élévation où le Seigneur “attire tous les hommes à lui” (Jean 12, 32). Continuer la lecture de Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume

_

Tous saints : Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse

«Les saints sont comme nous parce que tous différents, mais, comme nous et avec nous, ils boivent tous à la même source de la sainteté..

 Lectures : Fête de tous les saints

Bien aimés de Dieu chers frères et sœurs dans la sainteté, oui je dis bien chers saints et saintes en Dieu, les saints que nous aimons tant invoqués et priés chaque jour sont des gens comme vous et moi ! Certes, il est difficile d’imaginer un monde varié, à la fois plus uni et différent, que le Paradis. C’est possible que chaque messe est un véritable moment révélateur de cette une foule immense de toutes nations, tribus, peuples et langues qui se tient devant le Trône et devant l’Agneau et qui est vêtu de sainteté. Car ne peuvent se tenir devant le Trône de Dieu et devant l’Agneau avec des palmes en mains que celles et ceux qui sont vêtus de robes blanches ; c’est-à-dire les saints. Dans cet ensemble nous avons des enfants, des personnes âgées, des ingénieurs tout comme des bricoleurs, des hauts cadres d’entreprises et de simples ouvriers ; nous avons également des laïcs et des prêtres, des consacrés, des humbles sacristains, nous avons aussi des châtelains et des « sans-domicile fixe ».. C’est la manifestation la plus belle de ce que le Christ est venu réaliser :
faire de tous les peuples une seule famille de disciples missionnaires et de saints. Le Christ a voulu que tous les hommes, sans exclusion ni discrimination aucune, puissent trouver leur place dans l’Église, car tous, nous sommes appelés à la sainteté par le baptême, c’est-à-dire, tous appelés à entrer en communion avec Lui pour partager sa divinité parce qu’Il a pris notre humanité. Continuer la lecture de Tous saints : Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse

_