Archives par mot-clé : concile

Tout être vivant verra le salut de Dieu

“Jean-Baptiste parcourant toute la région du Jourdain est une invitation à nous mettre en marche nous aussi sans tarder.”

Lectures : 2ieme dimanche du temps de l’Avent

« Tout être vivant verra le salut de Dieu » (Lc 3, 1-6)

Depuis le péché originel où, au tout début de l’humanité Adam et Ève voulaient se faire les égaux de Dieu et entrent en conflit avec Lui, l’histoire du salut est marquée par la miséricorde et l’amour de Dieu qui n’abandonne pas ses enfants. C’est pourquoi Dieu se manifeste à Abraham, puis à Moïse. Il se choisit un peuple, le peuple d’Israël, les fils et les filles d’Abraham. Il le libère de l’esclavage d’Égypte. Pour le guider et l’instruire, il envoie les prophètes dont le dernier est Jean-Baptiste que l’évangile d’aujourd’hui nous présente. Continuer la lecture de Tout être vivant verra le salut de Dieu

_

Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude

« Le Fils de l’homme est venu pour servir… » Et moi ? Qui ai-je à aimer, à servir, à valoriser ?

Lectures : 29ième dimanche temps ordinaire : Is53,10-11/He4,14-16/Mc10,35-45

« Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mc 10,  42-45)

Aimer, servir le monde, vivre pauvrement comme lui, voilà la mission confiée par le Christ à son Église, a rappelé le Concile Vatican Il. En ce dimanche qui clôture la semaine missionnaire mondiale, les textes bibliques sont une source précieuse pour une réflexion sur l’importance de la dimension de « service » dans nos vies personnelles et communautaires.

Vous le savez… Comment vivent les gens ! Continuer la lecture de Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude

_

Le sacrement des malades

  1. Ses fondements dans l’Economie du Salut

La maladie dans la vie humaine

1500 La maladie et la souffrance ont toujours été parmi les problèmes les plus graves qui éprouvent la vie humaine. Dans la maladie, l’homme fait l’expérience de son impuissance, de ses limites et de sa finitude. Toute maladie peut nous faire entrevoir la mort.

1501 La maladie peut conduire à l’angoisse, au repliement sur soi, parfois même au désespoir et à la révolte contre Dieu. Elle peut aussi rendre la personne plus mûre, l’aider à discerner dans sa vie ce qui n’est pas essentiel pour se tourner vers ce qui l’est. Très souvent, la maladie provoque une recherche de Dieu, un retour à Lui. Continuer la lecture de Le sacrement des malades

_