Archives par mot-clé : solidarité

Vous êtes des Chercheurs de Dieu !

Nous n’aurons jamais fini de découvrir Dieu tout au long de notre vie.

Lectures du jour : 

Au début de ce passage, Jésus semble ne pas se faire trop d’illusion sur ce que cherche les gens qui l’ont rejoint sur l’autre rive : « Vous me cherchez parce que vos corps ont été nourris et que vous êtes rassasiés. Leur motivation, c’est de croire que Jésus va pouvoir résoudre miraculeusement tous leurs problèmes. Pour ce qui est du pain de votre corps, leur dit Jésus, c’est à vous de travailler à ce que, dans une solidarité universelle, chacun, chacune ait de quoi vivre décemment ; ce qui oblige parfois à un dur labeur quotidien. Dieu n’est pas le bouche-trou de nos vies difficiles ; Nous pouvons lui demander de nous accompagner, de nous rendre forts par sa présence, de nous éclairer par sa parole, mais pas de faire à notre place. D’où l’importance de purifier notre dialogue avec Lui.  Bien sûr, il est tout à fait légitime de lui confier nos soucis, nos inquiétudes, nos désarrois, nos angoisses. C’est une marque de confiance que de partager avec Dieu tout ce qui nous préoccupe. Continuer la lecture de Vous êtes des Chercheurs de Dieu !

La vie est un don qui est dans nos mains

La liturgie du jour :

Le cri de Job est celui de la souffrance innocente. Il blasphème et il adore, il en appelle à Dieu contre Dieu. Il refuse les explications toutes faites du mal et de la souffrance que lui opposent ses amis.

La souffrance reste une énigme et la mort aussi. Il n’y a pas de réponse. Il y a une Présence mystérieuse au cœur du mal, que Job a pressenti. Saint Paul a compris quand, à la suite de Jésus, il veut devenir « le serviteur de tous » et se faire « tout à tous ». Nous avons besoin de témoins qui révèlent la présence agissante de Dieu au sein du malheur et de l’injustice.

Job réclamait une explication à la souffrance. Sur ce point, Jésus ne répond pas. La souffrance n’est pas de l’ordre de l’explicable, elle est de l’ordre du mystère. Selon le beau mot de Paul Claudel, il n’est pas venu « supprimer le mal, encore moins l’expliquer ; il est venu le remplir de sa présence ». Continuer la lecture de La vie est un don qui est dans nos mains

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

“Avec Jésus, nous sommes sur le bon chemin pour parvenir à la vraie vie que Dieu veut partager avec nous. Confinés, prêts à jouer le jeu du déconfinement progressif, nous offrons notre vie au Seigneur pour qu’il vienne la remplir de son Amour..”

Lectures : Cinquième dimanche de Pâques

Dans l’Evangile de ce jour, Jésus se présente comme étant ce chemin qui mène l’homme au vrai bonheur, vers son Père. « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». En quelque sorte, l’Evangile, c’est pour nous, chrétiens, la carte routière, notre GPS, que Jésus nous offre, pour Le suivre et pour nous aider à découvrir Dieu comme un Père qui nous aime et qui nous accueille. Toutes ses paroles, ses commandements, sa manière d’accueillir les pauvres, de pardonner aux pécheurs ou de secourir ceux qui souffrent, voilà la route à suivre pour parvenir au vrai Dieu, notre Père. Croire en Jésus, ce n’est pas simplement croire à tout ce qu’il a dit et fait il y a deux mille ans, c’est croire qu’il est ressuscité, toujours vivant avec nous et qu’il est toujours capable de faire encore maintenant ce qu’il a fait jadis: pardonner, redonner confiance, accueillir les malades… Encore maintenant il est capable de nous faire renaître à l’espérance et à la confiance dans l’avenir… Continuer la lecture de Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie