Archives par mot-clé : mere

Jésus au milieu des docteurs de la Loi

“La famille est Sainte, non parce qu’elle est parfaite, mais parce qu’elle est bénie de Dieu”

Lectures : Dimanche de la Sainte Famille

« Les parents de Jésus le trouvèrent au milieu des docteurs de la Loi » (Luc 2, 41-52)

Pour beaucoup d’entre nous, les fêtes de Noël sont l’occasion de réunions familiales. Nous voyons à nouveau que c’est dans le cadre de nos familles que nous vivons certaines de nos joies les plus douces. En même temps, il manque toujours quelque chose aux joies de ces réunion (absence d’une personne aimée, un conflit, une blessure non  guérie…) Chaque famille a sa croix particulière à porter. Continuer la lecture de Jésus au milieu des docteurs de la Loi

_

Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

“La rencontre de Dieu est source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer.”

Lectures : 4ieme dimanche de l’Avent : Mi5,1-4a/He10,5-10/Lc1,39-45

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Lc 1, 39-45)

Nous sommes à quelques heures de la célébration d’un grand mystère de la foi chrétienne, le grand mystère de foi est celui où Dieu se fait présent parmi nous.
Pendant ces quatre dimanches de l’Avent, les Evangiles proposés, nous ont permis de remonter jusqu’à la source du Salut : le Christ, notre Seigneur. Car « C’est lui qui nous donne la joie d’entrer déjà dans le mystère de Noël, pour qu’il nous trouve, quand il viendra, vigilants dans la prière et remplis d’allégresse » (préface). C’est cette grande joie qui est déjà exprimée par Elisabeth à la rencontre de sa sœur Marie. La rencontre de Dieu avec l’humanité (Humain) et source de joie et de bonheur, car Dieu communique à l’Homme la joie de vivre et de le célébrer. Tout comme nous, durant les quatre semaines, notre préparation devrait nous permettre de rencontrer Dieu dans une joie immense. Continuer la lecture de Que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi

_

Celui qui fait la volonté de Dieu est pour moi un frère

“Faire la volonté de Dieu n’est pas une obligation ; c’est notre dignité d’enfant de Dieu, notre identité de frère ou sœur de Jésus Christ.”

Lectures : 10ième dimanche du temps ordinaire : Gn3,9-15/2Co4,13-5,1/Mc3,20-35

CELUI QUI FAIT LA VOLONTÉ DE DIEU, EST POUR MOI UN FRÈRE, UNE SŒUR, UNE MÈRE.
Bien aimés de Dieu, dans l’évangile de ce dixième Dimanche Ordinaire Année B, des scribes font un voyage de Jérusalem jusqu’à Capharnaüm pour interroger Jésus. Parce qu’ils ont entendu parler de sa réputation de prédicateur et des miracles qui accompagnaient l’autorité de ses enseignements. Ils pensaient que Jésus est un thaumaturge possédé par un démon… d’où leur affirmation : « c’est par Béelzéboul-le chef des démons- qu’il expulse les démons.» Continuer la lecture de Celui qui fait la volonté de Dieu est pour moi un frère

_