Archives par mot-clé : vivre

C’est toi-même qui dis que je suis roi

“Jésus est notre roi parce qu’il est la référence majeure de notre vie, celui qui nous fait vivre, qui donne son sens, sa saveur à notre vie.”

Lectures : Le Christ, Roi de l’Univers : Dn7,13-14/Ap1,5-8/Jn18,33b-37

« C’est toi-même qui dis que je suis roi » (Jn 18, 33b-37)

Le Christ, Roi d’Amour, de Vérité, de Vie !

En cette fin d’année liturgique, où la fin du monde est évoquée, nous évoquons le Christ, Roi de l’univers. Dans l’Evangile de ce jour : A Jésus à qui Pilate demande de confirmer sa royauté : Es-tu le roi des juifs ? Jésus répond : C’est toi-même qui dis que je suis roi mais ma royauté n’est pas de ce monde. La royauté du Christ que nous fêtons aujourd’hui est une royauté spirituelle. Elle est une royauté au service de la vérité toute entière et de la miséricorde sans mesure. Jésus est roi à la manière de Dieu son Père : non pas monarque, mais Fils et serviteur, donnant sa vie, jusqu’à la croix, par amour. Sa royauté est un amour livré jusqu’au bout.

Jésus règne par la foi que nous lui donnons. Il est notre Roi parce qu’il est la référence majeure de notre vie, celui qui nous fait vivre, qui donne son sens, sa saveur à notre vie. Dire au Christ « Tu es mon roi », ne veut pas dire autre chose que la place centrale que nous voulons donner à Jésus dans notre vie. En l’écoutant, en écoutant sa parole, nous pouvons trouver la vérité qui guide notre vie d’homme et de femme.

C’est bien ce désir de vie en vérité que nous adressons à notre Père, en demandant « que ton règne vienne ! »,

C’est bien comme sujets d’un tel roi, comme membres de son Royaume, que nous, chrétiens, pouvons oser tous les combats au service de la vie. Mettre le Christ au centre de notre vie, le reconnaître comme notre roi, c’est être habité par un amour dont il est la source, c’est nous offrir joyeusement au service de son amour. Honorer le Christ-Roi, c’est conformer notre vie à la vérité, à Celui qui est la Vérité, à la manière même de Jésus qui n’est pas venu pour se servir lui-même mais pour servir. Servir son royaume, vivre dans son amour et sa vérité dans la société aujourd’hui, c’est aussi dire non à toute forme d’abus, et donc à toute forme de cléricalisme dans l’Eglise.

C’est ce que nous rappelle le pape François dans la « lettre au peuple de Dieu », et à sa suite, le message de notre archevêque Michel Aupetit aux catholiques de Paris. Entendons « l’appel à une conversion profonde pour en finir avec une culture de l’abus, qui concerne aussi bien les abus sexuels, que les abus de pouvoir et de conscience ».

C’est pour faire suite à ce message et au regard de notre actualité ecclésiale que nous vous proposons maintenant, au cours de cette messe, en cette solennité du Christ-Roi, de partager en carrefour, quelques brefs instants, sur notre vécu, notre regard et l’espérance du Christ qui nous anime aujourd’hui.

Homélie Francis Corbière

Présentation de l’Epicerie Solidaire et de la Collecte de la Banque Alimentaire

Tous les vendredis après-midis, dans les locaux de la paroisse, nous accueillons les familles démunies. Elles nous sont adressées par les Assistantes Sociales mais pas que :

nous accueillons aussi les paroissiens qui traversent des moments difficiles et qui s’ouvrent à nous –nous avons à coeur de leur apporter une aide.

Les produits proposés proviennent de la Banque Alimentaire et des collectes organisées deux fois par an dont celles de la semaine prochaine à Casino rue de Flandre et au Leader Price de la rue de Meaux. Ce n’est pas une distribution gratuite : les bénéficiaires donnent une participation à hauteur de 10 % du prix des marchandises.

Par ailleurs, nous avons développé une activité auprès  des migrants de la Paroisse ainsi que ceux de la Soeur Marie-Jo à ND des Foyers . Là, c’est une initiative de Luc  et il a un grand besoin de renfort en bénévoles. Il vous attend.

Pour la collecte, c’est simple : nous sommes à l’entrée du magasin et recevons les dons divers et variés que les gens du quartier nous remettent.

C’est une façon très joyeuse et enthousiaste de vivre l’Evangile

Alors, venez nous rejoindre et voyez !!!

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

Œuvres de César Franck

-Entrée: “Fantaisie en La majeur” (début)
-Offertoire: “Fantaisie en La majeur” (suite)
-Communion: “Pastorale” (début)
-Sortie: “Pastorale” (suite et fin).

Sur wikipedia :

A lire également : Les autres homélies du Père Francis Corbière

A lire également la feuille paroissiale

Télécharger (PDF, 219KB)

_https://vimeo.com/228503835

Il rassemblera les élus des quatre coins du monde

“Ce qui jaillit de cette prière est d’abord un sentiment d’abandon confiant en un Père qui écoute et accueille”

Lectures : 33ieme dimanche temps ordinaire : Dn12,1-3/He10,11-14.18/Mc13,24-32

« Il rassemblera les élus des quatre coins du monde» (Mc 13, 24-32)

Le monde a commencé et il aura une fin. Aujourd’hui, les scientifiques proposent des dates pour le début de l’univers, puis pour l’apparition de l’être humain sur la terre. Ils constatent aussi que l’énergie s’épuise et en déduisent qu’un jour, encore lointain le monde arrivera à son terme. Or les textes de ce jour nous replacent devant la fin des temps, appelée les fins dernières : l’accomplissement du Mystère chrétien : la récapitulation de toute chose dans le Christ. Cette récapitulation prend forme de restauration, étant donné que l’homme a perturbé l’œuvre de Dieu. Elle s’opère à travers l’histoire du salut, c’est-à-dire de Dieu qui veille sur l’humanité pour la réconcilier avec Lui. Essayons d’en retracer les grandes étapes.  Continuer la lecture de Il rassemblera les élus des quatre coins du monde

_https://vimeo.com/228503835

Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

“Vous avez découvert que Dieu vous aime, qu’il est un ami pour vous, qu’il est votre force et vous le suivez en étant ses témoins.”

Lectures : Sainte Trinité : Deutéronome 4, 32-34 et 39-40.Romains 8, 14-17. Matthieu 28, 16-20

« Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit » (Matthieu 28, 16-20)

Chers jeunes amis, aujourd’hui, vous allez recevoir le plus grand et le plus simple des cadeaux.
Le plus grand, car Dieu lui-même se donne à vous ; le plus simple car c’est sous la forme d’une hostie, c’est-à-dire d’un morceau de pain, qu’Il s’offre à vous.
Ce que nous célébrons aujourd’hui et que nous vivons chaque dimanche c’est le Seigneur lui-même qui nous a dit de le faire. Tout à l’heure, et comme chaque dimanche, nous allons vivre « comme en direct » le dernier repas du seigneur. Nous les prêtres, nous allons refaire les gestes et prononcer les paroles que Jésus a dit lors de ce dernier repas, ou plutôt c’est Jésus qui va vous les dire à travers nous. Continuer la lecture de Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

_