Archives par mot-clé : Ascension

Ascension : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

“L’Ascension de Jésus nous dit la réussite de l’amour de Dieu pour nous, notre réussite humaine.”

 Lectures : Ascension du Seigneur : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

La fête de l’Ascension nous dit que Jésus ressuscité est maintenant pleinement en Dieu son Père, Il nous précède dans la gloire, présent en tous les points de l’univers ; nous pouvons vivre dans l’espérance de vivre un jour ce face à face pour un bonheur éternel. Mais en même temps, cette fête de l’Ascension peut nous paraître un peu déconcertante, déroutante car c’est au moment où les disciples pensent que la présence de Jésus, qu’ils reconnaissent vainqueur de la mort, ressuscité, vivant, serait la façon la plus efficace pour annoncer la bonne nouvelle de la puissance de l’amour de Dieu, voilà que Jésus s’en va.

Or, comprenons-bien, Jésus ne nous quitte pas pour autant, ne nous délaisse pas il ne s’agit pas d’un déplacement spatial, d’un éloignement , Il s’agit d’une nouvelle présence plus intime. Ce n’est plus une présence sensible que nous pouvons reconnaître avec nos yeux, nos oreilles, nos mains, mais une présence invisible, spirituelle, comme une présence d’amour qui nous réconforte, nous guide et nous soutient, avec cette espérance que Dieu nous redonne souffle et vigueur pour vivre plus libre et plus fraternel ;  nous faisons cette expérience : je sais que celui pour qui je compte et qui compte pour moi est présent dans mon cœur, au plus secret de mon cœur ; Continuer la lecture de Ascension : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

_

Profession de foi : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole

“Le départ de Jésus n’est pas une absence car il n’y a pas de distance entre Dieu et nous. Dieu est présent au plus profond de notre cœur.”

Lectures : Sixième dimanche de Pâques

« L’Esprit Saint vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit » (Jean chapitre 14)

Nous avons besoin de présence pour voir, sentir, toucher, étreindre. L’absence est toujours un déchirement. La déclaration de Jésus est donc pour le moins inquiétante et mystérieuse : « Je m’en vais et je reviens vers vous.» Le départ de Jésus n’est pas une absence car il n’y a pas de distance entre Dieu et nous, mais son départ fait partie du processus de l’acquisition de l’autonomie. Jésus parle aussi d’une autre présence de Dieu, celle de l’Esprit.

Très tôt, les parents, nous développons chez les enfants une force intérieure solide. Les parents réalisent rapidement qu’ils ne peuvent tout contrôler et mettre a l’abri leurs enfants de toutes les menaces, ou les prendre continuellement par la main en route vers leur futur. Les liens parentaux en particulier avec la mère (c’est bien leur fête aujourd’hui), sont si forts qu’il en demeure toujours quelque chose d’important malgré le temps, la distance ou même l’absence. N’est-ce pas le même discours que tient Jésus à ses disciples? L’absence ne tue l’amour que s’il est malade au départ. Continuer la lecture de Profession de foi : Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole

_

Chant et liturgie-3

CHANT  ET  LITURGIE   3

Texte de Jacqueline Richard

“Laurence nous a rappelé à quel point musique et chant étaient enracinés dans notre tradition liturgique et Michel nous a présenté nos harmonisations musicales dans l’histoire de nos liturgies jusqu’à Vatican II.

Nous allons voir de plus près ce qu’a voulu Vatican II pour nos liturgies

La choeur de cette réforme : la participation active de l’Assemblée Continuer la lecture de Chant et liturgie-3

_