Archives par mot-clé : Joseph

Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

«Dieu veut qu’aujourd’hui, et chaque jour, des hommes et des femmes se convertissent à l’amitié véritable, à la vie plus forte que la maladie et la mort.»

 Lectures : Cinquième dimanche de Carême

Un Évangile de l’amitié.

Chers amis paroissiens,

Jésus avait l’habitude de visiter, à Béthanie, tout proche de Jérusalem, ses amis, Lazare, Marthe et Marie qui étaient frères et sœurs. Jésus avait des amis.

Nous en faisons parfois ou souvent l’expérience, quand je deviens l’ami de quelqu’un, je peux devenir l’ami de ses frères et sœurs, de sa famille, je peux devenir l’ami de ses amis. L’amitié est une grâce extraordinaire dans la vie. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir un ami ou une véritable amie. Même dans un couple, « l’amour d’attirance » n’y suffit pas, il faut grandir dans « l’amour d’amitié » qui fait que des conjoints peuvent s’accueillir en leur âme profonde, il faut grandir aussi dans « l’amour de charité » que Dieu seul peut allumer en nos cœurs. C’est l’amour à la manière de Jésus. C’est l’amour dans la liberté et la force de l’Esprit-Saint. « Restez chez vous » ! Restez à Béthanie, avec votre conjoint, avec vos enfants. Le slogan sanitaire à respecter est bien « restez chez vous ». L’Évangile aime : « demeurez », demeurez en vous, demeurez avec les autres, faites de la création votre maison commune, demeurez avec le Seigneur, le Maitre de la création ; goûtons l’amitié, en ce temps d’épidémie, comme anti-coronavirus de l’âme. « Je ne vous appelle plus serviteurs, je vous appelle mes amis ». Que nos maisons soient des Béthanie. Continuer la lecture de Messe dominicale 29 mars 2020 : Je suis la résurrection et la vie

_

Prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte

“N’est-il pas étonnant que Dieu se révèle ainsi dans un Nouveau-né, l’être le plus fragile au monde, le plus vulnérable ?”

Lectures : La Sainte Famille

Dans la tradition chrétienne, Noël, c’est la manifestation de la tendresse de Dieu pour l’humanité. N’est-il pas étonnant que Dieu se révèle ainsi dans un Nouveau-né, l’être le plus fragile au monde, le plus vulnérable ? Dieu se révèle dans une naissance, celle de Jésus dont le nom signifie « Dieu sauve, Dieu délivre. » Dieu se révèle dans la tendresse d’une naissance et non dans la violence, dans la haine, dans la destruction. Noël aujourd’hui comme voici plus de 2 000 ans, éclaire d’une lumière nouvelle l’aventure humaine, Promesse de vie, de paix et d’Amour. Tout cela, n’est réalisable que grâce au « oui » d’une femme appelée Marie dont nous célébrons aujourd’hui comme la « Mère de Dieu ».

Continuer la lecture de Prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte

_

Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, fils de David

“L’avent est le temps de l’attente de la venue de Dieu. Dieu a pris l’initiative de venir et il en est heureux.”

Lectures : Quatrième Dimanche de l’Avent

Les lectures de ce dimanche nous donne une réponse à ces questions : Dieu accomplit ce qu’il dit et réalise son œuvre en devenantEmmanuel«, ”Dieu avec nous« !

Le prophète Isaïe l’annonçait : le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la vierge est enceinte, elle enfantera un fils, quelle appellera Emmanuel (c’est-à-dire : Dieu-avec-nous).»

sus, par excellence, est le signe de « Dieu avec nous » ; il est ce fils engendré de lEsprit Saint, enfanté par Marie, épouse de Joseph, avant quils nhabitent ensemble ; ” Jésus « signifie : le Seigneur sauve «, ” car c’est lui en effet qui sauvera son peuple de ses péchés «.

La lumière divine s’incarne en Jésus. Continuer la lecture de Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, fils de David

_