Archives par mot-clé : coeur

Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai

“la pratique du jeûne qui réveille et qui rend plus attentifs à Dieu et au prochain ; le jeûne qui réveille en nous la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim”

Lectures : 3ieme dimanche carême : Ex20,1-17/1P1,22-25/Jn2,13-25

« Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai » (Jn 2, 13-25)

Le meilleur Jeûne pour le Carême
Dans le message du Pape François pour le carême 2018, intitulé « A cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » Cf. Mt 24, 12, le Pape François nous invite à la pratique du jeûne qui réveille et qui rend plus attentifs à Dieu et au prochain ; le jeûne qui réveille en nous la volonté d’obéir à Dieu, qui seul rassasie notre faim. Ainsi, nous pouvons par exemple : Continuer la lecture de Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai

_

Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez le

«C’est Lui, mon Fils bien-aimé» s’adresse à chacun de nous. Jésus  nous le dit, tout homme est aimé de Dieu. Tout homme a en lui cette lumière de Dieu qui peut transfigurer sa vie.”

Lectures : 2ième dimanche du temps de carême – Ge22,1-2.9-13.15-18/Rm8,31b-34/Mc9,2-10

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé » (Mc 9, 2-10)

Ecoutez-le !
Dans ce récit de la Transfiguration, nous pouvons entendre quelque  chose de très important pour notre vie de croyant : tout d’abord, la voix du Père nous dire à chacune, à chacun : « C’est Lui, mon Fils bien-aimé » ; elle s’adresse à chacun de nous. C’est Jésus qui nous l’a dit, tout homme est aimé de Dieu. Tout homme a en lui cette lumière de Dieu qui peut transfigurer sa vie. Il y a, aussi, cette deuxième parole venant du Père : « écoutez-le » ; c’est mon Fils, même s’il parle de souffrir et de mourir, tu peux l’écouter avec confiance, suis son chemin, c’est un chemin de vie. Continuer la lecture de Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez le

_

Rendez droits les sentiers du Seigneur

“Dieu n’a-t-Il pas besoin de nous, malgré nos faiblesses, pour être témoins de ce que l’Evangile a fait naître et vivre en nous ? “

Lectures : 2ème dimanche de l’Avent :Is40,1-5.9-11/2P3,8-14/Mc1,1-8

« Rendez droits les sentiers du Seigneur » (Mc 1, 1-8)

Aujourd’hui, nous commençons la lecture de l’évangile de Saint Marc. Evangile vient d’un mot grec qui signifie “bonne nouvelle”.

Et quelle est donc cette bonne nouvelle ? C’est une histoire qui donnera la joie au coeur à ceux qui l’entendront. C’est celle d’une personne, Jésus, mort et ressuscité, vivant dans son Eglise. Il ne s’agit pas d’une oeuvre de fiction ou d’un ensemble de réflexions pieuses ou philosophiques, mais d’un récit concernant un homme, Jésus de Nazareth, qui a réellement existé et qui continue à vivre à la droite de Dieu.

Continuer la lecture de Rendez droits les sentiers du Seigneur

_