Archives par mot-clé : disciples

XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

XXième congrès de la Miséricorde Divine

Lectures : 27 dimanche temps ordinaire : Gn2,18-24/He2,9-11/Mc10,2-16

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10,  2-12)

Frères et sœurs, alors que pendant 24 heures on médite sur la Miséricorde Divine, on prie le Seigneur, on invoque Sainte Faustine. Et bien, demandons-nous comment les écritures nous parlent de la Miséricorde. Et plus spécifiquement posons-nous cette question : “dans la vie de Jésus, dans la vie de Jésus, dans son ministère, quelles ont été les personnes qui ont, en premier, bénéficié de son ministère, qui ont fait l’objet de toute sa sollicitude, de toute son attention ?” Il faut aller voir l’évangile. C’est intéressant de lire un évangile à la suite. Alors les catégories de personnes vraiment qui ont eu droit, je dirais, à être les “chouchous” du seigneur Jésus. Ce sont les paralytiques, les épileptiques, les lépreux, les fiévreux, l’hémorroïsse, des infirmes, des mourants des aveugles, des atrophiés, des boiteux, des estropiés, … Voyez les malades, les personnes avec un handicap tous ceux qui souffrent dans leur chair, et bien, le Seigneur s’est dirigé vers eux en tout premier. Mais on peut ajouter aussi un grand nombre de possédés, un grand nombre de pêcheurs publics Aussi des personnes en situation d’adultère, de prostitution et des situations aussi de détresse : être veuf, avoir perdu son enfant. Au fond, qu’est-ce que le Seigneur recherche ? Continuer la lecture de XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

_

Tu es le Christ… Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup

“Le Messie, est quelqu’un qui entre dans un chemin de service, de passion et d’offrande de soi ; la victoire du Christ sur le monde, c’est la victoire de l’amour.”

Lectures : 24ième dimanche temps ordinaire : Is50,5-9a/Jc2,14-18/Mc8,27-35

«Tu es le Christ… Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup » (Mc 8, 27-35)

 Dans ce passage de l’Evangile de Marc, à la question posée par Jésus : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre répond : « Tu es le Christ », mais Jésus lui : « défend vivement de parler de Lui à personne ». Pour eux, les disciples, parler du Christ, du Messie, c’est parler d’une manifestation victorieuse et puissante de Dieu. Or, Jésus, immédiatement après avoir accepté cette dénomination de “Messie “, révèle qu’il ne sera précisément pas un Messie puissant et victorieux. Continuer la lecture de Tu es le Christ… Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup

_https://vimeo.com/228503835