Archives par mot-clé : disciples

C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie

Laissons l’Esprit de Jésus parler à l’Esprit qui habite le cœur de toute personne humaine.

Lectures : Trente troisième dimanche temps ordinaire

Nous sommes invités ce dimanche à méditer sur la fin ultime de notre vie, à rechercher le sens de notre vie, de notre monde. « Voici que vient le jour du Seigneur » dit le prophète Malachie. Redressez-vous et relevez la tête, venons nous de chanter dans l’alleluia. Nous croyants, nous croyons que nos vies ont un sens, qu’elles vont vers la Résurrection en Dieu. Il dépend de chacun de nous que ce que nous nous efforçons de vivre nous conduisent vers cette fin qui nous est offerte : vivre à jamais ressuscités dans le Christ.

Toutes ces guerres, ces cataclysmes, cette destruction de notre environnement, ces situations de grande précarité ne sont pas des signes de fin du monde mais malheureusement d’une épouvantable actualité, le lot quotidien des hommes.

Et l’évangile poursuit sur les persécutions que les disciples de Jésus devront subir. Sans parler de persécutions sanglantes vécues réellement par certains au nom de leur foi, nous constatons toutes ces indifférences, ces incompréhensions à l’égard du message de Jésus. Continuer la lecture de C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie

_

À mes brebis, je donne la vie éternelle

“Nous avons reçu le don de la vie éternelle et l’assurance que l’œuvre de Dieu se poursuivra en nous.”

Lectures : Quatrième dimanche de Pâques

« À mes brebis, je donne la vie éternelle » (Jean chapitre 10)

Jésus s’est présenté lui-même comme le Bon Pasteur, le berger de ses brebis, et a confié à Pierre la même mission. Il n’a pas employé un langage sacerdotal pour se qualifier, mais plutôt un langage pastoral et prophétique. Les prêtres de son temps avaient comme mission première le service du culte dans le temple et l’offrande à Dieu des sacrifices. L’auteur de l’épître aux Hébreux note : « Il n’a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d’offrir chaque jour des sacrifices, d’abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l’a fait une fois pour toutes en s’offrant lui-même ». (Hé 7, 24-27)

Continuer la lecture de À mes brebis, je donne la vie éternelle

_

XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

XXième congrès de la Miséricorde Divine

Lectures : 27 dimanche temps ordinaire : Gn2,18-24/He2,9-11/Mc10,2-16

« Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas ! » (Mc 10,  2-12)

Frères et sœurs, alors que pendant 24 heures on médite sur la Miséricorde Divine, on prie le Seigneur, on invoque Sainte Faustine. Et bien, demandons-nous comment les écritures nous parlent de la Miséricorde. Et plus spécifiquement posons-nous cette question : “dans la vie de Jésus, dans la vie de Jésus, dans son ministère, quelles ont été les personnes qui ont, en premier, bénéficié de son ministère, qui ont fait l’objet de toute sa sollicitude, de toute son attention ?” Il faut aller voir l’évangile. C’est intéressant de lire un évangile à la suite. Alors les catégories de personnes vraiment qui ont eu droit, je dirais, à être les “chouchous” du seigneur Jésus. Ce sont les paralytiques, les épileptiques, les lépreux, les fiévreux, l’hémorroïsse, des infirmes, des mourants des aveugles, des atrophiés, des boiteux, des estropiés, … Voyez les malades, les personnes avec un handicap tous ceux qui souffrent dans leur chair, et bien, le Seigneur s’est dirigé vers eux en tout premier. Mais on peut ajouter aussi un grand nombre de possédés, un grand nombre de pêcheurs publics Aussi des personnes en situation d’adultère, de prostitution et des situations aussi de détresse : être veuf, avoir perdu son enfant. Au fond, qu’est-ce que le Seigneur recherche ? Continuer la lecture de XXième congrès Miséricorde Divine : homélie Mgr Jachiet

_