Archives par mot-clé : Assomption

Assomption : heureuse la mère qui t’a porté en elle

« Marie entre corps et âme dans la vie de Dieu, au ciel : Le ciel, c’est quelqu’un. Le ciel c’est Dieu et les frères.»

 Lectures : Assomption de la Vierge Marie

2019 – Homélie  fête de l’Assomption

Pour cette fête de l’ Assomption, l’Église nous propose très justement ce passage de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth. En effet les premières phrases du Magnificat , le cantique de Marie, annoncent d’une certaine manière, le merveilleux destin de la mère du Sauveur : «  Le Seigneur s’est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse ». C’est bien le sens de cette fête : nous célébrons aujourd’hui cette certitude de foi que Marie est bienheureuse éternellement, elle partage pleinement la plénitude de la vie de Dieu, sa vie d’amour pour toujours, sa vie éternelle.  Ce que nous célébrons dans l’Assomption de Marie, c‘est la vie, en son achèvement, en son aboutissement, le couronnement de sa vie sur terre, la vie humaine saisie en Dieu,elle est unie à son Fils ressuscité; Marie entre corps et âme dans la vie de Dieu, au ciel : Le ciel, c’est quelqu’un. Le ciel c’est Dieu et les frères. Le ciel, n’est pas un lieu, une sorte de résidence secondaire dont nous pourrions rêver pour de grandes vacances, c’est une relation, une présence, une communion,  une rencontre, un rendez-vous avec quelqu’un qui nous est cher et qui nous aime.  A la suite du Christ, c’est l’entrée de l’humanité, dans la vie de Dieu, que Marie, toute donnée, toute consacrée à Dieu, inaugure.                                                                                                                                          

Pour nous, célébrer aujourd’hui cette Assomption, c’est en quelque sorte, accueillir et célébrer à l’avance, notre mort comme un passage, comme une naissance, comme le couronnement de notre vie, comme de lumineuses et joyeuses retrouvailles. Nous croyons que le désir de Dieu de nous associer à sa vie, désir qui s ‘est déjà réalisé en Marie peut aussi se réaliser en chacun de nous.

Continuer la lecture de Assomption : heureuse la mère qui t’a porté en elle

_

Vous laissez de côté le commandement de Dieu

“C’est de notre for intérieur, de notre cœur que nous pouvons rendre un véritable culte au Seigneur.”

Lectures : Assomption de la vierge Marie : 1 Ch 15, 3-4.15-16 ; 16, 1-2/1 Co 15, 54b-57/Lc 11, 27-28

« Vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous attacher à la tradition des hommes » (Mc 7, 1-8.14-15.21-23)

Bien aimés de Dieu, après avoir écouté pendant plus d’un mois, au long des dimanches, les discours de Jésus sur le Pain de Vie, la liturgie de la Parole de Dieu, en cette rentrée scolaire vient nous aider à écouter, à apprendre et à marcher concrètement avec la Parole de Dieu sans se faire illusion. Les textes de ce dimanche veulent ainsi nous faire découvrir ce que Dieu nous propose pour conduire nos vies vers une pratique de la religion selon l’esprit de la loi afin d’atteindre son but qui est l’Amour. Continuer la lecture de Vous laissez de côté le commandement de Dieu

_

Assomption de Marie : Heureuse la mère qui t’a porté en elle !

“Marie est la première à accueillir le Verbe de Dieu, première à partager la joie de son fils, auprès du Père.”

Lectures : Assomption de la vierge Marie : 1 Ch 15, 3-4.15-16 ; 16, 1-2/1 Co 15, 54b-57/Lc 11, 27-28

« Heureuse la mère qui t’a porté en elle ! » (Lc 11, 27-28)

Bien-aimés de Dieu, quand l’église cherche le Christ, elle frappe toujours à la maison de sa mère et demande : « Montre-nous Jésus ». Nous dit le pape François. En effet c’est de Marie que nous apprenons à être de vrais disciples de Jésus. Ce soir j’aimerais avec vous méditer trois attitudes simples que cette fête de la vierge Marie peut nous inspirer afin de rester toujours fidèles au Seigneur. Il s’agit de l’espérance, la foi et la joie. Continuer la lecture de Assomption de Marie : Heureuse la mère qui t’a porté en elle !

_