Archives par mot-clé : adoration

Messe des Nations : Épiphanie

“Dieu est Amour, notre vocation est l’amour, et elle commence dans cette adoration du Dieu qui vient comme le Sauveur de l’humanité.”

Lectures : Messe de l’Epiphanie

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi (Matthieu 2, 1-12)

Bien aimés de Dieu, après avoir suivis les bergers, lors de la nuit de Noël, après l’avoir admiré et contemplé dans la crèche, nous sommes invités aujourd’hui à suivre les mages dans leur désir de voir le roi des juifs. A la différence d’Hérode, des grands prêtres et des scribes de Jérusalem chacun de nous s’est déplacé comme les rois mages pour venir adorer le Sauveur. Que cette solennité de l’Epiphanie nous donne de chercher à voir chaque jour l’étoile qui conduit au Salut afin de suivre le chemin du messie.
Notre vocation est l’amour, et elle commence dans cette adoration du Fils de Dieu qui vient comme le Sauveur de l’humanité. Les bergers de Bethléem et les rois mages sont les premiers adorateurs de Jésus. Avec eux, sous sommes dans l’émerveillement et la joie de l’évènement inouï comme le dira le vieillard Syméon dans son cantique lors de la présentation de Jésus au Temple. C’est donc ce que nous fêtons à l’Épiphanie, la manifestation de la lumière qui se révèle aux nations, c’est-à-dire, la manifestation du Sauveur aux yeux du monde. Continuer la lecture de Messe des Nations : Épiphanie

_

Epiphanie : Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

“Ce que nous fêtons à l’Épiphanie, c’est la manifestation de la lumière qui se révèle aux nations, la manifestation du Sauveur aux yeux du monde.”

Lectures : Messe de l’Epiphanie

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi (Matthieu 2, 1-12)

Bien aimés de Dieu, après avoir suivis les bergers, lors de la nuit de Noël, après l’avoir admiré et contemplé dans la crèche, nous sommes invités aujourd’hui à suivre les mages dans leur désir de voir le roi des juifs. A la différence d’Hérode, des grands prêtres et des scribes de Jérusalem chacun de nous s’est déplacé comme les rois mages pour venir adorer le Sauveur. Que cette solennité de l’Epiphanie nous donne de chercher à voir chaque jour l’étoile qui conduit au Salut afin de suivre le chemin du messie.
Notre vocation est l’amour, et elle commence dans cette adoration du Fils de Dieu qui vient comme le Sauveur de l’humanité. Les bergers de Bethléem et les rois mages sont les premiers adorateurs de Jésus. Avec eux, sous sommes dans l’émerveillement et la joie de l’évènement inouï comme le dira le vieillard Syméon dans son cantique lors de la présentation de Jésus au Temple. C’est donc ce que nous fêtons à l’Épiphanie, la manifestation de la lumière qui se révèle aux nations, c’est-à-dire, la manifestation du Sauveur aux yeux du monde. Continuer la lecture de Epiphanie : Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

_

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

“Les Mages sont l’exemple d’une recherche inlassable pour découvrir la vérité qui éclaire tout homme et toute vie.”

Lectures : Epiphanie du Seigneur : Is60,1-6/Ep3,2-3a.5-6/Mtt2,1-12

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi (Mt 2, 1-12)

Nous avons vu son étoile à l’orient, et nous sommes venus adorer le Seigneur. Bien aimés de Dieu, après la solennité de Noël et celle de la Sainte famille de Jésus, Marie et Joseph, nous célébrons en ce jour la manifestation de Dieu à toutes les nations de la terre. Dieu en effet, a choisi une femme, une famille, un village, un pays, un peuple pour se faire un de nous, mais sa manifestation est pour la terre toute entière. La Joie, la paix et la lumière du Ciel qu’il apporte est pour toute l’humanité entière ; c’est pour les hommes de toutes races peuples et nations qu’il se manifeste. C’est pourquoi les Rois mages qui viennent l’adorer aujourd’hui nous révèlent en particulier la signification et la destination universelle de sa divinité et du salut. Dieu, à travers Jésus fait homme attire à lui tous les hommes. La démarche des rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar est celle de tout croyant qui veut rencontrer le Christ. Et l’évangile que nous venons d’entendre suggère quelques conditions ; je dirai même quelques dispositions utiles pour trouver le Christ et l’adorer en lui offrant tout ce que nous avons de meilleur. Continuer la lecture de Nous sommes venus d’Orient adorer le roi

_