Archives par mot-clé : Richard

Liturgie du jour et messes de la semaine

 


HORAIRES DES MESSES EN SEMAINE

Lundi: 9h00
Du mardi au vendredi : 12h15
Samedi : 18h30 (messe anticipée du dimanche)
Dimanche : 10h30

 

LAUDES  MATINALES

Du lundi au vendredi : à 8h00
Samedi : à 8h30

 

ADORATION DU SAINT SACREMENT

Tous les vendredis après la messe: de 12h45 à 13h15

 

ACCUEIL DES PRÊTRES ET CONFESSIONS

Mardi, jeudi et vendredi : de 17h00 à 19h00
Samedi : de 17h30 à 18h30

 

ACCUEIL PAR UN LAÏC DANS L’ÉGLISE

Tous les mardis, mercredis, jeudis et vendredis de 10h à 12h

 

SECRÉTARIAT

(3, Place de Joinville)
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h

Eglise ouverte du lundi au vendredi : de 8h à 19h
Samedi : de 8h30 à 19h30
Dimanche : de 9h à 19h


Pour en savoir plus sur les couleurs liturgiques :
https://www.sjsc.fr/les-couleurs-liturgiques/

La liturgie d’aujourd’hui est :

  • Première lecture : « Ils ont prophétisé pour annoncer la grâce qui vous est destinée. C’est pourquoi mettez toute votre espérance en elle » (1 P 1, 10-16)

    Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre Bien-aimés,     sur le salut, les prophètes ont fait porter leurs interrogations et leurs recherches, eux qui ont prophétisé pour annoncer la grâce qui vous est destinée.     Ils cherchaient quel temps et quelles circonstances voulait indiquer l’Esprit du Christ, présent en eux, quand il attestait par avance les souffrances du Christ et la gloire qui s’ensuivrait.     Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient au service de ce message, annoncé maintenant par ceux qui vous ont évangélisés dans l’Esprit Saint envoyé du ciel ; même des anges désirent se pencher pour scruter ce message.     C’est pourquoi, après avoir disposé votre intelligence pour le service, restez sobres, mettez toute votre espérance dans la grâce que vous apporte la révélation de Jésus Christ.     Comme des enfants qui obéissent, cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance,     mais, à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite,     puisqu’il est écrit :Vous serez saints, car moi, je suis saint.             – Parole du Seigneur.

  • Psaume (Ps 97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4)

    Refrain psalmique : (cf. Ps 97, 2a) Le Seigneur a fait connaître son salut. Chantez au Seigneur un chant nouveau, car il a fait des merveilles ; par son bras très saint, par sa main puissante, il s’est assuré la victoire. Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations ; il s’est rappelé sa fidélité, son amour, en faveur de la maison d’Israël. La terre tout entière a vu la victoire de notre Dieu. Acclamez le Seigneur, terre entière, sonnez, chantez, jouez !

  • Évangile : « Vous recevrez, en ce temps déjà, le centuple, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle » (Mc 10, 28-31)

    Acclamation : (cf. Mt 11, 25) Alléluia. Alléluia. Tu es béni, Père, Seigneur du ciel et de la terre, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume !Alléluia. Évangile de Jésus Christ selon saint Marc En ce temps-là,     Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »     Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre     sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle.     Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. »             – Acclamons la Parole de Dieu.

Source : www.aelf.org

Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki

Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki par Mgr Thibault Verny, dimanche 19 septembre 2021.

Un curé, à quoi ça sert ? Les rites de la messe de son installation dans une paroisse cherchent à mettre en évidence la mission qui est la sienne. Il est essentiellement au service de la communauté paroissiale. Voilà pourquoi la paroisse qui l’accueille est symboliquement présentée au nouveau curé tout au début de la célébration.

Ensuite, avant la proclamation de l’Évangile, I évêque bénit le curé qui va lire le passage évangélique du jour. C’est ainsi que l’évêque Iui confie une mission d’enseignement . Cette mission s’appuie sur la foi de l’Église catholique que le curé va professer seul au moment du credo avant d’inviter l’assemblée à le faire à son tour.
Lors de l’offertoire, c’est la mission de sanctification confiée aux prêtres qui est mise en valeur : en présidant l’Eucharistie, ceux-ci sont les instruments de la sanctification du Peuple chrétien. Et c’est dans l’Eucharistie que convergent tous les sacrements.
Enfin, au moment de la communion et du geste de paix, un rite vient souligner la mission de curé, qui participe à la charge de son évêque à qui le Christ confie son propre troupeau. Il reçoit une mission de rassemblement et de communion dans la paix et l’unité. Dans cette mission, le prêtre tient toute son autorité de l’attitude de serviteur qui l’habite.

Continuer la lecture de Messe d’installation du Père Stanislas Stawicki

Jeune fille, je te le dis, lève toi !

Dieu est puissance de vie et non puissance de mort. Il rétablit l’homme dans sa nature première qui est d’être créé à l’image de Dieu. La mort n’a plus d’emprise sur le baptisé.

Lecture du jour :

L’évangile de ce 13ème dimanche du Temps ordinaire nous propose deux miracles de Jésus. De façon inhabituelle, un récit, celui de la femme qui avait des pertes de sang, est inséré à l’intérieur du miracle de la résurrection de la fille de Jaïre. Pourquoi cette insertion ? Quel est le miracle le plus important ? Comment lire les deux récits ensemble ?

A priori, ressusciter un mort semble bien plus important que guérir des pertes de sang. Pourtant, Marc, en mettant au centre le récit de la guérison de cette femme aux pertes de sang, cherche à nous dire quelque chose de la mort et de la résurrection.

Cet évangile nous parle des deux morts. Continuer la lecture de Jeune fille, je te le dis, lève toi !