Archives par mot-clé : attitude

Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres

“Donner quand on n’a plus rien, attitude folle ou de sérénité, attitude de foi, fécondée par le don sans réserve.”

Lectures : 32ieme dimanche temps ordinaire : 1R17,10-16/He9,24-28/Mc12,38-44

« Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres » (Mc 12, 41-44)

Sommes –nous assez fous ?

Peut-être connaissez-vous ce conte dont je me suis rappelé en méditant les textes de ce jour. C’est l’histoire d’un pauvre mendiant qui rencontre le cortège rutilant du roi. En le voyant, il pense que c’est son jour de chance. Alors, il tend la main vers le char en or. A sa grande surprise, le roi lui demande : Qu’as-tu à me donner ? Le mendiant déçu cherche au fond de son sac quelques grains de blé et il en donne un au roi. A la fin de la journée, le mendiant fait ses comptes. Et dans ses pauvres grains, il en trouve un en or et se dit en pleurant qu’il aurait du tout donner. Continuer la lecture de Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres

_https://vimeo.com/228503835

Assomption de Marie : Heureuse la mère qui t’a porté en elle !

“Marie est la première à accueillir le Verbe de Dieu, première à partager la joie de son fils, auprès du Père.”

Lectures : Assomption de la vierge Marie : 1 Ch 15, 3-4.15-16 ; 16, 1-2/1 Co 15, 54b-57/Lc 11, 27-28

« Heureuse la mère qui t’a porté en elle ! » (Lc 11, 27-28)

Bien-aimés de Dieu, quand l’église cherche le Christ, elle frappe toujours à la maison de sa mère et demande : « Montre-nous Jésus ». Nous dit le pape François. En effet c’est de Marie que nous apprenons à être de vrais disciples de Jésus. Ce soir j’aimerais avec vous méditer trois attitudes simples que cette fête de la vierge Marie peut nous inspirer afin de rester toujours fidèles au Seigneur. Il s’agit de l’espérance, la foi et la joie. Continuer la lecture de Assomption de Marie : Heureuse la mère qui t’a porté en elle !

_

Ils étaient comme des brebis sans berger

“Le don de Dieu est pour tous. Dieu veut la paix, la réconciliation, c’est-à-dire l’amitié retrouvée avec Dieu et entre les hommes”
Lectures : 16ième dimanche temps ordinaire Jr 23, 1-6/Ep 2, 13-18/Mc 6, 30-34

« Ils étaient comme des brebis sans berger » (Mc 6, 30-34)

L’histoire sainte nous apprend que le peuple d’Israël a cheminé des siècles durant à la découverte progressive de Dieu. Comme chacun de nous dans sa recherche individuelle, le peuple de Dieu a reçu la révélation divine, par touches successives et parfois apparemment contradictoires. Dieu se révèle à la fois exigeant, sévère et même menaçant, et à la fois bon et miséricordieux. Et suivant nos penchants, nous nous souvenons davantage d’un aspect que de l’autre. Or le sommet de cette découverte culmine dans la révélation que Dieu est Père. Continuer la lecture de Ils étaient comme des brebis sans berger

_