Archives de catégorie : Homélie

Les homélies du Dimanche

Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis

«La parole de Dieu agit, illumine l’humanité entière et sauve tout homme ; Une parole qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit.»

 Lectures : Sixième dimanche du temps ordinaire

Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’, ‘non’, si c’est ‘non’.
Ce qui est en plus vient du Mauvais.

 Aujourd’hui tant l’évangile que saint Paul donnent à Jésus notre Seigneur un titre qu’il est le seul à pouvoir porter parfaitement, mais c’est un titre que nous aimerions tous mériter. Il est dit de lui qu’il est un homme de parole :  le Christ Jésus en effet, n’a jamais été à la fois oui et non. Il n’a jamais été que oui ! Alors, qu’y a-t-il de plus beau dans la vie que d’être un homme de parole ? Quelqu’un qui n’a qu’une parole, quelqu’un qui donne sa parole et qui tient parole !

Chers frères et sœurs, Dieu, dans la Bible, se révèle à nous par sa parole. Il est un Dieu qui parle. Il dit, et ce qu’il dit se réalise pour le bonheur de ses enfants que nous sommes. C’est cette parole qui, en Jésus, s’est incarnée et s’est faite homme. Dieu n’a donc qu’une seule parole et il nous l’a donné gratuitement. Jn 16, 3 « Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son fils Unique (sa Parole Unique) afin que quiconque croit en lui ne se perde pas mais ait la vie éternelle ». La vie de Jésus, ses enseignements, ses miracles sont par conséquent l’expression fondamentale de cette unique parole du Père. Une parole qui agit, qui illumine l’humanité entière et qui sauve tout homme ; Une parole qui dit ce qu’elle fait et qui fait ce qu’elle dit. Continuer la lecture de Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis

_

Vous êtes la lumière du monde – Sacrement des malades

“Jésus nous révèle la semence de sainteté qui sommeille en chacun(e) de nous, celle qui consiste à la confiance qu’Il nous fait : une sainteté qui nous invite à partager avec celui qui a faim, à recueillir le malheureux.

Lectures : Cinquième dimanche du temps ordinaire

En cette Journée Mondiale du Malade, le message de notre pape François commence par cette parole de Jésus : « Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et je vous soulagerai ». Ces mots de Jésus expriment sa solidarité à tant de personnes souffrant dans leur corps et dans leur esprit. C’est une parole qui donnait l’espérance.

Ailleurs le pape François poursuit : ces sœurs et frères malades et fragilisés par l’âge, qui attirent le regard et le cœur de Jésus sont invités à trouver dans l’Église un lieu pour les réconforter : à l’Église d’être ce lieu qui veut être toujours davantage et toujours mieux l’auberge du bon Samaritain qu’est le Christ. La maison où ils peuvent trouver son amour miséricordieux: le regard chaleureux, l’accueil, le soulagement auprès de frères et sœurs guéris eux aussi dans leur fragilité par la miséricorde de Dieu et capables de les aider à porter leur croix .

.. Mes amis, certes, Jésus connaît nos fragilités, nos handicaps, nos faiblesses, mais chacune, chacun à sa manière, nous sommes ces personnes guéries dans notre fragilité par la miséricorde de Dieu. Et comme nous le rappelle l’Évangile de ce dimanche : baptisés, nous avons reçu une mission ; Jésus nous dit : « Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde »; aujourd’hui, maintenant , dans le présent de votre vie avec ses générosités et ses misères, vous êtes pour les autres. Continuer la lecture de Vous êtes la lumière du monde – Sacrement des malades

_

Présentation du Seigneur au Temple : Mes yeux ont vu ton salut

“Il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur.”

Lectures : Présentation du Seigneur au Temple

Fête de la Présentation du Seigneur et journée mondiale de la « vie consacrée »
Chaque 2 février, les chrétiens célèbrent la fête de la Présentation de Jésus au Temple ainsi que la journée mondiale de la « Vie Consacrée ». Cette fête nous aide à entrer dans le mystère même de la « Vie Consacrée ». Jésus est donné au Père comme une « offrande » (Luc 2, 22). Car Dieu, en la personne de Jésus nous est présenté comme la gloire d’Israël. C’est pourquoi, en choisissant cette date, le Pape Jean-Paul II voyait un triple but : En premier, il est beau et juste de remercier le Seigneur pour le grand don de la vie consacrée, qui enrichit et réjouit l’Église par la multiplicité des charismes et le dévouement de tant de vies totalement données au Seigneur et au frères.

Continuer la lecture de Présentation du Seigneur au Temple : Mes yeux ont vu ton salut

_