Archives par mot-clé : Jérusalem

Épiphanie : nous sommes venus d’Orient adorer le Roi

“L’étoile de la Miséricorde nous permet de reconnaître en Jésus le Sauveur, elle vient faire briller en chacun de nos cœurs, cette espérance que Dieu compte sur nous, pour être ses témoins.”

Lectures : Dimanche de l’Epiphanie

Voilà, frères et sœurs, qu’aujourd’hui, comme chaque année, nous sommes présentés les visages de ces mages venus d’Orient. Nous les avons baptisés, par la tradition populaire catholique, et nous les présentons dans nos crèches, portant les marques de cultures différentes, et souvent de couleurs de peau différentes. Qu’en était-il vraiment ? Bien malin qui peut le dire avec précision, mais peu importe d’ailleurs. Ce qui est important, c’est que ce sont des mages. Qu’est-ce qu’un mage ? Un mage, à l’époque de l’évangile, c’est un homme qui observe les signes, les signes qui bouleversent ce monde, depuis la création, pour essayer d’en comprendre l’origine. C’est une sorte de savant. On dirait aujourd’hui, en français moderne, un scientifique. Quelqu’un qui ne se contente pas de ce qu’il sait. Mais qui cherche à en savoir davantage. Et qui pour parvenir à en savoir davantage n’hésite pas à étudier avec précision les signes qui sont autour de lui pour comprendre, comprendre ce que l’homme vient faire sur cette terre, comprendre ce que c’est que cette terre. Comment elle fonctionne, comment elle tourne. Essayer d’en savoir plus. Alors, comme lieu d’études et de contemplation, ce que nos yeux nous donnent de regarder quand nous nous tournons vers le ciel , il y a ce ciel qui nous enveloppe, et particulièrement la nuit, des astres qui brillent, des étoiles. Continuer la lecture de Épiphanie : nous sommes venus d’Orient adorer le Roi

_

Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres

“Donner quand on n’a plus rien, attitude folle ou de sérénité, attitude de foi, fécondée par le don sans réserve.”

Lectures : 32ieme dimanche temps ordinaire : 1R17,10-16/He9,24-28/Mc12,38-44

« Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres » (Mc 12, 41-44)

Sommes –nous assez fous ?

Peut-être connaissez-vous ce conte dont je me suis rappelé en méditant les textes de ce jour. C’est l’histoire d’un pauvre mendiant qui rencontre le cortège rutilant du roi. En le voyant, il pense que c’est son jour de chance. Alors, il tend la main vers le char en or. A sa grande surprise, le roi lui demande : Qu’as-tu à me donner ? Le mendiant déçu cherche au fond de son sac quelques grains de blé et il en donne un au roi. A la fin de la journée, le mendiant fait ses comptes. Et dans ses pauvres grains, il en trouve un en or et se dit en pleurant qu’il aurait du tout donner. Continuer la lecture de Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres

_https://vimeo.com/228503835