Archives de catégorie : Corbiere

Homélie du Père Francis Corbière

Son visage devint brillant comme le soleil

“La gloire de Jésus, c’est l’accomplissement de l’amour qui l’habite et dont Dieu son Père est la source.”

Lectures : Deuxième dimanche du temps de Carême

Dimanche dernier nous avons contemplé Jésus refusant de « profiter » de sa divinité, tenté comme un homme ordinaire par Satan, mais victorieux face à la tentation. Aujourd’hui, nous contemplons sa gloire, habituellement, cachée, sa divinité.

Dans ce passage d’évangile de ce dimanche, Jésus invite Pierre, Jacques et Jean,  à venir avec Lui, sur « une haute montagne », pour rencontrer Dieu, pour  le contempler, Lui,  Jésus transfiguré, dans sa gloire. La gloire de Jésus, c’est l’accomplissement de l’amour qui l’habite et dont Dieu son Père est la source.  Dieu Père aime infiniment son Fils .Cet amour infini du Père lui révèle toute sa beauté. C’est cette beauté intérieure de Jésus , cette vie intérieure, irradiée par l’amour infini de Dieu qui transparaît à l’extérieur, sur son visage  transfiguré et son vêtement  éclatant de lumière :  «  Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie, écoutez-le !». Continuer la lecture de Son visage devint brillant comme le soleil

_

Vous êtes la lumière du monde – Sacrement des malades

“Jésus nous révèle la semence de sainteté qui sommeille en chacun(e) de nous, celle qui consiste à la confiance qu’Il nous fait : une sainteté qui nous invite à partager avec celui qui a faim, à recueillir le malheureux.

Lectures : Cinquième dimanche du temps ordinaire

En cette Journée Mondiale du Malade, le message de notre pape François commence par cette parole de Jésus : « Venez à Moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau et je vous soulagerai ». Ces mots de Jésus expriment sa solidarité à tant de personnes souffrant dans leur corps et dans leur esprit. C’est une parole qui donnait l’espérance.

Ailleurs le pape François poursuit : ces sœurs et frères malades et fragilisés par l’âge, qui attirent le regard et le cœur de Jésus sont invités à trouver dans l’Église un lieu pour les réconforter : à l’Église d’être ce lieu qui veut être toujours davantage et toujours mieux l’auberge du bon Samaritain qu’est le Christ. La maison où ils peuvent trouver son amour miséricordieux: le regard chaleureux, l’accueil, le soulagement auprès de frères et sœurs guéris eux aussi dans leur fragilité par la miséricorde de Dieu et capables de les aider à porter leur croix .

.. Mes amis, certes, Jésus connaît nos fragilités, nos handicaps, nos faiblesses, mais chacune, chacun à sa manière, nous sommes ces personnes guéries dans notre fragilité par la miséricorde de Dieu. Et comme nous le rappelle l’Évangile de ce dimanche : baptisés, nous avons reçu une mission ; Jésus nous dit : « Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde »; aujourd’hui, maintenant , dans le présent de votre vie avec ses générosités et ses misères, vous êtes pour les autres. Continuer la lecture de Vous êtes la lumière du monde – Sacrement des malades

_

Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

“Chrétiens, nous avons tous besoin de la foi des uns et des autres pour rendre notre charité plus attractive, plus inventive, plus rayonnante de l’amour miséricordieux de notre Dieu.”

Lectures : Deuxième dimanche du temps ordinaire

Dans un article de la Vie, je lisais le témoignage d’un bénévole de SOS Chrétiens à l’écoute : une nuit, étant de permanence, je reçois un appel d’un jeune homme qui me dit : «  j’ai 23 ans, je me prostitue depuis l’âge de 17ans. Cette nuit, j’ai trouvé un bouquin sur une poubelle ; il parle d’un Dieu qui est Père et Amour ; ça me fait trop mal, moi mon père m’a battu et violé et l’amour, c’est cent balles ! Alors de deux choses l’une : ou bien ce livre raconte des bobards, et vous les chrétiens vous êtes des enfoirés de vouloir nous le faire croire ! Ou bien c’est vrai, et vous êtes encore plus des enfoirés car personne n’est venu me le dire ». Ce coup de fil m’a bouleversé et je me suis dit : « Moi, je crois que c’est vrai, alors je vais essayer d’aller le dire à ceux qui en ont le plus besoin dans la rue ». Continuer la lecture de Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde

_