Archives de catégorie : Corbiere

Homélie du Père Francis Corbière

Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif

“Il s’agit, en regardant le pain donné, de reconnaître celui qui donne. C’est un appel de passer d’une nourriture périssable à celui qui est le pain de la vie.”

Lectures : 18ième dimanche temps ordinaire : Ex 16, 2-4.12-15/Ep 4, 17.20-24/Jn 6, 24-35

« Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif » (Jn 6, 24-35)

« Amen, amen je vous le dis : « vous me cherchez, non pas parce que vous avez vu des signes, mais pas ce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés ». Cette parole de Jésus s’adresse à nous aujourd’hui et nous interroge : est-ce que nous cherchons Dieu en vérité et pourquoi le cherchons-nous ? Dites-moi, chacun d’entre nous, ici est-ce que nous ne nous efforçons pas d’être ces modestes chercheurs de Dieu ? Nous cherchons tous le Seigneur et nous avons tous bien conscience que nous n’avons jamais fini de le chercher et de le connaître. Nous savons que toute relation, surtout une relation aimante va sans cesse de découvertes en découvertes. Je te connais et je te découvre chaque jour. C’est ainsi que l’acte de foi est fait à la fois d’une connaissance personnelle du Dieu de Jésus-Christ, d’une profonde confiance et d’une permanente recherche. Continuer la lecture de Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif

_

Ta femme mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean

“Jean-Baptiste n’est pas un modèle parce qu’il est exceptionnel, mais parce qu’il a entendu et répondu à l’appel singulier qui lui était adressé de manière exceptionnelle.”

Lectures : Nativité de St Jean-Baptiste : Is49,1-6/Ap13,22-26/Lc1,57-66.80

« Ta femme mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean » (Lc 1, 5-17)

Dieu fait grâce

Nous célébrons aujourd’hui la nativité de Jean Baptiste. Sa naissance comme toute naissance, pose toujours un certain nombre d’interrogations que St Luc formule bien ainsi,  à travers les questions des amis et des voisins :   « Que sera cet enfant ? »  et : « Quel est son nom ? « « Son nom sera Jean », c’est-à-dire Dieu fait grâce, dit Élisabeth. Un nom nouveau pour une mission singulière. Les lectures de ce jour parlent d’un choix unique, exceptionnel : « Dès le sein de ma mère, Dieu m’a appelé. ». Continuer la lecture de Ta femme mettra au monde pour toi un fils, et tu lui donneras le nom de Jean

_https://vimeo.com/228503835

Ascension du Seigneur : Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu

“Jésus est auprès de Dieu, tout en restant chaque jour auprès de nous, à nos côtés. Sa présence invisible se fait sensible.”

Lectures : Ascension du Seigneur : Ac1,1-11/Ep4,1-13/Mc16,15-20

« Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu » (Mc 16, 15-20)

Aujourd’hui, nous sommes à la fin de l’existence visible de Jésus sur la terre.  La fête de l’Ascension nous dit que Jésus est maintenant près de Dieu,  notre frère Jésus partage en plénitude la vie de Dieu. En Lui, Jésus, Dieu a définitivement pris le visage d’un homme, en Lui Jésus, Dieu s’est fait Homme, un homme est désormais assis à la droite de Dieu, un homme est entré dans la gloire de Dieu. Lui, le Christ-Jésus vraiment Dieu et vraiment Homme est à la fois Dieu Sauveur et Homme sauvé.. C’est pourquoi en ce jour de l’Ascension du Seigneur, nous nous réjouissons de cette naissance, près de Dieu, de Jésus et, en lui, déjà de l’annonce de notre propre naissance, de notre destination finale de l’accomplissement de notre vie … la  naissance dans laquelle Jésus nous a précédés. Nous ne sommes pas encore nés à ce que nous sommes pleinement, nous sommes en train de naître ; la naissance à la vie définitive en Dieu se produira seulement à la fin de notre vie.. Continuer la lecture de Ascension du Seigneur : Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu

_https://vimeo.com/228503835