Archives de catégorie : Corbiere

Homélie du Père Francis Corbière

Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Telle est notre tâche de disciple : Aller porter de cette surabondance de la générosité de Dieu qui donne sans mesure.”

Lectures de ce dimanche :

Jean, dans son évangile, ne nous parle pas de miracles mais de signes. Devant un miracle, nous nous nous posons la question : comment cela a-t-il pu se passer ?  Un signe, lui nous provoque à le déchiffrer. Mais qu’est-ce que cela peut bien signifier ?

Or le premier signe de Jésus : l’eau changée en vin aux noces de Cana est un signe de fête, d’abondance, de joie, de noces. L’eau changée en vin, c’est la puissance de Dieu capable de transformer l’ordinaire de nos existences, en une beauté et une richesse divine porteuses de vie éternelle, avec l’éternel. Continuer la lecture de Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit

Préparez le chemin du Seigneur

2ème dimanche de l’Avent : Année C

Tout être vivant verra le salut de Dieu.

Lectures du jour : 

Mes amis, en ce moment où la pandémie flambe à nouveau, où la violence mortifère détruit tant d’êtres humains partout dans notre monde, où la globalisation de l’indifférence laisse sur le carreau tant de nos frères et sœurs, où tant de migrants ne sont même plus respectés dans leur dignité, comme nous le rappelle, encore, notre pape François dans son voyage à Chypre, où la misère menace tant d’êtres humains, où notre église, aussi, est profondément secouée et où nous-mêmes connaissons notre lot de soucis, de difficultés, de péchés, voilà qu’une importante commission européenne à Bruxelles, se préoccupe pour savoir comment effacer le mot de Noël ! Nous ne serions pas en peine de lui proposer quelques idées : nous souhaiter un joyeux solstice, en cette saison attendre le père d’hiver et manger la dinde de décembre !

Comment pourrions-nous nous arrêter à toutes ces fadaises ridicules de la pensée unique, alors que la tristesse du mal qui règne dans notre monde paralyse, entrave, cabosse, décourage tant de vies humaines. Dans notre espérance Chrétienne, demandons de croire, croyons que le monde peut quitter sa robe de tristesse et de misère pour revêtir la parure de la gloire de Dieu, accueillons sa miséricorde qui prend en charge notre vie avec ses misères pour être transfigurée. Surtout, comme notre pape nous le rappelle : Ne nous laissons pas voler l’espérance. Continuer la lecture de Préparez le chemin du Seigneur

5ème Journée mondiale des pauvres

33ème dimanche du temps ordinaire : Année B

Le partage engendre la fraternité. L’aumône est occasionnelle ; tandis que le partage est durable.

Lectures du jour : 

Ce discours concerne la manifestation de Jésus à la fin des temps. Marc utilise pour cela le langage apocalyptique de son époque afin de fortifier l’espérance au milieu des épreuves. Il est donc clair que Marc n’entend pas nous donner ici une description de la fin du monde, mais il annonce une intervention décisive du Seigneur accomplissant les derniers temps au cours de son ultime manifestation.

Les bouleversements du monde ne sont pas seulement les signes lointains d’une fin des temps. Nous constatons tous les jours les catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique, à la pandémie, et les dangers d’une planète livrée à la voracité des humains, les migrants, à travers le monde, abandonnés à la mort. Nous constatons aussi cette mortifère indifférence où l’homme n’est considéré que comme un objet et non plus dans sa dignité, cette terrible violence qui abime et détruit tant d’hommes et de femmes dans notre monde. Et « Dans notre église, hélas, aussi, qui, loin de porter la vie et d’ouvrir à la liberté spirituelle, a pu laisser se développer un système qui a abimé et bafoué trop d’êtres humains », comme le rappelait le président des évêques de France à Lourdes. Continuer la lecture de 5ème Journée mondiale des pauvres