Archives par mot-clé : peur

Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division

« La paix de Jésus est l’équivalent du bonheur parfait, de la joie divine d’exister. Cette paix est liée à la foi et reçue comme un don de Dieu.»

Lectures : Vingtième dimanche temps ordinaire

Tout le monde sait que « évangile » veut dire « bonne nouvelle ». Ce que nous savons moins ou pas du tout c’est que cette « bonne nouvelle » n’a pas le sens habituel que nous donnons à cette expression. La « bonne nouvelle «  de l’évangile ne provoque pas forcément une joie immédiate, une satisfaction immédiate, répondant à nos besoins immédiats. Dans l’évangile d’aujourd’hui, Jésus nous dit qu’il ne vient pas apporter la paix mais la division : « Pensez-vous que je sois venu apporter la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. ». Cette parole est étonnante .Comment la comprendre ?

« Je ne suis pas venu mettre la paix dans le monde. » Ailleurs, Jésus dit : « Je vous donne la paix ! » . La mentalité sémitique ignore certaines de nos nuances et n’a pas peur de ce qui nous paraît être des contradictions. De quelle paix s’agit-il ? Il y a, en effet, des fausses « paix » . Celle qui cherche une tranquillité égoïste : « Fiche-moi la paix ! », une paix de résignation : «  Laisse tomber ! », une paix imposée par la force  avec un vainqueur et un vaincu. La paix véritable ne peut que rarement être imposée de l’extérieur, elle doit naître de l’intérieur. La paix que Jésus apporte  est n’est pas seulement l’absence de guerre ou de conflits mais elle nous délivre de la peur, de la tristesse, de l’inquiétude de l’angoisse. Cette paix est liée à la venue du Messie, à Jésus, au Royaume. Elle est l’équivalent du bonheur parfait, de la joie divine d’exister. Cette paix est liée à la foi et reçue comme un don de Dieu. Cela nous invite à trouver le cœur de la pensée de Jésus. Mais allons plus avant dans ce passage… Continuer la lecture de Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division

_

Il rassemblera les élus des quatre coins du monde

“Ce qui jaillit de cette prière est d’abord un sentiment d’abandon confiant en un Père qui écoute et accueille”

Lectures : 33ieme dimanche temps ordinaire : Dn12,1-3/He10,11-14.18/Mc13,24-32

« Il rassemblera les élus des quatre coins du monde» (Mc 13, 24-32)

Le monde a commencé et il aura une fin. Aujourd’hui, les scientifiques proposent des dates pour le début de l’univers, puis pour l’apparition de l’être humain sur la terre. Ils constatent aussi que l’énergie s’épuise et en déduisent qu’un jour, encore lointain le monde arrivera à son terme. Or les textes de ce jour nous replacent devant la fin des temps, appelée les fins dernières : l’accomplissement du Mystère chrétien : la récapitulation de toute chose dans le Christ. Cette récapitulation prend forme de restauration, étant donné que l’homme a perturbé l’œuvre de Dieu. Elle s’opère à travers l’histoire du salut, c’est-à-dire de Dieu qui veille sur l’humanité pour la réconcilier avec Lui. Essayons d’en retracer les grandes étapes.  Continuer la lecture de Il rassemblera les élus des quatre coins du monde

_https://vimeo.com/228503835

Celui qui fait la volonté de Dieu est pour moi un frère

“Faire la volonté de Dieu n’est pas une obligation ; c’est notre dignité d’enfant de Dieu, notre identité de frère ou sœur de Jésus Christ.”

Lectures : 10ième dimanche du temps ordinaire : Gn3,9-15/2Co4,13-5,1/Mc3,20-35

CELUI QUI FAIT LA VOLONTÉ DE DIEU, EST POUR MOI UN FRÈRE, UNE SŒUR, UNE MÈRE.
Bien aimés de Dieu, dans l’évangile de ce dixième Dimanche Ordinaire Année B, des scribes font un voyage de Jérusalem jusqu’à Capharnaüm pour interroger Jésus. Parce qu’ils ont entendu parler de sa réputation de prédicateur et des miracles qui accompagnaient l’autorité de ses enseignements. Ils pensaient que Jésus est un thaumaturge possédé par un démon… d’où leur affirmation : « c’est par Béelzéboul-le chef des démons- qu’il expulse les démons.» Continuer la lecture de Celui qui fait la volonté de Dieu est pour moi un frère

_