Messe dominicale 15 mars 2020 : Une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle

«Nous avons l’impression d’être dans un temps de carême mondial, invités à revenir à l’essentiel dans nos vies.»

 Lectures : Troisième dimanche de Carême

En ce moment difficile, dans notre monde, notre pays, beaucoup d’entre nous sont bousculés , bouleversés,  atteints   par cette pandémie qui touche la planète entière et sont inquiets à juste titre ; mais nous ne  pouvons pas rester désemparés…

Cette période peut être regardée comme un carême mondial nous invitant à revenir à l’essentiel, à ce qui donne sens à notre vie, à revenir vers Dieu de tout notre cœur.

Or répondant à la demande du gouvernement de rassemblements inférieurs à 100 personnes, nos évêques ont du prendre la décision douloureuse de suspendre les messes dominicales tout  en nous invitant à entrer autrement, plus profondément dans une véritable prière confiante en Celui  qui est venu pour que chacun ait la vie et qu’il l’ait en abondance.

Au début de ce passage d’évangile de ce jour de la rencontre de Jésus et de la samaritaine, Jésus demande à cette femme : «  Si tu savais ce que Dieu donne : l’eau vive, la Vie ; tu lui demanderais à ton tour et il te la donnerait ». Jésus suscite une demande réciproque de cette femme comme Il l’attend de nous.

 Cette rencontre de Jésus  avec cette femme en quête de bonheur est l’histoire d’un bonheur trouvé ; l’histoire d’une triple libération.

  • La samaritaine cherchait où parler à Dieu. Elle a trouvé que ce n’était ni au temple de Jérusalem, ni au mont Garizim, mais en esprit et en vérité, au plus profond d’elle même.
  • La samaritaine dispersait son existence, courant de leurre en leurre. Elle est conduite à revenir à l’essentiel , à faire la vérité dans sa vie.
  • La samaritaine ne savait pas aimer. Elle laisse sa cruche, pour annoncer Celui qu’elle a rencontré et qui réveille en elle le désir d’aimer. Il lui enseigne que l’amour de Dieu passe par l’amour des êtres humains les uns pour les autres.

En ce temps de grande crise, solidaires des décisions des responsables européens de faire passer les enjeux de santé publique et d’activité économique avant les contraintes budgétaires, soyons porteurs d’espérance. Soyons  ces femmes et  ces hommes de prière renouvelée, revenant à l’essentiel, fraternels, prenant soin, comme nous y invite notre évêque, des plus fragiles , à commencer par ceux qui sont malades, âgés, isolés. Et témoignons de tout notre être, que notre Dieu est Celui qui est venu pour que chacun ait la vie et qu’il l’ait en abondance.

Confions au cours de cette eucharistie  tous les membres de la communauté de Saint Jacques-Saint  Christophe qui n’ont pas pu y participer et tous le hommes à commencer par les plus éprouvés.

Père Francis Corbière

Première Lecture : 3’35

Evangile : 6’50 (Rodrigue)

Homélie : 13’20 (Francis)

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

Entrée : Extrait 1
Offertoire : Extrait 2
Communion : Extrait 3
Sortie : Extrait 4

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Rodrigue Chabi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 351KB)

_

Une réflexion sur « Messe dominicale 15 mars 2020 : Une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle »

  1. Merci à vous d’avoir posté la messe dominicale de ST-Jacques–St Christophe en ce dimanche 15 mars. J’ai prié en communauté même si c’est très différent.
    En responsabilité, en solidarité, la parole sainte est là pour nous soutenir.
    Catherine Bouanich

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *