Le Maître de Moisson : Votre paix ira reposer sur lui

fr flag
zh flag
en flag
it flag
pl flag
es flag
CLIQUER SUR LA LANGUE DESIREE

Le Christ compte sur nous pour être ses messagers auprès de ceux et celles qui sont sur notre route.”

Lectures : Quatorzième dimanche temps ordinaire

Bien aimés de Dieu, les textes bibliques de ce quatorzième dimanche du temps ordinaire nous annoncent une bonne nouvelle. Le prophète Isaïe dans la première lecture, nous invite à la joie, une joie qui est donnée par Dieu lui-même. Il nous parle de « cieux nouveaux », de « terre nouvelle », de « Jérusalem nouvelle ». Il annonce même une paix « qui déborde comme un torrent ». Cette paix, chers frères et sœurs, ce n’est pas seulement une absence de guerre, c’est d’abord la plénitude de la présence de Dieu. C’est cela la véritable Paix dont notre monde aujourd’hui a besoin. Quand l’Église est dévastée par les persécutions et les scandales de toute sorte, la Parole de Dieu que nous méditons avec le Prophète Isaïe fait écho d’un message d’espérance. Dans l’épreuve, le Seigneur est là pour nous combler de sa joie et de sa paix. Le mal n’aura jamais le dernier mot, mais notre cœur sera toujours dans l’allégresse.

Et c’est cette joie que Chrétiens, nous sommes invités aujourd’hui à témoigner. La joie de l’Evangile. Celle-ci doit être annoncée à tous. C’est ce que nous fait comprendre l’Évangile de saint Luc : le Seigneur désigna 72 de ses disciples pour les envoyer deux par deux, « en avant de lui, dans toutes les villes et localités où lui-même devait se rendre ». Ce chiffre 72 symbolise l’ensemble des nations connues à l’époque de Jésus. C’est une manière de nous rappeler que la bonne nouvelle de l’Évangile doit être proclamée dans le monde entier. Elle n’est pas seulement pour ceux qui vont à l’église. Elle est aussi pour ceux qui n’y vont plus, pour les adolescents en pleine crise, pour tous ceux qui tournent en dérision la foi des chrétiens. Tous doivent pouvoir entendre et accueillir cette Bonne Nouvelle du salut ; car en elle nous trouver la consolation de l’âme et une lumière qui nous éclaire. Cette Bonne Nouvelle du Salut nous affranchit dans le Christ qui est : chemin, vérité et vie.

Nous comprenons bien que cette vaste mission dépasse toutes nos possibilités humaines. Mais saint Luc précise que Jésus envoie les 72 « en avant de lui, dans toutes les villes et localités où lui-même devait se rendre ». Nous sommes envoyés pour annoncer la Bonne Nouvelle du salut ; le Christ compte sur nous pour être ses messagers auprès de ceux et celles qui sont sur notre route. Notre mission est claire et net ; nous ne sommes pas envoyés pour faire croire d’abord ; mais nous sommes investis d’une charge qui consiste à dire la Parole de Dieu à nos frères et sœurs. C’est en annonçant cette bonne nouvelle à nos proches que la foi peut naître petit à petit dans leur cœur. Par ailleurs dans les consignes que Jésus nous donne, il précise bien que, nous ne sommes pas envoyés comme des conquérants qui doivent abuser de la violence comme des puissant qui prétendent conquérir le monde. Aussi, il est important que nous apprenions à regarder hommes avec le regard même de Dieu. La paix que le Seigneur veut nous donner, ce n’est pas seulement l’absence de conflit. C’est le pardon, la miséricorde pour tous. La grâce offerte à tous de se relever et de retrouver une vie nouvelle remplie de la présence et de l’amour du Christ.

Bien aimés de Dieu, la mission de l’Église est une mission de paix. Elle est le fruit de la rédemption que le Christ nous a obtenue à grand prix. Nous avons été choisis « pour servir en sa présence ». Si nous marchons avec le Christ, rien ne pourra briser notre élan. Si nous rencontrons la méchanceté, nous triompherons du mal par le bien. Nous comptons sur l’Esprit Saint. Qu’il nous rends-nous forts dans les épreuves et nous garde fidèles à notre mission de baptisés. Amen

Rodrigue Chabi

Deuxième Lecture

Homélie

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

Œuvres de Johann Pachelbel

– Entrée: “Toccata et Fugue en Fa” : “Toccata”
Offertoire : “Toccata et Fugue en Fa” : “Fugue”
Communion: “Fugue en La”
– Sortie: “Fugue en Ut”

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Rodrigue Chabi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 240KB)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *