Archives par mot-clé : présence

Le Maître de Moisson : Votre paix ira reposer sur lui

Le Christ compte sur nous pour être ses messagers auprès de ceux et celles qui sont sur notre route.”

Lectures : Quatorzième dimanche temps ordinaire

Bien aimés de Dieu, les textes bibliques de ce quatorzième dimanche du temps ordinaire nous annoncent une bonne nouvelle. Le prophète Isaïe dans la première lecture, nous invite à la joie, une joie qui est donnée par Dieu lui-même. Il nous parle de « cieux nouveaux », de « terre nouvelle », de « Jérusalem nouvelle ». Il annonce même une paix « qui déborde comme un torrent ». Cette paix, chers frères et sœurs, ce n’est pas seulement une absence de guerre, c’est d’abord la plénitude de la présence de Dieu. C’est cela la véritable Paix dont notre monde aujourd’hui a besoin. Quand l’Église est dévastée par les persécutions et les scandales de toute sorte, la Parole de Dieu que nous méditons avec le Prophète Isaïe fait écho d’un message d’espérance. Dans l’épreuve, le Seigneur est là pour nous combler de sa joie et de sa paix. Le mal n’aura jamais le dernier mot, mais notre cœur sera toujours dans l’allégresse. Continuer la lecture de Le Maître de Moisson : Votre paix ira reposer sur lui

_

Ascension : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

“L’Ascension de Jésus nous dit la réussite de l’amour de Dieu pour nous, notre réussite humaine.”

 Lectures : Ascension du Seigneur : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

La fête de l’Ascension nous dit que Jésus ressuscité est maintenant pleinement en Dieu son Père, Il nous précède dans la gloire, présent en tous les points de l’univers ; nous pouvons vivre dans l’espérance de vivre un jour ce face à face pour un bonheur éternel. Mais en même temps, cette fête de l’Ascension peut nous paraître un peu déconcertante, déroutante car c’est au moment où les disciples pensent que la présence de Jésus, qu’ils reconnaissent vainqueur de la mort, ressuscité, vivant, serait la façon la plus efficace pour annoncer la bonne nouvelle de la puissance de l’amour de Dieu, voilà que Jésus s’en va.

Or, comprenons-bien, Jésus ne nous quitte pas pour autant, ne nous délaisse pas il ne s’agit pas d’un déplacement spatial, d’un éloignement , Il s’agit d’une nouvelle présence plus intime. Ce n’est plus une présence sensible que nous pouvons reconnaître avec nos yeux, nos oreilles, nos mains, mais une présence invisible, spirituelle, comme une présence d’amour qui nous réconforte, nous guide et nous soutient, avec cette espérance que Dieu nous redonne souffle et vigueur pour vivre plus libre et plus fraternel ;  nous faisons cette expérience : je sais que celui pour qui je compte et qui compte pour moi est présent dans mon cœur, au plus secret de mon cœur ; Continuer la lecture de Ascension : Tandis qu’il les bénissait, il était emporté au ciel

_