Aimez-vous les uns les autres

fr flag
zh flag
en flag
it flag
pl flag
es flag
CLIQUER SUR LA LANGUE DESIREE

Christ nous a aimés et il continue encore de nous aimer. Il nous demande de nous aimer les uns les autres, comme ses disciples.”

Lectures : Cinquième dimanche de Pâques .

« Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres » (Jean Chapitre 13).

« Aimez-vous les uns les autres » telle sont les paroles du Christ. Ainsi l’amour devient une notion fondamentale de la vie des chrétiens. Cependant cet amour nous parait une « utopie » dans ce monde au regard des réalités qui nous entourent. Mais bien au-delà des réalités, l’Église, en la personne du Christ, nous présente un amour autre que celui de « amour philia » qui lui, est l’attachement lié à un sentiment d’amitié, associé à des valeurs, des centres d’intérêt et des objectifs communs. De ce fait, Christ nous invite à vivre un «amour agapé » qui est un amour fraternel, universel, altruiste, spirituel.

Car il se donne gratuitement et de manière désintéressée, sans attendre de retour. Cet amour se veut donc inconditionnel, acceptation de l’autre tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts. Christ nous a aimés et il continue encore de nous aimer.
L’Évangile de ce jour nous apporte un éclairage nouveau sur ce sur ce qu’est, pour Jésus, l’amour. En fait, cela est le propre du Temps pascal de nous dire sans cesse, qu’avec le Ressuscité, nous sommes entrés dans les temps nouveaux…Jésus ne demande pas – dans un rapport de réciprocité – que nous l’aimions comme il nous aime. Il nous demande de nous aimer mutuellement afin que tous reconnaissent que nous sommes ses disciples. Il ne s’agit plus « seulement » d’aimer son prochain comme soi-même, mais de l’aimer comme Jésus l’aime (Missels des Dimanches 2019).

Le Pape François disait ceci « l’amour est la carte d’identité du chrétien… C’est l’unique document pour être reconnu comme disciple de Jésus… Si ce document expire et n’est pas renouvelé continuellement, nous ne sommes plus amis du Maître ». C’est dire à quel point l’amour est essentiel dans la vie du chrétien. Aujourd’hui encore, trois (3) de nos enfants ont accepté de devenir « enfant de Dieu » par les eaux du baptême et cinq (5) autres qui approcheront pour la première fois de la table du Seigneur. Ils entrent dans la grande famille des chrétiens afin de vivre cet amour authentique d’enfant de Dieu.
Frères, dans cette Eucharistie, Jésus se donne aujourd’hui encore mystérieusement mais réellement. Fortifiés pas son amour et par la force de l’Esprit, témoignons tous ensemble : oui, sois avec nous Seigneur : remplis notre vie de ton amour. « Toi qui est lumière, toi qui est l’amour mets en nos ténèbres ton Esprit d’amour ».

Père Pierre Dibi

Samedi : Évangile, Homélie (Pierre Dibi)

Dimanche (Baptême  Adéola, Kavinaya et Angel, confirmation Margot et Jonathan)

1. Procession d’entrée

2. Pardon

3. Première Lecture

4. Psaume

5. Deuxieme Lecture

6. Evangile et Homélie (Pierre Dibi)

7. Liturgie baptismale

7. Liturgie baptismale (2ième vue)

8. Onction

8. Onction (2ième vue)

9. Prière universelle

10. Communion

Orgue :Au grand Orgue, Guy Didier

– Entrée: 1er Mouvement  de la 4ième Sonate “Allegro Assai” (A. Guilmant)
Offertoire: 2ième mouvement Sonate 3 “Adagio” (A. Guilmant)
– Communion: 4ième mouvement Sonate 6 “Fugue” (Mendelssohn)
– Sortie: 5ième mouvement Sonate 5 “Final” (Mendelssohn)

Sur wikipedia :

Les autres homélies du Père Pierre Dibi

A lire également : LA FiP de la semaine

Télécharger (PDF, 552KB)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *