Nous serons pour toujours avec le Seigneur

fr flag
zh flag
en flag
it flag
pl flag
es flag
CLIQUER SUR LA LANGUE DESIREE

“Ce Dimanche nous rappelle que c’est l’amour de Dieu qui doit imprégner notre vie, et cela passe par le désir de Dieu et de son Royaume

Lectures : 32ème dimanche du Temps Ordinaire

Ce 32 eme Dimanche de ce Temps Ordinaire a un arrière-gout amer : celui d’un confinement sans possibilité de réunir la communauté ecclésiale. Si les textes de ce jour somment comme un appel à « la vigilance » et à la « prévoyance », celui de notre monde (message), est confinement, préservation de la vie. Ce mois de Novembre ne laisse personne indifférent dans sa prière pour nos frères défunts. À ce titre, Paul dans sa lettre aux Thessaloniciens nous donne une explication à la préoccupation et aux inquiétudes de ces derniers à propos de leurs frères qui se sont endormis dans la mort. Pour dissiper leur doute, Paul leur explique que la mort n’est pas un obstacle mais un passage vers le Royaume de Dieu. Il leur ouvre les yeux sur ce qui se passe après la mort : « nous serons pour toujours avec le Seigneur ». Il ne s’agit pas ici d’une vague survie ni d’une réincarnation. Mais de vivre une espérance en Jésus ressuscité qui s’enracine dans le témoignage des apôtres. Cette espérance trouve un plus large écho dans l’Évangile de ce jour.

L’Évangile nous indique les conditions à remplir pour entrer avec Jésus dans la gloire céleste. Si l’évangéliste compare le Royaume des cieux à une rencontre de 10 jeunes filles qui se préparent à une célébration de noces, c’est qu’il veut nous faire comprendre que nous devons toujours nous préparer (être prêts) pour la rencontre avec le Seigneur. Et garder notre lampe allumée comme au jour du baptême, est celle de notre foi et de notre amour pour la rencontre avec le Seigneur. Car si nous voulons que notre vie porte du fruit, nous devons être reliés au Christ. Et le symbolisme de l’huile qui ne doit jamais manquer, est celui de la prière, la Parole de Dieu et les sacrements. Car s’il venait à manquer ces éléments, notre vie deviendrait morose et elle ne portera pas du fruit.

En conclusion, la liturgie de ce jour nous renvoie à notre propre vie et à notre propre engagement à la suite du Christ. Car trop souvent nous sommes préoccupés par les choses de ce monde au point d’oublier la prière et la proximité avec Dieu. Ce 32ème Dimanche nous rappelle que c’est l’amour de Dieu qui doit imprégner notre vie, et cela passe par le désir de Dieu et de son Royaume. Les éléments proposés : l’huile : la prière sert à rester en contact permanent avec Dieu ; la lampe : Parole de Dieu et Eucharistie, sont les nourritures sont qui nous sont proposées pour rester en état de veille. Ainsi, nous pourrons chaque jour aller à la rencontre du Seigneur quand il viendra dans sa gloire.

Père Pierre.

 

Les autres homélies du Père Pierre Dibi

Télécharger (PDF, 1.14Mo)

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *