Produire du fruit comme de bons serviteurs

“A nous de travailler comme de bons serviteurs, de bons fils et filles de Dieu pour produire du fruit”

Lectures de ce dimanche :

Au début de cette parabole, tout est en place pour la Vie. C’est l’histoire d’un bâtisseur. Il plante une vigne. Il creuse un pressoir. Il bâtit une tour de garde. Et pour protéger l’ensemble, il place une clôture. Et puis il confie ce domaine à des vignerons et à charge pour eux que la vigne produise le plus de fruits possible dont chacun aurait sa part., où chacun aurait à recevoir et à rendre. Mais les vignerons sans scrupule accaparent la vigne à leur profit, ils prennent et détournent les fruits de la vigne, se transformant en meurtriers…au lieu de recevoir et de rendre à celui qui a donné plus qu’ils n’ont reçu : des fruits en abondance.

Mais à la méchanceté humaine, succédera, grâce à la miséricorde de Dieu, une nouvelle étape, celle du peuple nouveau produisant des fruits qui plaisent au Maître de la vigne : la pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue, en Jésus -Christ ressuscité, la pierre d’angle. Dieu restaure toujours.

Ne pouvons-nous pas entendre dans cette Parole de Dieu, pour nous aujourd’hui, deux invitations qui nous sont faites ?

– La première : comment ne pas décevoir ce Dieu qui nous aime  en baissant les bras devant cette belle tâche qu’est la construction de notre bonheur et du bonheur des autres ?

– Comment ne pas nous approprier ce qui nous est confié en ne nous comportant pas comme des propriétaires de ce monde, mais comme des gestionnaires de notre « Maison commune »,  pour reprendre une expression du pape François ?

  A nous de travailler comme de bons fils et filles de Dieu pour produire du fruit : un fruit qui sera le bonheur des hommes et donc le bonheur de Dieu.

Télécharger (PDF, 367KB)

Les autres homélies du Père Francis Corbiere

_

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *