Explication de l’Evangile du dimanche 13 juin pour les enfants

CLIQUER SUR LA LANGUE DESIREE
    1. Explication de l’Evangile aux enfants

13 juin 2021, 11 ème dimanche du temps ordinaire, Année B

Lectures de ce dimanche

Chers parents, chers enfants, habituellement, lors des messes dominicales de notre paroisse, les plus jeunes sont invités à assister à l’explication de l’Evangile du jour, avec des mots simples. En raison des restrictions de déplacement, nous vous invitons à partager en famille la lecture de l’Evangile, et à l’expliquer à vos enfants avec vos propres mots.

Ce document peut vous aider à identifier des axes d’explication, et vous suggère une activité pour mieux comprendre l’Evangile.

Signe de croix

En entrant dans ce temps de partage de la Parole, faisons ensemble un beau signe de croix avec les enfants.

Introduction et contexte, rappel

Expliquer aux enfants que, même si nous ne pouvons pas nous retrouver dans la chapelle lors de la messe de ce dimanche, nous sommes en communion les uns avec les autres et que nous pouvons partager la Parole que Jésus nous transmet ce jour en famille.

Dimanche dernier, nous avons célébré le Saint Sacrement, c’est-à-dire Jésus qui s’offre à nous dans l’Eucharistie, dans l’hostie.

Thème du jour : La confiance en Dieu. 

  • Lecture de l’Évangile : Mc 4, 26-34

On trouvera à la fin du document l’évangile complet. Ici, un passage court et facile à comprendre est présenté pour les plus jeunes.

En ce temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » – Acclamons la Parole de Dieu.

  • Questions 

On peut utiliser les questions ci-dessous pour guider les enfants dans leur compréhension du texte.

1/ Qui sont les personnages de cet évangile ?

Jésus et la foule. Dans la parabole, Jésus parle aussi du semeur.

 

2 / Que fait l’homme dans l’histoire pour commencer ?

Il sème la graine.

 

3/ Ensuite, doit-il faire quelque chose pour que la graine germe et la plante pousse ?

Non, c’est la terre qui fait pousser la plante.

 

4/ Jésus raconte cette histoire comme une parabole. Si nous sommes le semeur, que représente la graine ? Qui la fait pousser ?

La graine représente ce que nous semons autour de nous : la paix, la joie, l’espérance, l’amour… C’est Dieu qui fait fructifier ce que nous semons.

 

5/ Est-ce que le semeur de la parabole sait comment la plante pousse ? Et nous savons-nous comment Dieu fait fructifier ce que l’on sème ?

Non, le semeur constate seulement que la plante pousse. Nous aussi, nous ne savons pas toujours comment Dieu agit pour multiplier les bonnes actions que l’on sème autour de nous.

 

6/ Que nous demande Jésus dans cette parabole ?

Il nous invite à faire confiance à Dieu. Il faut commencer la première action, après Dieu pourra nous aider. Par exemple, si je me dispute avec un camarade, je peux demander pardon, Dieu pourra aider ce camarade à se calmer et à accepter le pardon.

 

Prière : proposer aux enfants de dire une intention personnelle.  

 

Tu peux chanter le refrain du chant suivant :

Jésus, j’ai confiance en toi

https://www.youtube.com/watch?v=q5cuVIslbyI

 

 Activité :

Trouve les deux mots de l’évangile dans les jeux suivants.

Pour le second jeu, si c’est trop difficile voici les mots dans le désordre :

Moisson, parabole, Galilée, épi, terre, règne.

 

Évangile (Mc 4, 26-34)

En ce temps-là, parlant à la foule, Jésus disait : « Il en est du règne de Dieu comme d’un homme qui jette en terre la semence : nuit et jour, qu’il dorme ou qu’il se lève, la semence germe et grandit, il ne sait comment. D’elle-même, la terre produit d’abord l’herbe, puis l’épi, enfin du blé plein l’épi. Et dès que le blé est mûr, il y met la faucille, puisque le temps de la moisson est arrivé. » Il disait encore : « À quoi allons-nous comparer le règne de Dieu ? Par quelle parabole pouvons-nous le représenter ? Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » Par de nombreuses paraboles semblables, Jésus leur annonçait la Parole, dans la mesure où ils étaient capables de l’entendre. Il ne leur disait rien sans parabole, mais il expliquait tout à ses disciples en particulier. – Acclamons la Parole de Dieu.